TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





Pokémon Go : la chasse aux touristes est ouverte

Le jeu est officiellement lancé en France


Rédigé par Johanna Gutkind le Mardi 26 Juillet 2016

Le géant Nintendo vient de signer son grand retour sur le devant de la scène mondiale avec Pokémon Go. L’application phénomène a été lancée en France, officiellement dimanche 24 juillet 2016 au matin, sur iOS et Android. Le jeu Pokémon Go consiste à aller capturer, grâce à son smartphone, des monstres virtuels cachés dans le monde réel. La popularité du jeu pourrait bien provoquer une révolution dans le secteur du tourisme.



Pokemon Go provoque un effet Madeleine de Proust pour les 20-30 ans -(c) Eduardo Woo Flickr
Pokemon Go provoque un effet Madeleine de Proust pour les 20-30 ans -(c) Eduardo Woo Flickr
L’évolution du e-tourisme en 15 ans a été fulgurante.

Le concept de réalité augmentée, qui consiste à ajouter une composante virtuelle à un environnement existant, pourrait aider certains lieux à attirer une nouvelle clientèle.

Des établissements touristiques et culturels en France commencent à s'y intéresser, notamment grâce à la popularité de Pokémon Go développé par Niantic Labs, une filiale de Google, et The Pokemon Company.

Ce jeu vidéo provoque un effet Madeleine de Proust pour les 20-30 ans : "On aurait tellement voulu le faire en vrai étant petits… l’appli le permet aujourd’hui, c’est comme un rêve de gosse qui se réalise", déclare un passionné.

Pour une fois, un jeu numérique encourage les gens à aller à l'extérieur et à interagir avec d'autres. Qui l’eût cru ?

Les PokéStop et les arènes comme points d’intérêts

Mais qu’est-ce que cela signifie réellement pour le tourisme ?

En quelques semaines, le jeu a prouvé qu’il était capable d’affecter des lieux du monde réel en créant des raisons virtuelles de s’y rendre : il y a donc un grand potentiel dans ce domaine.

En effet, pour récolter un maximum de Pokémon, il faut se déplacer. En activant ses données, la géolocalisation et l'appareil photo du smartphone, la chasse peut commencer.

Chaque ville regorge de petits monstres japonais à capturer, il vous faudra faire éclore les œufs, les faire évoluer puis les faire se battre.

Pour se ravitailler, il existe les "PokéStop" localisés sur la carte, représentés par des carrés bleus, qui permettent d’acquérir différents objets qui aideront le dresseur plus tard dans le jeu.

Ces zones dans lesquelles les joueurs peuvent trouver des objets et s’affronter ne sont pas choisies au hasard, elles correspondent à des points d’intérêts comme une station de métro, un parc ou un monument.

Des endroits à forte valeur historique ou éducative, des œuvres d’art ou des bâtiments à l’architecture unique.

Certains PokéStop ont d'ailleurs suscité l’incompréhension, comme au musée de de l’Holocauste à Washington, qui abrite trois PokéStop.

Niantic précise que les bibliothèques publiques et même les lieux de culte peuvent tout à fait devenir des "portails".

Une aubaine pour les professionnels du tourisme

L'Office de Tourisme de Rouen invite les joueurs à une grande chasse aux Pokémon (c) Office de tourisme de Rouen
L'Office de Tourisme de Rouen invite les joueurs à une grande chasse aux Pokémon (c) Office de tourisme de Rouen
Le phénomène Pokémon Go n’épargne aucune ville de France. Certains offices de tourisme ont bien compris que les joueurs pouvaient constituer des touristes potentiels.

Les villes de Lille, Rouen ou Bordeaux ont d'ailleurs proposé le week-end dernier une gigantesque chasse aux Pokémon.

L'Office de Tourisme de Binic se transforme en arène et invite les dresseurs de Pokémon à venir s'affronter pour accéder aux niveaux supérieurs.

L'Office de Tourisme de Nancy se transforme en PokéStop, et propose aux joueurs de "rendre visite à l’office de tourisme pour venir chercher un plan (utile pour repérer les lieux touristiques ou si vous vous perdez lors de votre quête ^^), obtenir des conseils de visite ou découvrir les derniers évènements."

"Voyant les New-Yorkais déjà en pleine effervescence, j'ai tout de suite pensé qu'il allait falloir suivre cela de très près, car il y a peut-être quelque chose à développer avec ce jeu ou en parallèle avec une application qui proposerait le même type de concept", explique Alexandre Vendé, fondateur de New York en français.

La start-up Gladtrotter qui permet de mettre en relation touristes et habitants autour d'activités de découvertes propose une chasse aux Pokémon de deux heures dans le quartier du Jardin du Luxembourg à Paris, accompagnée de Paul-Augustin, un guide passionné.

La gamification, une chance pour le tourisme

“Pokémon Go, c’est une bénédiction pour notre business” s’exclame Charles Dumoulin lors du meet-up organisé par Guillaume Cromer au Welcome City Lab sur le thème des activités de plein air 3.0.

La gamification consiste à transformer une balade ou une visite guidée en jeu interactif.

Atelier Nature valorise les patrimoines en extérieur. L’entreprise propose la création d’applications smartphone de découverte et d’animation touristique.

Jeux d’aventure, chasses aux trésors, courses d’orientation, balades interactives, l’entreprise compte bien surfer sur la vague Pokémon.

"Tous nos clients potentiels savent désormais ce qu'on fait. Quand on a lancé il y a 4 ans Atelier Nature, nos jeux virtuels sur appli smartphone pour découvrir la nature, nos clients n'y voyaient pas l'intérêt ou ne saisissaient pas bien le concept. Avec des jeux comme Pokémon, tout le monde est désormais sensibilisé."

Nintendo prévoit de commercialiser, le 31 août prochain, un bracelet interactif compatible avec le jeu de Niantic, le Pokémon Go Plus, accessoirisé avec ce bracelet permettra au joueur d'être alerté de la présence d'un Pokémon alors même qu'il ne consulte pas son smartphone.

Complètement captivés, les joueurs provoquent des accidents et les attroupements se multiplient. Collisions entre piétons, rassemblements soudains quand un Pokémon rare surgit.

Un conseil, une fois le Pokémon capturé, regardez ce qui s'y passe autour. Peut-être que le vrai trésor se trouve là.


Lu 10419 fois

Notez


1.Posté par Alain Bonnefoy le 07/09/2016 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est dingue ce que le tourisme aura apporté aux Pokémons!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com