Loading


Maman, j’ai rapetissé le Carnet de voyages !


Comme disait un certain Audiard, "En matière de Carnet de voyages, Monsieur, je ne dématérialise pas...”Aux quatre coins de Paris qu'on va le retrouver, éparpillé par petits bouts, façon Puzzle. Moi, quand on m'en fait trop je correctionne plus : je dynamite, je disperse, je ventile !” (*)



Vous avez certainement deviné depuis que votre portail préféré sévit sur le Net, que je ne suis pas spécialement attaché au papier et que la nostalgie un brin condescendante de ceux qui ne jurent que par ce support me défrise quelque peu...

Bref, je suis résolument du côté de ceux qui estiment qu’il faut éradiquer le plus souvent possible ce support de nos métiers.

Quand on voit comment fonctionnent les jeunes générations (vos futurs clients), yeux rivés sur leur smartphone ou mini-tablette dans le métro, dans la rue, chez eux... qu’on ne me dise pas que le Carnet de vente sur papier constitue encore un argument de vente.

Les producteurs l’ont compris qui l’abandonnent peu à peu. Cher, ringard, pas écolo pour un sou, il en rajoute une couche sur la mauvaise image de la profession (des TO surtout) accusée et à juste titre éco taxée.

Et comme il n'y a pas de mal à se faire du bien (c'est la page de pub), regardez si leurs brochures électroniques z'ont pas de la gueule sur www.brochuresenligne.com ?


Des supports électroniques “Nettement” plus sexy...

Maman, j’ai rapetissé le Carnet de voyages !
Avec des liens, des marques-pages,des photos, des vidéos et tout le tralala pour un tarif ridicule. (Oui, oui, je m'arrête là...)

Bref, les agences râlent mais, pour beaucoup, continuent à l’imprimer.

(Lire Carnets de voyages : chronique d'une mort (prochaine) programmée ?)

Elle se plaignent ensuite de l’explosion de leurs consommables. Mais faut-il continuer à dépenser de l’argent pour une cause perdue ?

Les carnets de voyage virtuels, bien conçus, bien détaillés, avec des liens, des photos, des vidéos, des minis-guides, des tuyaux et des recommandations de ceux qui ont déjà visité la destination, sont “Nettement” plus sexy que ceux en papier qui ne font le plus souvent que détailler l”itinéraire et les étapes du voyage.

Vous voulez intéresser vos clients, les séduire et les faire revenir ? Donnez-leur ce qu’ils ont envie.

N’essayez pas de vous mettre à leur place en présumant que la ménagère de + de 50 ans ne consultera pas un guide en ligne, une appli smartphone ou toute autre brochure électronique parce qu'elle serait technologiquement dépassée.

Bon, ok c’est mon avis... mais je le partage !

PS : votez pour nous dire si vous êtes pour ou contre la dématérialisation du Carnet de Voyages, c'est dans la col' de droite de toutes les pages



(*) Bernard Blier, Les Tontons flingueurs (1963), écrit par Michel Audiard


Rédigé par Jean da LUZ le Lundi 3 Septembre 2012
Lu 3578 fois
Notez



1.Posté par Tour d''ivoire le 03/09/2012 09:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi ne faites vous pas confiance aux vendeurs qui sont, EUX, en contact direct des clients. Si les vendeurs vous disent que les clients apprécient les CdV, c'est qu'ils doivent le vivre au quotidien , NON ?
En l'occurence, c'est vous qui vous mettez à la place des clients avec vos tablettes. A ce sujet, je confirme que bcp de clients très geek, apprécient de se voir remettre des éléments physiques.....
c'est là une réalité du terrain et nous savons très bien pouquoi les T/O les suppriment et on peut d'ailleurs malheureusement faire un parallèle avec les repas dans les avions qui même dégueulasses étaient aprréciés par les clients car faisant partis intégrante du voyage !

2.Posté par Bastien MAROT le 03/09/2012 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Faux débat selon moi que le POUR ou CONTRE la dématérialisation !

Le développement du carnet de voyage dématérialisé est inéluctable mais pas au forcément au détriment d'un carnet imprimé. Je suis le co-fondateur de 109Lab, une startup on-ne-peut-plus branchée sur l'avenir et nous avons conçu une solution web et mobile de carnet de voyage digital ET imprimé ! Pour nous le numérique doit apporter la facilité et la rapidité, l'imprimé rassure et humanise. Avec de bonnes solutions technologiques intégrées, il n'y a pas de raison de se priver des avantages de chacun.

A votre disposition,

Bastien Marot
www.109lab.com

PS : merci et bravo Tourmag pour la qualité de vos articles

3.Posté par REGNIER sophie le 03/09/2012 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le petit hic de nos amis "Tartuffe" TO c'est que négligemment et alors qu'ils pratiquent l'écolocorrect pour diminuer leur personnel et économiser les consommables , ils nous enjoignent d'imprimer ( à l'ancienne) le carnet qu'ils nous envoient en PdF et leurs conditions de vente...( voulez-vous copie de mon dernier carnet FRAM par exemple ?) afin de les remettre à nos clients.

Et si le client n'a pas les bonnes infos parce qu'il a oublié de consulter la page X ou Y de son carnet virtuel qui est responsable? devinez ......

alors Ok pour être geek comme Monsieur VIAL mais assurons un peu nos arrières !



4.Posté par Carnet de voyage le 03/09/2012 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Personnellement étant webmaster d'un site de carnet de voyage, je prends beaucoup de plaisir à lire également ceux fait sous format papier. Le seul problème c'est qu'avec internet tout va très (trop) vite et ça évolue en permanence. Et il y a quand même plus de possibilités pour faire son carnet par internet plutôt que sur papier. Surtout avec l'arrivée des applications sur Iphone et Android

5.Posté par Fourey le 05/09/2012 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment continuer a apporter une petit part de rêve aux clients qui se déplacent en agence pour chercher son carnet de voyages et qui souhaite commencer à s"evader en pensant aux vacances.

Pas facile avec quelques feuilles A4 imprimées en noir et blanc. Et surtout pas une grande valeur ajoutée d'avoir réservé en agence.

Pourquoi ne pas lui remettre sa convocation dans un carnet "maison" avec des étiquettes bagages intégrées ou l'agent pourra aussi lui glisser d'autres informations touristiques , contrat d'assurance..

Un petit investissement pour l'agence mais peut être au prix d'une bonne fidélisation clients

Nathalie Fourey


6.Posté par L'Agent 00 de Sète le 12/10/2012 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Permettez moi de féliciter les derniers TO qui nous envoient encore des cdv:
Beachcomber, Donatello, Exotismes, Kuoni, Solea...
La liste se réduit d'année en année comme peau de chagrin...
J'ajoute FRAM qui met à dispo un vrai carnet aux comptoirs aéroport.

C'est sûr c'est drôlement plus écolo d'acheter un Ipad ou un Iphone, surtout quand on sait avec quels composants c'est fabriqué...
.. et tellement moins ringard...












Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Novembre 2014 - 23:20 TVSud et LCM sur le Canal 30 des box dès mi 2015







Club AGV Premium



Challenge de vente




BAROMETRE EMPLOI



eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.