TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e






NDC, RGPD, directive sur les voyages à forfait.... ce qui va changer en 2018

une année charnière pour les opérateurs


Rédigé par Margot Ladiray le Mercredi 3 Janvier 2018

Après une année 2017 très riche, 2018 s'annonce comme l'année des changements, notamment dans le secteur du voyage. Frais GDS, norme NDC, directive sur les voyages à forfait... Cette nouvelle année sera charnière pour de nombreux opérateurs. Voici en quelques points les évolutions auxquelles devront faire face les professionnels du tourisme en 2018.



Air France appliquera des frais GDS à partir du 1er avril 2018 Crédit : 123 RF
Air France appliquera des frais GDS à partir du 1er avril 2018 Crédit : 123 RF
2018 s'annonce comme une année charnière pour de nombreux secteurs et notamment celui du tourisme.

Après l'annonce en 2017 de la mise en place des frais GDS pour les agences de voyages et de la norme NDC, le secteur du voyage (mais pas que) s'apprête à faire face à d'importants chamboulements.

Air France annonce des frais GDS

Après Lufthansa et Ukraine Airlines, c'est au tour de la compagnie aérienne française Air France d'annoncer la mise en place de frais GDS. Dès le 1er Avril, la compagnie appliquera des frais GDS auprès des agences de voyages.

Des frais qui s’élèveront à 11 euros par aller simple. Pour Jean-Marc Janaillac, son PDG, "il n'y a pas d'autres choix, d'un point de vue économique, pour s'adapter au marché." Pourquoi le 1er avril ? Car les contrats souscrits avec les GDS prendront fin le 31 mars 2018.

Si les agences de voyages ont fait part de leur mécontentement suite à cette annonce, la compagnie aérienne se veut rassurante et assure qu'un accompagnement sera garanti.

La compagnie souhaite en effet accélérer la mise en place de la Norme NDC.

En décembre une nouvelle compagnie, Aegean Airlines a annoncé la mise en place de frais GDS (Travelport et Amadeus).

La norme NDC de IATA

Lancée en 2012 par IATA (association internationale du transport aérien), la norme NDC (new distribution capability) et celui des frais GDS étaient les deux sujets des congrès de fin d'année dans la profession.

Cet outil commercial permettra d'unifier les offres des compagnies aériennes et de simplifier l'échange d'informations.

Chez Air France, cette norme devrait être prête dès janvier 2018 . La compagnie vient par ailleurs d'être certifiée "niveau 3" par IATA.

En jeu : personnaliser l'offre et développer le merchandising.

Pour Amadeus "la norme NDC est une avancée pour l'industrie. Cela va apporter de la valeur et permettre de mieux personnaliser l'offre".

A lire : Frais GDS Air France, NDC : la double peine pour les agences de voyages au 1er avril 2018 (Vidéo)

La directive européenne des voyages à forfait

Attendue pour 2018, la directive européenne des voyages à forfait s'appliquera auprès des agences de voyages et des tours-opérateurs dès le 1er janvier, avec 6 mois de mise en oeuvre (1er juillet 2018).

Les voyagistes devront surtout faire face à de nouvelles obligations, au profit des consommateurs.

Plusieurs informations pré-contractuelles supplémentaires par rapport à la Directive de 1990 devront notamment être précisées. D'autres points concerneront l'après-vente avec de nouvelles possibilités de résiliation ou d'annulation par le client.

La mise en place de la RGPD

Le règlement européen de protection des données (RGPD) sera appliqué à partir du 25 mai 2018 auprès de toutes les entreprises qui collectent des données et ce, quelque soit leur nombre d'employés. Un défi de taille lorsque l'on sait que le tourisme est un des secteurs qui manipule le plus de données personnelles.

Cette nouvelle législation de la CNIL (commission nationale de l'informatique et des libertés) a pour objectif d'homogénéiser la gestion des données au niveau européen.

Les entreprises devront répondre à de nombreuses obligations (conservation des données, mises à jour, minimisation, sécurité...) et designer un délégué à la protection des données pour les sociétés de plus de 300 personnes.

Les sanctions en cas de non respect pourront aller jusqu'à 20 millions d'euros d'amendes et à la limitation, voire la suspension, des flux de données.

A lire : Protection données clients : attention aux amendes (amères) du nouveau règlement européen !

Ce nouveau Règlement pourrait également inciter les entreprises à mettre en place le standard PCI DSS, qui est la norme de sécurité de l'industrie des cartes de paiement pour la protection des données bancaires.

Un standard également imposé par IATA dans sa résolution 890, dont les agences de voyages ignorent parfois l’existence...


Lu 2650 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Janvier 2018 - 14:05 Amsterdam réduit drastiquement les nuits Airbnb


PUBLICITÉ
Elodie RIBEIRO
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33









Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com