TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Mali : "Hélas, le Quai d'Orsay a raison"

selon Jean-Michel Juloux, directeur de l'agence réceptive Savanna Tours & Safaris


Rédigé par La Rédaction (P.C) le Lundi 2 Avril 2012

Alors que le Quai d'Orsay demande aux ressortissant français présents au Mali de quitter le pays provisoirement, Jean-Michel Juloux, directeur de l'agence réceptive Savanna Tours & Safaris, exprime son approbation envers cette recommandation. Il estime que les touristes étrangers peuvent être en danger sur place car ils pourraient servir "de marchandises négociables" pour acheter des armes.



"Le Quai d’Orsay a hélas raison, les prises d’otages de la franchise AQMI sont très rentables".

Jean-Michel Juloux, directeur de Savanna Tours & Safaris, agence réceptive au Mali, estime que la recommandation du Ministère français des affaires étrangères qui demande aux ressortissants français de quitter provisoirement le pays est totalement justifiée.

Selon lui, "les étrangers peuvent servir de marchandises négociables contre rançon pour acheter des armes." Et il précise que le danger est bien présent dans le pays, "même à Bamako, Mopti ou au pays Dogon."

Pour ce spécialiste de la destination l'absence actuelle d'un État de droit implique la mise en place de cette mesure de précaution.

Une situation qui, selon lui, prouve que "les militaires qui ont fait le coup d'état avaient raison." Opinion qu'il exprimait déjà le 22 mars 2012, dans les colonnes de TourMaG.com.

Il pense également que le but des mutins est de "lutter contre les rebelles du nord, le pouvoir en place et les bailleurs de fonds comme la communauté européenne et la France qui n'ont pas pris conscience ou n'ont pas voulu prendre conscience qu'après les événements de Libye, les armes et les moyens logistiques qui ont servi à armer les opposants à Khadafi se retourneraient contre des démocraties comme le Mali."

les militaires devraient abandonner le pouvoir au Président de l'Assemblée nationale

Selon des informations qui lui sont parvenues de son associé originaire de Tomboctou, les militaires seraient prêts à abandonner le pouvoir.

Des discussions seraient en cours afin de finaliser un accord avec le président de l'Assemblée nationale du Mali. C'est ce dernier qui devrait assurer la gestion du pays jusqu'à ce que la situation soit stabilisée et que de nouvelles élections présidentielles puissent être organisées.

En ce qui concerne la sécurité sur place, Jean-Michel Juloux précise que "Tombouctou est maintenant aux mains des Touaregs tamahaq originaires de Lybie.

Ils sont fortement armés avec plus de 400 Toyota 4x4 équipés d’armes lourdes en provenance de la Lybie. L’armée du Mali n’a même pas 100 Toyota 4x4 au total.
"

La CEDEAO envisagerait d'envoyer 2 000 militaires pour sécuriser le nord du Mali.

Lu 1809 fois

Notez


1.Posté par Transit indéfini le 02/04/2012 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est hélas une doctrine géopolitique qui fait loi depuis l'indépendance: ne pas toucher aux frontières héritées de la colonisation. Pourtant il suffit de regarder les frontières des pays qui se partagent le Sahara pour comprendre qu'il y a quelque chose qui cloche et pas qu'un peu. Qui peut croire ne serait-ce qu'une seconde que ces tracés à la règle décidés dans un ministère métropolitain peuvent correspondre à une entité réelle sur le terrain?
Les Touaregs ont toujours revendiqués leur autonomie transfrontalière (comme les Kurdes).
L'immixtion irréfléchie (c'est peu de le dire) de la France dans la guerre civile libyenne a eu pour premier résultat de déverser des quantités considérables d'armes dans le désert. On mesure maintenant, au Mali d'abord, ailleurs bientôt, les conséquences de cette politique inconséquente et ubuesque.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com