TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Philippe Demonchy : itinéraire d'un professionnel gâté... mais talentueux !

Retour sur la vie d'un des fondateurs de Selectour


Rédigé par Michèle SANI le Mardi 12 Juin 2012

Philippe Demonchy a lancé en pionnier le premier réseau volontaire d'agences de voyages indépendantes : Selectour. De tous temps, il s'est distingué en ayant une idée d'avance sur ses pairs. Il a su innover, créer l'événement. Il fut l'un des « puissants » des professionnels du tourisme. A ce titre il fut critiqué, courtisé, trahi. Aujourd'hui, la page Selectour tournée mais toujours actif, il se raconte sans langue de bois sur TourMaG.com.



Ce qui motive et occupe Philippe Demonchy, c'est le futur, la prospective, imaginer de quoi demain sera fait, anticiper. "Tout en jouissant du présent, j'ai toujours vécu dans le futur" - DR
Ce qui motive et occupe Philippe Demonchy, c'est le futur, la prospective, imaginer de quoi demain sera fait, anticiper. "Tout en jouissant du présent, j'ai toujours vécu dans le futur" - DR
Philippe Demonchy est un  Parisien pure souche. Il en a l'accent, la gouaille parfois.

Il est né et a toujours habité dans le quinzième arrondissement. Dans son quartier, populaire et tranquille, gamin, il a connu l'Occupation.

Il a toujours le souvenir de voisins qui, partis brutalement, ne sont jamais revenus. Et les privations, la peur de manquer, les tickets de rationnement, les sirènes et les abris, les Allemands qui partent, les Américains qui arrivent.

De cette enfance, il a aussi retenu le fameux « système D ». Il avait 5, 6, 7 ans... « Les premières années sont à jamais indélébiles ».

Robinson Crusoé fut durant des années son roman préféré. Un homme qui, pour survivre, puis vivre, doit tout inventer et apprendre à s'adapter à un monde inconnu avait tout pour le séduire.

Ce livre, il l'a dans tous les formats et toutes les collections.

De ses premières années, Philippe Demonchy a gardé l'appétit de vivre l'instant présent. Il aime consommer et ne s'en cache pas. Les bonnes et les belles choses.

Mais son esprit s'ennuie dans le quotidien. Il insiste : ce qui le motive et l'occupe, c'est le futur, la prospective, imaginer de quoi demain sera fait, anticiper. « Tout en jouissant du présent, j'ai toujours vécu dans le futur ».

Un père, agent de voyages intelligent et naïf à la fois

Dans un flash back, Philippe Demonchy évoque son père avec une émotion mal cachée. « Il avait fait HEC... Un homme intelligent, honnête mais chef d'entreprise un peu naïf en affaires, trop confiant, mauvais gestionnaire. Il avait monté une affaire de tourisme. Je le voyais très peu. »

Lui, diplôme « Sup de Co » en poche, il « fait » l'Algérie, sous-lieutenant. De retour il rêve de théâtre, de spectacle. Il se sait doué pour la comédie. Il s'y lance.

« Trop long, trop compliqué. Mon père avait des problèmes financiers avec des créanciers quasiment usuriers. Je n'ai pas voulu rester à la charge de la famille. Je devais gagner ma vie ».

A l'époque, trouver du travail est chose aisée. Il rentre dans l'industrie. « J'avais un bon poste, un bel avenir mais aller à l'usine tous les jours c'était pas mon truc ».

Il décide alors de venir aider son père qui dirige l'agence de voyages située rue de la Chaussée d'Antin, au cœur de Paris.

L'agence qui bat de l'aile ne le motive pas. « Je savais que ce travail ne me convenait pas. L'activité était statique. On faisait peu de choses, on grattait des billets, on attendait le client derrière un comptoir ».

Il a 34 ans à la mort de son père. Bien des années plus tard, comme une revanche, il déposera sa Légion d'Honneur sur sa tombe.

Lu 7732 fois

Notez


1.Posté par PELI Renée le 18/06/2012 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai effectivement connu Philippe Demonchy en 1973 lors de réunions en soirée chez SEPI-VOYAGES. C'est un homme très dynamique. L'agence a fait faillite. Je me suis dirigée vers les groupes "tourisme d'affaires" dans plusieurs agences comme Jet Tours, Médiacom, Shell-Tour, Cert-voyages ...On a eu de "drôles d'oiseaux" dans notre profession. Il y aurait de quoi écrire un livre !!..
J'ai toujours adoré mon métier qui m'a fait voyager aux quatres coins du monde à la rencontre des personnes. Il est vrai que c'est un métier de contacts et de communication. Je n'ai plus aimé qu'il devienne un métier excessif d'apporteurs d'affaires et de fric. A présent à la retraite à Nantes, (François Xavier De Boüard ne m'ayant pas donné la chance de l'excercer), je profite de la vie et des rencontres avec des loisirs de proximité avec le site OVS (on va sortir). Je continue à voyager de temps en temps pour mon plaisir vers les pays que je n'ai pas eu la chance de visiter et d'approfondir comme Santorin, la Croatie, l'Andalousie, l'Italie ...

2.Posté par GERARD Yves le 19/06/2012 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon histoire avec Philippe Demonchy est singulière. Je l'ai connu au début des années 70, puis je suis rentré chez Voyage Conseil et il ne m'a plus parlé pendant 10 ans. En 1995 étant un peu en "problème" il m'a tendu la main, m'a fait rentré chez Selectour. Celà a duré 10 ans et malgré les difficultés ce fut dix ans assez fantastiques. Ce fut un sacré patron. Merci Philippe!

3.Posté par Claude SCHENCK le 09/07/2012 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis assez content de lire dans vos lignes ce que je sais depuis longtemps, à savoir que la marque "Selectour" a été trouvée par Jean Marie Wery, trop timide et trop humble pour s'en vanter. Quant à Philippe Demonchy, certes il a suscité jalousie et calomnies mais je dirais aussi admiration mais surtout il a toujours eu la confiance des adhérents dans la gestion du réseau . On ne se posait pas la question de savoir si oui ou non nos intérêts étaient bien défendus, nous savions qu'ils l'étaient et nous lui en seront toujours reconnaissants.

Claude SCHENCK
PARADOX VOYAGES - SELECTOUR
Paris 15ème
http://www.paradox-voyages.com/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com