TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Nathalie Le Pourhiet : ''Il faut pouvoir se différencier, avoir une personnalité, un ton''

II – Ces agences qui réussissent... malgré tout !


Rédigé par Propos recueillis par Michèle Sani - redaction@tourmag.com le Mercredi 16 Août 2006

Nathalie Le Pourhiet a créé Excellent Voyages le 1er mars 2000 au Vésinet, une conviviale et résidentielle petite ville-jardin qui possède un petit air provincial à trente minutes de Paris. Au Vésinet, elle ne connaissait personne et avait pour tout bagage une expérience de près de vingt ans à un poste de chef d’agence, la passion du métier.



Nathalie Le Pourhiet : ''Il faut pouvoir se différencier, avoir une personnalité, un ton''
Nathalie qui aime les challenges voulait aussi faire ses preuves dans sa propre entreprise. Après avoir adhéré au réseau Selectour elle s’est rapidement intégrée dans la vie de la cité en développant des relations commerciales basées sur des rapports de confiance et de solidarité. Elle obtenait en 2004 le trophée des Jeunes Entrepreneurs décerné par l’APS.

TourMaG.com - Que représente votre entreprise en termes de volume d’affaires et de personnel ?

Nathalie Le Pourhiet -
"Nous sommes une petite structure, 35 m2 sur deux niveaux. Je travaille avec deux collaboratrices. En réalité nous ne sommes souvent que deux dans l’agence, la troisième étant souvent en voyage ou en formation.

Notre activité est assez variée, tourisme, billetterie, groupes sur mesure avec une clientèle de proximité et quelques clients à distance. Mon objectif est de développer la clientèle des groupes et d’engager, je l’espère avant un an, une personne supplémentaire. Dans une petite ville comme Le Vésinet, - trois agences de voyages pour 17 000 habitants -, le « bouche à oreille » fonctionne très bien. Au cours du dernier exercice nous avons réalisé un chiffre d’affaires qui adépassé les 3M€."

TM.com - Quelles sont, selon vous, les qualités essentielles d’un agent de voyages idéal ?

N.L.P. -
"La connaissance des produits que nous vendons est essentielle. C’est ce qui nous crédibilise auprès de nos clients et nous donne une valeur ajoutée. Il faut être disponible, réactif, établir des rapports de confiance, être là en cas de difficulté, quand le client a besoin de nous, offrir du service.

Il faut aussi avoir des facultés d’adaptation, s’identifier au client qui nous fait face, comprendre sa personnalité, ses besoins, ses envies et ne pas avoir d’attitude linéaire. Je crois qu’il faut aussi être réactif et attentif à ce qui se passe à travers le monde, connaître les destinations « tendance ».

Il faut se différencier, avoir une personnalité, un ton, jouer la transparence ne pas hésiter à donner des informations vérité même si elles sont un frein à la vente. L’agent de voyages idéal doit enfin savoir gérer son temps, ne pas le perdre avec des broutilles, ce qui est beaucoup plus facile à dire qu’à faire."

TM.com - Comment vivez-vous les évolutions actuelles de la profession - l’internet, la commission zéro - et considérez-vous qu’elles représentent de nouvelles opportunités ou des dangers pour votre profession ?

N.L.P. -
"Internet fait partie des nouveaux outils. A nous de les utiliser pour améliorer nos conditions de travail. Adhérer à un réseau comme Selectour permet d’accéder de façon privilégiée à des outils très performants qui font gagner énormément de temps. Il en est pour exemple la dernière version ITO opérationnelle depuis le mois de mai qui nous donne en un clin d’oeil, à partir de certains critères, les disponibilités de stocks chez nos fournisseurs référencés.

Les ventes en ligne nous prennent une certaine catégorie de clients, ceux qui cherchent un prix avant de chercher un voyage. Cela nous donne du temps pour des dossiers à valeur ajoutée. Le nouveau modèle économique n’a pas été évident à gérer. Là encore, il faut s’adapter. Je n’avais pas l’habitude de facturer des frais d’intervention à mes clients."

TM.com - Quel poste privilégiez-vous en matière d’investissement ?

N.L.P. -
"Le personnel et la formation sont prioritaires. Il faut aussi savoir communiquer, faire de la promotion, de la publicité. Nous en faisons à l’échelle nationale dans le cadre du réseau. J’en fais aussi, à mon niveau, au Vésinet."

TM.com - Est-il indispensable de faire partie d’un réseau pour réussir ?

N.L.P. -
"Mon adhésion au réseau volontaire Selectour m’aide énormément à tous les stades de ma vie professionnelle. Elle me permet de réaliser des économies importantes et de développer des relations avec des partenaires dynamiques et engagés. Elle permet aussi de développer de vrais liens avec les confrères.

De mon côté je respecte la politique « maison ». Je réalise plus de 90 % de mon chiffre d’affaires avec les fournisseurs référencés tout en ayant ma propre sélection au sein de ces fournisseurs. J’aime m’engager dans des challenges. J’ai récemment fait un voyage en Polynésie après avoir participé à un incentive que Selectour avait organisé avec l’un de nos partenaires spécialisé sur cette destination. A l’échelle nationale j’étais parmi les dix agences les plus performantes."

TM.com - Considérez-vous le métier d’agent de voyages comme un métier d’avenir ?

N.L.P. -
"Oui dans la mesure où l’on accepte d’évoluer, de se remettre en question et d’être capable de changer ses méthodes de travail. Oui dans la mesure où l’on a la passion des voyages et l’envie de transmettre cette passion."

Lu 5970 fois

Notez


1.Posté par Frédéric le 18/08/2006 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais pourquoi ce genre d'agents de voyages... jeunes, entrepreneurs, dynamiques, intelligents, communicatifs, qui osent... et qui représentent la vraie profession...(ceux qui m'ont donné envie de faire ce métier...) ne sont pas plus au devant de la scène ! ? je rêve d'avoir devant les journalistes ce genre d'agents de voyages !

2.Posté par Saïd le 18/08/2006 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est très encourageant de voir autant de dynamisme, d'engagement, cela montre qu'en s'adaptant il est possible de poursuivre cette activité tout en utilisant internet qui est devenu un outil incontournable. Bon courage;


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Septembre 2006 - 16:12 Cameroun : 2007, année de la renaissance


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com