TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





"Meilleur Job du Monde" : Elisa, serial blogueuse au pays des koalas

Retour d'expérience d'Elisa Detrez, gagnante française du concours de l'OT d'Australie


le Mardi 19 Mai 2015

Lors du Salon des blogueurs du voyage, Elisa Detrez est montée sur la scène du palais des congrès d’Ajaccio. La seule gagnante française du concours mondial organisé par le Bureau du Tourisme Australien est revenue sur cette folle aventure, qui l’a amenée en 2013, à devenir park ranger pendant 6 mois. Quels étaient les enjeux de cette campagne marketing ? Quelles ont été les retombées ? La jeune femme a dressé le bilan de cette opération, soulignant, avec un certain regret, le manque d’intérêt d’Atout France.



©compte Twitter @Bestjobers
©compte Twitter @Bestjobers
On comprend vite pourquoi Elisa Detrez fut l’une des gagnantes du concours mondial lancé par le Bureau du Tourisme Australien en 2013, "The best jobs in the world" .

Sur la scène du palais des congrès d’Ajaccio lors du Salon des blogueurs de voyage, la jeune femme pétille d’énergie.

Et c’est avec un enthousiasme communicatif qu’elle retrace les grandes étapes d’une aventure tant convoitée : décrocher l’un des 6 « best jobs in the world ».

En 2013, la diplômée de l’IREST travaille au service marketing du Club Med.

Lorsqu’elle entend parler du concours, la jeune femme fonce et embarque son entourage avec elle pour confectionner sa vidéo de candidature.

Elle vise le poste de park ranger (garde-nature) dans le Queensland, région grande comme presque 3 fois la France, comprenant plus de 320 parcs nationaux.


Promouvoir le Visa vacances travail

Répartition des différents jobs sur la carte © Présentation d’Elisa Detrez - Cliquer pour agrandir
Répartition des différents jobs sur la carte © Présentation d’Elisa Detrez - Cliquer pour agrandir
Au total, six postes sont en jeu pour une durée de six mois tous frais payés en Australie.

« Les jobs ont été pensés de manière à mettre en valeur les différents atouts touristiques de l’Australie.

En collaboration étroite avec les États et territoires du pays, Tourism Australia s’appuie aussi sur de nombreux partenariats économiques comme Virgin Australia, STA Travel, Citibank, Dell, Sony, monster.com, IKEA… »
, relate la jeune femme.

L’opération vise au final à attirer les jeunes (26% des visiteurs internationaux) et à promouvoir le Visa vacances travail.

Car 36 000 emplois sont à pourvoir dans l’agriculture et le tourisme chaque année.

Mobiliser une communauté sur les réseaux sociaux

Une fois les 339 000 candidatures venant de 119 pays épluchées, Tourism Australia envoie un mail à Elisa.

Elle fait partie des 25 présélectionnés pour le job.

Elisa déploie une énergie colossale pour être soutenue par de nombreux partenaires dont sa région natale, le Jura, Nicolas Hulot ou encore le Zoo de Beauval.

Propulsée en finale en Australie, une série d’interviews avec les médias, de tests de compétences (marketing, réseaux sociaux…), de défis sportifs et d’entretiens d’embauche l’attendent.

Un parcours du combattant qu’elle réussit puisque le 21 juin 2013, Elisa devient park ranger dans le Queensland.

Seule femme et seule Française de la sélection.

Une media value de 5 millions d’euros

La park ranger emmène dans sa valise Maxime Coquard, son compagnon. Photographe, il est engagé pour s'occuper de la partie photos et vidéos.

« Nous avons animé un blog, une chaîne Youtube, des comptes Twitter, Facebook et Instagram.

La media value de toutes nos actions est évaluée à 5 millions d’euros. Sûrement l’une des plus importantes des six jobs car nous étions deux. »


Arrivés en Australie avec 200 followers, Elisa et Maxime repartent finalement un an après avec de très nombreux fans.
Leur communauté sur les réseaux sociaux © Présentation d’Elisa Detrez
Leur communauté sur les réseaux sociaux © Présentation d’Elisa Detrez

« Grâce au travail fourni pendant six mois en tant que créateurs de contenus et influenceurs digitaux, nous avons été repérés par d’autres régions que le Queensland pour travailler en freelance. »

Aujourd’hui, le couple vient de lancer sa société, BestJobers, une structure qui propose aux professionnels du tourisme du conseil en social media strategy et storytelling.

L’Australie et les réseaux sociaux, l’histoire d’une sucess story

Le compte Instagram, au cœur de leur stratégie marketing de l'Australie, a plus d’1 million de followers. © Présentation d’Elisa Detrez - Cliquer pour agrandir
Le compte Instagram, au cœur de leur stratégie marketing de l'Australie, a plus d’1 million de followers. © Présentation d’Elisa Detrez - Cliquer pour agrandir
Pour l’Australie, rien qu’au stade du concours, l’impact de la campagne est impressionnant (voir encadré).

L’opération s’inscrit dans une réflexion menée depuis 2002 lorsque que TripAdvisor et les blogs ont émergé.

Le but de Tourism Australia est de s’effacer pour laisser la parole à ses ambassadeurs, soit les 23 millions d’Australiens et les 6 millions de visiteurs annuels.

Aujourd'hui 95% du contenu partagé sur les réseaux sociaux par la destination est créé par leurs followers et plus de 1000 photos sont reçues par jour.

Les influenceurs et blogueurs ont joué un rôle essentiel dans cette stratégie de contenu. Dont Elisa.

C'est ainsi que l’Australie a gagné ses lettres de noblesse dans le marketing touristique.

Le pays est d’ailleurs le plus populaire sur Instagram, réseau social de partage de photos le plus en vogue.

"Je regrette le manque d’intérêt d'Atout France"

Un positionnement qui tranche avec celui d'Atout France, jugé « trop rigide » par Elisa.

Une fois rentrés, les deux pros des réseaux sociaux sont face à un mur lorsqu’ils essaient de se rapprocher de l'agence de développement touristique de la France.

La blogueuse-instagrameuse ne cache pas son étonnement et sa déception : « Je regrette leur manque d’intérêt.

Nous avons développé un savoir-faire et il y aurait beaucoup à faire en France pour promouvoir la destination sur les médias sociaux. Idem à l’Office de tourisme de Paris »
.

Après la conférence d'Elisa lors du Salon des blogueurs de voyage, un visiteur ne manquera pas d'ajouter une chose : « Ce sont les Offices de Tourisme de France qui ont créé la page "J’aime la France".

Ils sont plus actifs qu’Atout France, qui ne mène aucune action concrète sur le net et les réseaux sociaux. »

Rappelons au passage qu'en matière de promotion Internet de la destination France, le premier portail de Frédéric Lefebvre ou encore plus tard Hexatourisme n'ont pas fait preuve de leurs compétences.

Mais tant qu'il y a le web, il y a de l'espoir.

“Une des campagnes marketing touristiques les plus réussies au monde”

- 2,7 millions de visiteurs uniques en mars 2013, soit une augmentation de 234% par rapport à mars 2012.

- La page Facebook « AustralianWorkingHoliday » gagne 300 000 fans en 6 semaines (passant de 140 000 à plus de 430 000 abonnés).

- Sur Google, la recherche sur les Visas Vacances Travail enregistre une hausse de 20%.

- Pour une campagne qui se chiffre à trois millions d’euros, la media value de l’opération est estimée à 31 millions d’euros, avec plus de 8 500 articles au niveau national et international.

Lu 3994 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com