TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






Performances sites mobiles : Air France, Expedia et Voyages-sncf sur le podium

Index Keynote sur les sites mobiles


le Mardi 16 Juin 2015

Les smartphones et tablettes continuent de progresser dans les usages. Que ce soit lors de la préparation, de l'achat ou encore lors du déroulement du voyage, le mobile est devenu un canal crucial pour les marques du tourisme. Soigner sa performance technologique sur mobile est un point essentiel de l’expérience client. Qu’en est-il du côté des principaux sites mobiles de l’e-tourisme français ?



© Romolo Tavani
© Romolo Tavani
Sur les cinq premiers mois de l’année 2015, l'agence spécialisée dans la mesure et l'analyse digitale, Keynote, a passé au peigne fin les performances digitales des 10 premiers sites mobiles de l’e-tourisme français.

Cette étude, réalisée en exclusivité pour i-tourisme & TourMag.com, se base sur le top 10 des sites du tourisme en ligne les plus visités en France selon le classement Médiamétrie/NetRatings.

eDreams et Easyjet ont dû être retirés du panel à cause de problèmes techniques encore non identifiés par Keynote. Et la partie « voyage » de Vente privée n'a pas pu être prise en compte car le site n’a pas d’url mobile (ce qui empêche la comparaison avec les autres sites).

En se focalisant sur les résultats techniques de la page d’accueil, considérée comme "la porte d'entrée digitale" d'une marque, Keynote dresse un classement révélateur des bonnes pratiques à adopter sur le mobile.

« Le site mobile s’apparente à la devanture d’une agence de voyage. Il faut pouvoir y accéder très facilement et doit rester ouvert 7J/7, sans interruption », note Olivier Bertaux, regional sales manager Europe de l’Ouest chez Keynote, société spécialisée dans la mesure et l’analyse digitale.

Air France et Blablacar en tête du classement mobile

La disponibilité permet de mesurer le taux d’accès à la page d’accueil du site en %. Pour les cinq premiers mois de l’année 2015, la disponibilité moyenne s’établit à 99,51%.

« Une moyenne satisfaisante mais qui n’atteint pas l’objectif de 99,9%.

C’est un objectif exigeant, surtout pour les sites qui ont une activité à l’international. Les temps de maintenance sont réduits car un internaute français ne regarde le site aux mêmes heures qu’un Japonais par exemple.

Mais le mobile impose une notion d’immédiateté »
, explique Olivier Bertaux.

Pour assurer un bon fonctionnement, l’expert recommande de faire beaucoup de tests en amont et d’avoir un site en pré-production (une duplication du site pour voir si l’environnement du site fonctionne bien).

Air France arrive en tête. Ce site mobile enregistrait en mars une disponibilité parfaite, 100%. Il est suivi par Expedia et Voyages-sncf, habitués des podiums.

Sur les 7 sites audités, le temps d’affichage de la page d’accueil (la performance) s’élève à 1,74 seconde en moyenne.

« Un bon résultat par rapport à l’objectif, fixé à trois secondes maximum. L’idée est d’avoir l’expérience utilisateur la plus fluide.

Masi cela varie d'une page à l'autre. Lorsqu’il s’agit d’une validation de facturation, l’internaute comprend implicitement que le temps de chargement peut être plus long. L’exigence n’est pas la même. »


Blablacar, avec une page d’accueil simple et optimisée, arrive en tête avec 0,66 seconde, loin devant Accorhotels et Booking.

Le succès de Blablacar s’explique par la construction de la page : 52 éléments et un poids de 272Ko.
©Index Keynote sur les sites mobiles - janvier à mai 2015
©Index Keynote sur les sites mobiles - janvier à mai 2015

« Mais parfois cela ne suffit pas expliquer une bonne performance, détaille Olivier Bertaux, d’autres éléments entrent en ligne de compte et des solutions techniques existent pour accélérer la livraison du contenu ».

Pour la construction de la page, l’ordre de téléchargements des éléments influe sur la vitesse de téléchargement.

C’est aussi une question d’hébergement et de performances des serveurs.

Les contenus tiers aussi ont un rôle : ce sont les services gérés par des sites extérieurs comme la partie bancaire, les réseaux sociaux, la météo, la publicité qui peuvent ralentir le site.

Ne pas avoir de site mobile serait une erreur préjudiciable

Selon les données de PhoCusWright, les ventes de voyages sur mobile devraient atteindre 18% cette année.

Elles pesaient 10% du chiffre d'affaires des voyagistes en ligne en 2013.

Un canal en forte progression, examiné par CCM Benchmark Institut dans une étude récente "Tourisme & Mobile".

Elle révèle d’ailleurs que trois quarts des mobinautes utilisent leur smartphone ou tablette pour préparer leur séjour (recherche d’informations pratiques ou des parcours de visite, comparer les prix ou consulter des photos).

De plus, Google a laissé comprendre que la vitesse de téléchargement d’un site mobile influencera très certainement le référencement.

Une raison de plus pour avoir un site mobile ou en responsive design performant.

Lu 2674 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 16:28 Quand Uber mise sur l'Intelligence Artificielle


PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33








Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com