TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Nouvelles normes : des centaines de petits hôtels menacés de fermeture ?

un délai salutaire pour les petits établissements


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mardi 27 Juillet 2010

Les hôteliers sont satisfaits des déclarations d’Hervé Novelli, qui souhaite repousser l’entrée en vigueur de normes de sécurité et d’accessibilité dans les hôtels. Mais les associations ne voient pas d’un très bon œil ce nouveau report.



« Nous sommes évidement pour la sécurité et l’accueil des handicapés. Mais appliquer strictement ces règles serait impossible pour certains établissements »
« Nous sommes évidement pour la sécurité et l’accueil des handicapés. Mais appliquer strictement ces règles serait impossible pour certains établissements »
Les hôteliers sont soulagés mais restent prudents, suite aux déclarations d’Hervé Novelli.

Le secrétaire d'état au tourisme a en effet indiqué mardi dernier au journal Le Parisien qu’il souhaitait repousser l'entrée en vigueur des nouvelles règles de sécurité incendie et d’accessibilité dans l'hôtellerie.

Cela afin d'éviter la fermeture de milliers d'établissements, qui ne pourraient pas faire les travaux nécessaires.

« Nous sommes très satisfaits de la position du ministre, mais nous attendons sa publication au Journal Officiel » tempère Michèle Lepoutre, présidente de la commission juridique et fiscale du Synhorcat et hôtelière en activité.

S’adapter à la réalité du terrain

Plutôt que des délais, les hôteliers souhaiteraient plus de pragmatisme dans la mise en place de ces normes, qu’ils n’estiment pas toujours adaptées à la réalité.

« Nous sommes évidement pour la sécurité et l’accueil des handicapés. Mais appliquer strictement ces règles serait impossible pour certains établissements » plaide Christophe Paluel-Marmont, président des hôtels Esprit de France.

Il souhaite des dérogations au cas par cas. « Ce n’est pas juste d’imposer les même obligations aux bâtiments neufs qu’aux immeubles anciens » s’exclame-t-il.

En effet, installer un ascenseur adapté dans la cage d’escalier d’un immeuble haussmannien n’est pas toujours évident.

Des chambres handicapés qui restent vides

Lorsque Geneviève Bähler a rénové son établissement parisien, elle a aménagé 4 chambres handicapés ainsi qu’un ascenseur spécifique.

Seul problème, sa rue est en pente et il faut grimper deux marches pour atteindre son lobby. Et la voirie ne lui permet pas de faire une installation extérieure. « Résultat, je n’ai jamais loué ces chambres à des handicapés » déplore-t-elle.

Pourtant, elle reçoit bien quelques personnes en fauteuil, mais ces dernières ne demandent jamais de chambre spécifique et s’adaptent très facilement. « De plus, il n’y a pas tant de demandes pour ce type d'hébergements à Paris ».

Des associations méfiantes

Du coté des associations, Annette Masson, la présidente de tourisme et handicap ne voit pas d’un très bon œil le report de ces obligations.

« Dans certains pays on ne se pose même pas la question. Les choses se mettent en place naturellement. Mais en France, on a besoin de lois coercitives et de contrôles, sinon rien ne se fait » se désole-t-elle.

Elle admet pourtant que les aménagements pour les handicapés moteurs peuvent être compliqués surtout pour les petits établissements.

« Mais il n’y a pas que des personnes en fauteuil. Il y a le handicap auditif, visuel ou mental, auquel il faut également apporter une réponse ».

Difficile de contenter les associations et les hôteliers. On comprend pourquoi le ministre prend son temps pour trancher la question...

Lu 4387 fois

Notez


1.Posté par Girod Hervé le 03/06/2014 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Je suis propriétaire d'un hotel bureau de 10 chambres, j'ai déja échappé de peux a la fermeture pour les normes incendie, je n'ai plus d'étoiles depuis la nouvelle classification que j'ai refusé de faire(nombre de 2 étoiles passe en 3 sans le moindre travaux, ont tire vers le bas), maintenant la normes handicapé alors que pendant mes 10 ans d'exploitation j'ai eu 2 demandes!!!!
Je ne ferais pas de travaux, quitte a fermé, cela fera juste un hotel en moins dans la station qui en a déja perdu une dizaine au cours des vingt derniéres années.
3 emplois en moins, merci aux bureaucrates de paris qui n'ont aucune idée des concéquences que peuvent avoir leurs décisions.
La petite hotellerie française ne tiendra pas encore longtemps, peut etre que c'est le but !!!
courage a vous tous

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com