TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Pourquoi Easyjet devance Air France à Nice Côte d’Azur ?

Air France pourrait contre attaquer avec Transavia France et Hop


Rédigé par Michel BOVAS le Vendredi 24 Mai 2013

TourMaG a été le premier à l’annoncer le 17 mai dernier. Easyjet, première compagnie aérienne européenne en termes de réseau et seconde en France, s’affiche premier opérateur de la plateforme niçoise...



TourMaG avait été le premier à annoncer qu'en avril 2013, et pour la première fois dans l’histoire de la plate-forme aéroportuaire depuis 1945 (première de province), une compagnie passait devant la compagnie nationale. (lire).

Et ce n’est pas une surprise. Dès 1996, Easyjet atterrissait pour la première fois sur le tarmac niçois et affichait déjà ses ambitions de développer un nouveau trafic grâce à des tarifs très compétitifs.

Son arrivée avait été saluée par le plus grand scepticisme des compagnies traditionnelles.

Aujourd’hui, les compagnies low cost se sont emparées de près de 30% du trafic niçois et les grandes compagnies européennes ont réagi en créant des filiales low cost comme Germanwings pour Lufthansa.

Et Easyjet, première compagnie aérienne européenne en termes de réseau et seconde en France, s’affiche premier opérateur de la plateforme niçoise.

Quid de la réaction de la base d’Air France ?

Sur un an (mars 2012 - mars 2013), la compagnie britannique aura transporté plus de 3,16 millions de passagers.

Désormais, un passager sur 4 qui transite par l’aéroport niçois emprunte les avions au logo orange.

Easyjet a d’ailleurs basé deux avions et plus de 24 pilotes et 49 personnels navigants sous contrat de travail de droit français.

Pour François Bacchetta, directeur d’EasyJet pour la France, cela sanctionne une politique : « L’objectif de la compagnie a toujours été de démocratiser le transport aérien et ainsi permettre au plus grand nombre de voyager au meilleur prix !

A Nice, nous avons déjà 24 lignes à destination de la France et de l’Europe, et souhaitons continuer de nous développer dans la région pour offrir toujours plus de service à nos clients.
»

On attend la réaction de la base d’Air France qui via Transavia France et Hop pourrait reprendre la main sur Nice. Du moins on l’espère…

Lu 2191 fois

Notez


1.Posté par Anthony le 24/05/2013 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Air France n'a jamais fait ouvrir une ligne à Transavia France sur Nice, ce n'est certainement pas aujourd'hui qu' elle va commencer...

2.Posté par christophe le 24/05/2013 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HOP à Nice ? çà va faire BOF !
leur offre est déjà très limitée à Nice , et mettre un ATR ou un CRJ/ERJ face à un A320 c'est aller au carton assuré !
Quand à transavia leur modèle est sur les vols vacances vers le sud de la méditerrannée , les vols easyJet de Nice sont plutôt vers Lille Nantes Bordeaux Genève, mais bon si çà leur tente de perdre un peu plus d'argent face à easyJet qu'ils s'y essaient ...

3.Posté par Gilles le 27/05/2013 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour

C'est au niveau de la concertation vis à vis du public azuréen et des attentes de celui ci qu'Easyjet a été plus habile qu'Air France, dont les dirigeants se sont limités à prendre des décisions arbitraires sans la moindre concertations depuis leurs QG de CDG.

Personnellement la principale erreur d'Air France est de ne pas avoir favorisé Nice plutôt que Marseille et Toulouse, car c'est sur cet aéroport que sa place de 1er opérateur était le plus menacé, à la fois menacé par Easyjet mais aussi les opérateurs du golfe. Face à de telles menaces se limiter à une base aléatoire trop pensée à court terme sans volonté de pérenniser sur la durée les quelques lignes au départ de Nice, n'est pas ce qui a de plus audacieux surtout pour reconquérir la clientèle du deuxième plus grand aéroport français. Il aurait été préférable de créer un « hub » comprenant à la fois du moyen courrier et long courrier car de par la notoriété mondiale de la Côte d'Azur, Nice est le seul aéroport en France en dehors de Paris susceptible de pouvoir avoir les moyens d'accueillir une telle activité, et cela aurait due être pensée dans la stratégie des dirigeants 20 ans en arrière.

Air France préfère concentrer plus de 80% de son activité sur la seule ligne Nice Paris et a totalement négligé le reste en les laissant à ses filiales régionales pour la France, et ses partenaires concernant l'étranger, et continu de le faire.
La raison est que depuis 1994 le transporteur national a préféré tout concentrer son activité international sur l'aéroport de Paris CDG. Les dirigeants d'Air France qui ne voient pas plus loin que le bout de leurs nez, nous font croire que c’est à cause du coût d’exploitation de ces lignes soi-disant trop élevés, ou leur soi-disant manque de rentabilité, que cela semble impossible de développer une telle activité au départ de Nice , mais cela n’est qu’un moyen de faire diversion sur les vraies raisons beaucoup moins avouables. C'est juste un prétexte de plus ne pas se froisser avec son ami ADP.

Mais en attendant ce n'est pas en se concentrant uniquement sur Nice Paris qu'Air France va reprendre sa première place sur la plate-forme azuréenne. Il faut impérativement développer une plus importante activité vers l'Europe, le Bassin Méditerranéen et avoir l'audace d'ouvrir des lignes intercontinentales vers l'Asie, le Moyen-Orient et l'Amérique du Nord au départ de Nice en s'aidant des ses partenaires, un « hub », pas une « base ». Pour commencer, Air France pourrait laisser Etihad opérer un vol nonstop Nice - Abu Dhabi car une option via CDG n'est pas très audacieux face à Emirates car c'est une correspondance en plus. Mais tant qu'Air France cherche trop à flatter le lobby d'ADP, l'écart avec Easyjet risque de s'amplifier sur Nice.


Les dirigeants d’AF continuent à manipuler l’opinion publique sur le diagnostic de leurs mauvais résultats afin que ce lobbying puisse continuer en sous bassement, mais cela risque de conduire la compagnie à la banqueroute, mais eux ils s’en fichent vu que ce ne sont pas eux, mais l’Etat et les salariés de la compagnie qui vont payer leurs irresponsabilités." 

Cordialement 

4.Posté par Rico le 03/06/2013 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous avez vu les tarifs de Hop ??? Sur Nice Nantes l'aller simple oscille entre 100€ et 250€ si on réserve au moins 1 mois et demi à l'avance. A comparer aux 52€ d'EZY pour un départ dans 8 jours...
Mois je dis Hop = bien parti pour un Plouf à court terme !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Octobre 2017 - 12:36 SAS ouvre une ligne entre Toulon et Copenhague


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com