TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Offre obsolète, inventivité en berne, services au rabais… France, ton tourisme fout le camp !

Les raisons d’un déclin qui pourrait s’accélérer


Rédigé par Yves BARRAUD le Lundi 28 Juin 2010

Plutôt que d’envisager des États généraux du football, le gouvernement devrait initier les États généraux du tourisme, une industrie qui représente 6,3% du PIB de notre pays. Car l’image de la France se dégrade, comme sa part de marché. Voici quelques raisons de cette lente et préoccupante érosion.



Pionniers en matière de tourisme, les Français se sont endormis sur leurs lauriers. Ils ont perdu leur inventivité. L'image de la France se dégrade, comme ses part de marché...
Pionniers en matière de tourisme, les Français se sont endormis sur leurs lauriers. Ils ont perdu leur inventivité. L'image de la France se dégrade, comme ses part de marché...
Nous l’avons vu dernièrement (1), « le tourisme français est en perte de vitesse », constate Renaud Donnedieu de Vabres, Président du Conseil d’administration d’Atout France.

Pas en termes d’entrants sur le territoire (chiffre qui nous laisse croire depuis des années que la France reste la première destination touristique du monde), mais en termes de recettes.

Sur nos 74 millions de "visiteurs", plus de 10 millions ne font que passer, avant de rejoindre d’autres destinations.

Au final, la France se retrouve bonne troisième, derrière les USA et l’Espagne, pour ce qui est de la création de richesses.

Si nous restons dans le peloton de tête, le phénomène préoccupant est que « l’image de la France se détériore et que nous perdons des parts de marché dans un contexte (le tourisme mondial) en pleine expansion », toujours de l’aveu de Renaud Donnedieu de Vabres.

Et cela se traduit dans les chiffres : En moins de 10 ans, la France est passée de 19,6% de part de marché en Europe à 16%.

Page 2 - Les Français ont perdu leur inventivité
Page 3 - Pendant 30 ans, l’État a investi massivement
Page 4 - En France, on s’emm... un peu !
Page 5 - Les villes françaises sont des no man’s lands
Page 6 - Le tourisme mérite un vrai plan de relance

Lu 14192 fois
Notez


1.Posté par bnf le 28/06/2010 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

2.Posté par orofino le 28/06/2010 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant que le lien public/privé ne sera pas réalisé la destination France ne restera qu' une destination et manquera de produits.
Ce lien entre professionnels et institutionels est indispensable si l'on veut augmenter le panier moyen des touristes etrangers et français;
Cette augmentation de recettes depend d'un coté des institutionels qui ont le savoir faire et les budgets de promotion et de l'autre coté des professionels qui doivent traduire en produits touristiques concrets cette destination France
Sans cette complementarité la France s'achétera en direct par les touristes qui ne consommeront que 2 nuits d'hotel et quelques sandwiches faute d'offre pakagée et oroginale.

3.Posté par froggy le 28/06/2010 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Tres interessant article. On a tellement dit que la France est le plus beau pays du monde.. On dit la meme chose sur les vins francais....les meilleurs...et sur les parfums....la plupart des parfums que la compagnie aerienne, pour laquelle je travaille, vend ne sont plus francais.
Je crois que la crise est plus profonde, la France se meurt. Une amie qui est venue passer des vacances dans la region de Bordeaux fut choquee par comment les batiments, certe beaux dans les campagnes avaient l'air abandonnes, combien rien ne se passait. Elle a voulu prendre un verre le soir (Il y a du vin et du cognac la bas!)...rien, mort. Elle a meme mentionne un petit garcon qu'elle voyait tous les jours dans le village ou elle residait. Il avait l'air tellement de s'ennuyer m'a telle dit.
Un aspect que vous effleurez mais qui est important, l'accueil...Il est tres souvent mauvais. J'ai passe un weekend a Nice en mars, donc pas en pleine saison et l'accueil etait a moitie tres bon et a moitie franchement mauvais. Et comme vous le dites la connaissance des langues est mauvaise. J'ai des amis qui travaillent dans le tourisme a Tenerife....Le gouvernement a cree une ecole de langues en plein milieu de la zone touristique afin que les professionnels du tourisme puissent parfaire leurs connaissances....Mais on nous rabache tellement sur la grandeur de la France, sa belle langue qu'il faut sauvegarder......
Autre petit detail certe mais tellement important. Je suis alle a la cafetaria Flunch de Dieppe la semaine derniere, a 12.30 elle etait pleine. Je suis alle aux toilettes. Il y avait un urinoir condamne et un toilette d'une salete incroyable. Ici en Grande Bretagne si vous voulez ouvrir un etablissement public vous devez soumettre un plan. Un des critere d'acceptation est le nombre de toilettes. Il depend de la taille du restaurant. Et un etablissement de la trailee de ce flunch aurait bien plus de facilites ici qu'en France sinon il ne pourrait pas ouvrir....Et cela fait partie de l'experience, de l'accueil.
Les heures d'ouverture comme mentionne dans l'article sont un frein. Combien de fois suis je alle dans un restaurant francais ou la personne qui vous accueille regarde sa montre et ensuite vous dit "je vais demander au chef".... on vous fait une faveur !Perdre de l'argent n'est pas un probleme. Ici a Brighton premierement il y a tellement de restaurants que l'on a pas assez de jours dans une annee pour les frequenter tous....250000 habitants. De plus ils y plusieurs themes et pour toutes les bourses. Les criteres de qualite ont enormement augmentes. On mange tres bien ici maintenant. Il y a aussi un effort aussi sur l'originalite. Je suis alle dans un restaurant samedi ou les ingredients sont achetes localement dans les fermes des environs si possible, ou on essaie d'utiliser le plus d'ingredients bio.....et le prix reste raisonnable.
Il y a certe des restaurants ou il y des heures. Elles sont plus longues et on n' arrete pas les services a 21h!! mais plutot a 23h...Il y a aussi des etablissements ou l'on peut manger toute la journee....Voila des idees pour vos chers restaurateurs. Il y a d'autres moyens d'ugmenter les revenus que de faire baisser la TVA!
Alors tous n'est pas mauvais. Je viens skier en France et je trouve que l'accueil dans les Alpes est generalement excellent. Et la on fait des efforts car on ecoute la clientele. Des amis restaurateurs et moniteurs de ski, se sont mis a apprendre le Russe apres avoir appris l'anglais. Je vais a Val d'Isere et l'accueil y est excellent.


