Loading




Lufthansa touchée par la crise réduira ses coûts et pourrait même licencier

plan d’économies de 1,5 milliard d’euros d’ici à 2014


Le groupe allemand avait décidé d’un plan d’économies de coûts à hauteur de 1,5 milliard d’euros d’ici à 2014 pour retrouver un équilibre d’exploitation mis à mal par la contreperformance de ses filiales et par l'envolée du prix du pétrole. Les mesures seront détaillées le 10 mai aux syndicats mais le dg de Lufthansa, Carsten Spohr vient d’écrire au personnel pour lui annoncer la couleur pour le premier milliard d'économies.



Mauvaise semaine pour Lufthansa et ses filiales.

Faute de n’avoir pas pu trouver repreneurs pour les filiales BMIBaby et BMI Regional, Lufthansa a du se résoudre à baisser le prix de la transaction en laissant l’ensemble des activités de BMI à IAG (BA/IB).

Au lieu des 172,5 millions de livres sterling attendus, ce serait au moins 80 millions de moins qui entreront au final, dans les caisses du groupe allemand. Une vraie bérézina que cette aventure britannique.

Côté belge, Lufthansa a également décidé de retirer 13 millions d’euros de la valeur des 45% qu’elle détient de Brussels Airlines dont les résultats ne sont pas non plus à la hauteur des attentes.

Le groupe allemand a laissé entendre par ailleurs qu’il ne lèverait pas en 2012 comme prévu, les options sur le rachat de 55% des parts restantes.

Chez Austrian Airlines qui était la priorité des problèmes à résoudre comme l’avait laissé entendre Christoph Franz, le président du directoire, une solution semble s’imposer faute d’avoir pu trouver un accord avec les salariés.

Une partie d’entre eux (dont la moitié des pilotes d’Austrian) devraient être intégrés à la filiale Tyrolean dont les conventions collectives sont moins généreuses que celles d’Austrian.
Lufthansa touchée par la crise réduira ses coûts et pourrait même licencier

Les syndicats allemands craignent une vague de licenciements

Cette mesure pourrait faire économiser 220 millions d’euros, la condition sine qua non pour que Lufthansa apporte à nouveau une injection d’argent frais à l’activité autrichienne.

Mais Lufthansa et Swiss vont devoir également faire des efforts. Dans une lettre envoyée aux employés, le CEO de Lufthansa, Carsten Spohr a laissé entendre qu’il y avait obligation à baisser les coûts d’un milliard d’euros, 900 millions étant portés par Lufthansa et 100 millions par Swiss.

Et il cite diverses possibilités d’économies : la suppression de la première classe sur certains vols longs courriers, le gel de la flotte à 700 appareils avec toutefois l'arrivée des appareils en commande remplaçant les machines plus âgées et plus gourmandes en carburant, l’arrêt de l’exploitation des lignes déficitaires, etc..

Certains services administratifs pourraient être externalisés. Les syndicats allemands craignent même une vague de licenciements - ce qui serait exceptionnel chez Lufthansa.

Ils en sauront davantage le 10 mai prochain lors d’une réunion paritaire où Lufthansa dévoilera le détail des mesures envisagées.

Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Dimanche 22 Avril 2012
Lu 2933 fois

Tags : lufhtansa

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure













Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com