Loading


Manifestation à Djerba : "il faut éviter les amalgames"

lettre ouverte de J. Bouricha Pdt de la Fédération de l’Hôtellerie Djerba Zarzis


Mr Jalel Bouricha, Président de la Fédération Régionale de l’Hôtellerie Djerba Zarzis et Président de Yadis Hotels Tunisie revient dans une lettre ouverte, sur la manière dont les médias ont traité la manifestation la semaine dernière à Djerba. Il souhaite qu'on évite les amalgames.



"Les touristes n’ont jamais été inquiétés par les manifestations et le secteur touristique est resté loin des divergences politiques. Autant de choses qui  méritent d’être soulignées" / Photo DR
"Les touristes n’ont jamais été inquiétés par les manifestations et le secteur touristique est resté loin des divergences politiques. Autant de choses qui méritent d’être soulignées" / Photo DR
Alors que tous les professionnels du tourisme ont cru que leur secteur allait poursuivre sa reprise, cet espoir semble s’amenuiser depuis la fin de l’été et le début de l’arrière saison.

En effet le secteur hôtelier a renoué, durant les mois de la haute saison, avec des taux d’occupation satisfaisants par rapport à 2011.

Cela a généré beaucoup d’espoir auprès des professionnels, de la population et des salariés de divers secteurs ; en effet plus de 2 000 000 de personnes profitent directement et indirectement des emplois dans les sociétés hôtelières et les entreprises touristiques.

Cet espoir s’est considérablement réduit après les événements survenus dans quelques régions de la république ces dernières semaines.

Des informations largement relayées par les médias et parfois mal interprétées.

S’il est naturel que les médias accomplissent leur mission d’information, il faut éviter les amalgames

La manifestation qui s’est déroulée la semaine dernière à Djerba, illustre parfaitement ces risques de dysfonctionnement et la peur que cela suscite auprès des touristes de façon rédhibitoire.

Le tourisme est un pilier de l’économie.

Il s’agissait en fait de mouvement de population préoccupée par la réouverture d’une décharge publique à Guellala situé sur l’île de Djerba.

Ces personnes, majoritairement originaires du village de Guellala, étaient surtout soucieuses de problèmes liés à l’environnement et au développement durable.

Les habitants de ce village spécialisé dans la poterie, ont toujours bien accueilli les touristes, il ne s’agissait ni d’intégrisme, ni de manifestations politiques.

Les responsables du secteur touristique - professionnels, administratives, employés, collectivités locales - et toute la population doivent absolument se mobiliser pour remettre en valeur ce secteur stratégique.

Dans un pays qui ne possède pas suffisamment des ressources naturelles et de matières premières, le tourisme est un pilier de l’économie.

La Tunisie a pu constituer une industrie touristique évoluée qui l’a placé comme référent dans le bassin méditerranéen.

Ce positionnement est en partie dû à l’accueil de la population qui remonte à la culture millénaire de la Tunisie. Le pays doit pouvoir compter sur le soutien de l’extérieur et des médias en particulier.

Les touristes n'ont jamais été inquiétés

Aucun touriste ou hôte n’a été inquiété dans toute la république.

Beaucoup d’étrangers se sont installés en Tunisie sans connaître de tracas.

C’est un point essentiel sur lequel les journalistes d’informations ne se sont pas attardés.

De même, les touristes n’ont jamais été inquiétés par les manifestations et le secteur touristique est resté loin des divergences politiques. Autant de choses qui méritent d’être soulignées.

Les populations se mobilisent aujourd’hui pour sauvegarder les acquis du pays dans tous les domaines, leur emploi et leur dignité.

Il est primordial que les prochaines étapes du processus démocratique soient maintenues et soutenues.

A présent ce qui importe, c’est que les différentes parties arrivent à un consensus. Cela remettrait en confiance nos différents partenaires, tour operateurs et agences de voyages, qui sont nombreux à avoir reporté leurs réservations et signatures de contrats en attendant la date – presque fatidique - du 23 Octobre 2012*.

* date supposée de la nouvelle constitution

Mr Jalel BOURICHA
Prt de la FEDERATION DE l’HOTELLERIE DU SUD EST TUNISIEN DJERBA-ZARZIS
Prt de YADIS HOTELS TUNISIE

Rédigé par La Rédaction le Vendredi 12 Octobre 2012
Lu 3363 fois
Notez

Tags : djerba

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.













BAROMETRE EMPLOI



eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.