TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Marie-Gabrielle Salomon : ''se bouger, avoir du dynamisme et des idées innovantes...''

I – Ces agences qui réussissent... malgré tout !


Rédigé par Michèle Sani - redaction@tourmag.com le Mardi 6 Juin 2006

« Le développement de mon entreprise est très lié aux rencontres humaines. Je suis opportuniste. Quand je trouve un talent, une vraie compétence, un profil qui correspond à un emploi, je l’utilise. » Gestionnaire et comptable de formation Marie Gabrielle Salomon a repris en 1995 l’affaire de sa mère en difficulté financière. Voyages Ile-de-France se composait à l’époque de deux points de vente Sélectour.



Marie-Gabrielle Salomon : ''se bouger, avoir du dynamisme et des idées innovantes...''
Appelée à l’aide pour sortir l’agence d’une impasse Marie-Gabrielle se prend au jeu. Elle rachète les deux points de vente à sa mère et débute au comptoir en vendant du trafic ethnique. Très vite, elle s’imprègne du métier, analyse le marché et donne une nouvelle impulsion à l’entreprise.

En dix ans elle a rentabilisé et considérablement développé cette affaire familiale en diversifiant ses activités sur un même territoire opérationnel, le département des Yvelines (78) dans le grand ouest parisien.

TourMaG.com. Que représente votre entreprise en termes de volume d’affaires, de personnes et de points de ventes ?

Marie-Gabriel Salomon : "Nous réalisons un volume d’affaires de 28 millions d’euros, employons 45 collaborateurs et disposons de dix points de ventes. Nous avons sept agences spécialisées dans le tourisme, deux plateaux d’affaires pour la billetterie sociétés et un service de ventes par correspondance pour les groupes.
Comme nos agences ferment le lundi, ce service VPC dispose d’un standard de débordement. Ainsi nos clients et fournisseurs peuvent nous joindre six jours sur sept."

TM.com - Quelles sont pour vous les qualités essentielles de l’agent de voyage idéal ?

M.-G. S. : "Il doit avoir au moins deux qualités essentielles : la connaissance des produits et un talent de vendeur. Au-delà des études de tourisme, il doit avoir voyagé et participé à des éductours pour, au moins, s’approprier des destinations « fétiches ».

Les techniques de ventes sont aussi le fruit d’une formation. Un vendeur doit être aimable et souriant mais il doit aussi être rodé aux techniques de ventes et avoir le réflexe de vendre des produits annexes, une assurance, une excursion non comprise dans le forfait, tel ou tel « livre-guide » exceptionnel, un sac de première urgence, un accès VIP au salon de l’aéroport, un séjour pour son chien au chenil du quartier, un forfait de gardiennage pour sa maison pendant son absence.

Il doit avoir l’idée de transmettre à un client individuel une documentation qui pourrait intéresser la société dans laquelle il travaille pour une mise en compte dans l’agence ou remettre une plaquette consacrée aux listes de mariages…
Un vendeur « accro » doit aimer le challenge. D’une façon générale l’agent de voyages doit être très attentif au marché. Il doit se bouger, avoir du dynamisme et des idées innovantes."

TM.com - Considérez-vous les évolutions actuelles du métier d’agent de voyages (nouveau modèle économique, nouveaux canaux de distribution) comme des opportunités nouvelles ou des dangers pour votre profession ?

M.-G.S. : "Compte tenu de la baisse constante des tarifs nous ne pouvions plus rester à la commission. Internet a sa place. Il nous dégage des petits forfaits, des ventes simples à 199 € et nous laisse les beaux voyages.

Nous le constatons par la montée du panier moyen dans nos agences. Je reconnais cependant qu’Internet nous prend des clients. A nous d’offrir plus de qualité et de service. Il faut accepter de se remettre en question. Je conteste en revanche les ventes directes développées par certains fournisseurs partenaires que nous soutenons ou que nous avons soutenu et avec qui nous avons monté des opérations sur notre secteur.
Pour ma part je suis prête à engager toutes formes de partenariat, de gagner à deux et de partager les marges. Mais nos chers partenaires veulent-ils partager ?"

TM.com - Quel poste privilégiez-vous en matière d’investissements ?

M.-G.S. : "Mon premier investissement sont les hommes et les femmes. Il faut savoir constituer une équipe qui gagne. Je ne pourrais pas avancer sans mes collaborateurs. Ils représentent l’investissement que je préserve le plus.
Le développement de mon entreprise est très lié aux rencontres humaines. Je suis opportuniste. Quand je trouve un talent, une vraie compétence, un profil qui correspond à un emploi, je l’utilise."

TM.com - Est-il indispensable d’appartenir à un réseau pour réussir ?

M.-G.S.: "Pour moi, il y a six bonnes raisons de faire partie d’un réseau. L’argent : le réseau donne une rémunération complémentaire indispensable.
Les tarifs : le réseau et l’Alliance donnent des conditions tarifaires non négligeables. Les confrères : rien de mieux que discuter, comparer, s’informer parmi les membres du réseau.

Les idées : nous sommes chez Selectour – je ne connais que ce réseau – un regroupement de confrères qui ont des idées extraordinaires. Les amis : rien à dire. Les amis ce sont les amis. Une équipe au siège : elle travaille et se donne à fond pour tous."

TM.com - Agent de voyages est-il un métier d’avenir ?