4.Posté par AD2M le 28/06/2010 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je le disais dans un autre commentaire, nous n'avons plus le "goût" du service. Oh ! Bien sûr, il ne faut pas jeter l'eau du bain avec le bébé, mais tant que les instances de certaines organisations ressemblertont à celle du football ... (les restaurateurs par exemple qui n'ont réussi qu'à se faire détester grâce ou à cause de leur instance..) nous n'avancerons pas dans le sens qui est le seul profitable pour le futur : LE CLIENT. Nous sommes dans l'ère du One to One et non d'un tout qui est sensé être profitable à cours terme. J'aime bien dans cet article que l'on parle de NF à l'époque ou le service Client avait un véritable sens. Mais aujourd'hui on en demande plus sans que cela soit plus couteux. Tenir compte des aspirations des touristes en fonction de leur pays, et puis arrêtons de prendre toutes ces personnes pour des portefeuilles ambulants sans rien leur donner en retour.
Formation du personnel pour comprendre que servir n'est pas s'avilir (ainsi qu'on le pense en Guadeloupe), qu'un client heureux dépense plus, que les attentions sont des novations, que rien n'est acquis et que tous les schémas peuvent changer en fonction du temps (fuite des touristes dans les 15 ans à venir des zones chaudes comme le Sud-Est au profit de la Bretagne ou le Sud Ouest). Nouveaux clients commes les Chinois qui exigent de nx comportements, bref se remttre en question sans gémir parce qu'un volcan remet tout en cause. Lire R. Kipling pour garder la forme ! Bravo pour cet article et pourtant je ne suis pas tendre en règle générale ...

5.Posté par froggy le 28/06/2010 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Autre petite anecdote, je traverse la Manche sur Transmanche Ferries de Newhaven a Dieppe. Le bateau est tres propre, confortable et a l'heure.
Neamoins, les services a bords sont tres pauvres et le blog sur le site LDferries est significatif. Je fut heureux la semaine derniere de voir que le vin francais en petites bouteilles est a nouveau disponible car la fois precedente ils n'avaient que des vins infames americains!!!
La nourriture est horrible et si vous allez sur le blog vous verez que les commentaires sont nombreux.
A cela Ld repond qu'ils sont low cost.....Je veux bien accepter qu'ils ont des frequentations qui fluctuent enormement. Il est donc difficile de prevoir. Mais leur systeme de reservation peu les aider a repondre a la demande. Et puis contrairement a ce que le journaliste dit, je pense que certains produits deja prepares sont de meilleure qualite qu'une mauvaise cuisine. Par exemple. Transmanche vend des sandwichs au pain de mie fabriques de facon industrielle.....Je prefererai une baguette sortie du congelateur et cuite quasi a la demande.....LD ne veut rien savoir.
Un cafe?...au bar c'est de l'instantane! Beurq...au prix du reel! Il faut aller a la cafetaria pour en avoir un vrai. J'ai achete un repas...totalement mediocre. Le vin rose etait chaud. Alors sacrilege j'ai demande des glacons...Il n'y en avait pas au self service..J'ai aimer la reponse impersonnelle "il faut aller au bar" Moi ou l'employe? n'aurait il pas pu dire comme on fait ici en GB "nous en avons pas mais laissez moi aller en chercher au bar"....Ca aurait ete du service. Comme vous le voyez, les petites attentions font la difference mais tant que les francais ne font pas d'efforts, les chiffres degringoleront.
Oh petite info. Sur le ferry de transmanche, il y a un restaurant classique.....qui n'a jamais ouvert!!! Les anglais qui forment la majeure partie de la clientele aiment manger. Un des critere de choix est au dela du prix, la nourriture...C'esy pourquoi les anglais aiment tant Brittany Ferries. alors LD ferries vous dira que les gens apportent leurs nourriture....certe parce qu'ils savent que celle offerte a bord laisse a desirer. Le ferry, c'est le debut de vos vacances et elles demarrent mal!

6.Posté par zupilote le 28/06/2010 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sur NICE et la cote,la majorite des pseudos guide,n ont ni diplomes ni carte et souvent pas de carte de sejour,payes au noir;par les receptifs sur une banque monegasque,alors pourquoi apprendre des langues et des competences en tourisme.Avec des salaires dans les agences a moins de 1000 euros.Pour avoir une inspection il faut attendre plus dun an .POURQUOI PAS DE POLICE TOURISTIQUE EN FRANCE,alors qu il y en a partout.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com