M.-G.S.: " Les agents de voyages n’ont pas d’avenir s’ils restent, comme beaucoup, derrière leur bureau ou leur comptoir. Le monde bouge et nous devons réagir. Se lamenter sur la baisse des commissions ou d’autres choses qui vous nous arriver ne sert à rien. Le tourisme est un monde riche de clients. Allons les chercher partout où ils sont. Le client, il faut aller le chercher. Il faut aussi être capable de réinventer le métier."

TM.com - Allez-vous transmettre votre affaire à vos enfants ?

M.-G.S. : "Ce sera leur choix. Pour le moment il n’en est pas question. En revanche je travaille « en famille » avec mon mari. Il a pris en charge tout ce qui concerne la billetterie affaires et l’informatique et moi je m’occupe du tourisme, de la gestion et des relations humaines.

b[TM.com - Avez-vous une recette qui mène au succès ?

M.-G.S. : "Chercher, développer, aimer, travailler et encore chercher, développer, aimer et travailler toujours en osmose avec ses équipes."

Lu 6216 fois

Notez


1.Posté par jp simeon le 25/07/2006 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bravo, le métier n'est pas perdu.
enfin un discours positif, qui n'est pas que de belles paroles, les résultats sont la !
internet est une évolution, la création d'une nouvelle concurrence, mais aussi de nouvelles opprotunités. J'adhère totalement !

2.Posté par Françoise BUKHARI le 25/07/2006 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo chère Madame et vous voyez celui qui réagit pour vous féliciter n'est pas un des moindres. Par rapport à lui, nous sommes tout petits et ne cherchons pas à grossir mais notre petite niche et nos idées nous permettent d'avancer tout comme vous le faites !
Je vous souhaite plein de réussite !

3.Posté par RASIM GUVENDI le 25/07/2006 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CHERE MARIE-GABRIELLE
Je savais que tu étais éxceptionnelle

4.Posté par Gaudin Voyages-provence.com le 25/07/2006 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Félicitations pour vos commentaires. Juste une précision concernant la formation BTS qui n'est plus du tout en adéquation avec les réalités du marché et ses technologies. A présent les cadres trentenaires recrutés chez les majors du Tourisme sortent de Centrale, ESC...

5.Posté par jp simeon le 25/07/2006 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour répondre à mr ou mme gaudin, je pense en effet que la formation n'est pas très adaptée à l'évolution de notre métier. Toutefois on constate que des CFA comme Stéphenson s'orientent d'une manière plutot positive.
Mais qui est à même de faire évoluer la formation ?
Nous, professionnels.
Nos instances doivent s'y appliquer, car la formation c'est l'avenir d'un métier. (maintenant que nous avons un président du snav enfin profesionnel et légitime, cela peut peut etre bouger);
mais aussi, dans le cadre de l'alternance, nous sommes en prise directe avec ces jeunes. Alors posons nous la question : remplissons nous toujours notre rôle de formateurs ? pouvons nous faire plus ?
Une petite agence ne pourra jamais s'offrir un Centralien et d'ailleurs, je ne pense pas qu'il soit à sa place et puisse s'épanouir.
En revanche, nos BTS peuvent être plus effcaces et motivés. La balle est dans notre camp !!!

6.Posté par TRADE WINGS VOYAGES SA le 25/07/2006 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bjr, discours très positif !

je me permets de réagir par rapport à la formation qui soit dite en passant n'est pas assez adaptée à la réalité. J'ai 25 ans, un CAP BEP hôtelier, un Bac option tourisme, un BTS Vente et production touristiques et un Master en commerce et gestion et cela fait 4 ans que je travaille dans la production et le marketing chez un TO spécialiste des pays du Moyens Orients.

le BTS ainsi que le Master je les ai réalises en alternace 3 semaines entreprises + une à l'école. Ma formation théorique à été vraiment bénéfique, et donc à collée parfaitement aux attentes du marché touristique.

Il ne faut pas forcément noircir le tableau par rapport à la formation, comme le dit si bien Mrs Salomon il ne faut pas rester derrière ses acquis, il faut perpétuellement se remettre en cause. Cela vaut aussi bien dans les études que dans le monde du travail. De toute façon si l'élément est motivé il arrivera a ses fin.

Bien le bonjour de Genève !








7.Posté par monique COURTOIS le 26/07/2006 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quel bonheur de lire ces quelques lignes
je n'ai plus l'impréssion d'être la seule optimiste à privilégier l'humain dans mon entreprise...j'ai souvent eu le sentiment d'être une extra

8.Posté par Ludovic REY-ROBERT le 07/09/2006 21:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chère Marie-Gabrielle.
Je savais que tu étais engagée, volontaire et femme d'action. C'est parce que nous nous ressemblons qu'on finira bien un jour par travailler ensemble. Ce partenariat tant attendu finira par unir nos compétences.
Avec toujours autant de plaisir de te revoir prochainement et pourquoi pas une nouvelle fois à Top Résa.

9.Posté par THENIERE Helene le 21/02/2007 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ancienne agent de comptoir de la Cie UTA, puis chef d'agence depuis de nombreuses années j'ai passé un diplôme de formatrice et suis actuellement intervenante dans 2 structures:
Une qui prépare des jeunes au BTS VPT
Une qui forme des adultes au métier de "conseiller voyage d'affaires".
Rien n'est comparable, la première apporte 'une culture générale' indispensable (trop souvent absente) mais effectivement moins orientée sur l'activité professionnelle, la deuxièmes est plus au coeur du métier et plus adaptée à être opérationnel immédiatement.
Un savant mélange des deux serait l'idéal...et pas utopique


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Septembre 2006 - 16:12 Cameroun : 2007, année de la renaissance


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com