TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Recrutement des PNC : le parcours du Golfe

La chronique de Christophe Hardin


Rédigé par Christophe HARDIN le Mardi 19 Février 2013

Si Emirates recrute partout dans le monde, c’est parce qu’elle tient absolument à dépasser son identité de compagnie du Moyen Orient pour incarner une compagnie mondiale, avec un personnel cosmopolite. A cet égard, les recrutements en France se multiplient ces derniers temps. Et les candidats sont au rendez-vous.



Des emplois de PNC, Emirates, avec ses 5 millions de sièges kilomètres offerts par semaine, en propose des centaines par mois - DR : Emirates
Des emplois de PNC, Emirates, avec ses 5 millions de sièges kilomètres offerts par semaine, en propose des centaines par mois - DR : Emirates
C’est la même scène qui se répète plusieurs fois par mois dans l’Hexagone, dans les lobbies des plus prestigieux hôtels des zones aéroportuaires parisiennes ou ceux des grandes villes françaises...

Ils sont là, par dizaines, des fois par centaines, filles et garçons, costumes tailleurs et chignons stricts, C.V en main et prêts à tenter leur chance pour décrocher le graal : une embauche en tant que Personnel Navigant Commercial.

Une embauche à 5 000 km de Paris, au pays ou le chômage n’existe pas et ou les compagnies aériennes recrutent massivement : Le Golfe.

Spécialistes de ces "speed dating" géants, les recruteurs sillonnent le monde à la recherche de jeunes gens mobiles et dotés des aptitudes à la fonction.

Des trois grandes compagnies du Golfe (Emirates, Qatar, Etihad), c’est Emirates, basée à Dubaï et en passe de devenir la première compagnie mondiale cette année, qui organise massivement ces rendez-vous géants appelés "Open Day".

Un A380 d'Emirates, presque l’effectif total d’Europe Airpost

Ici, pas de cœur à conquérir mais des emplois.

Et des emplois de PNC, la compagnie aux 5 millions de sièges kilomètres offerts par semaine, en propose des centaines par mois.

Un coup d’œil sur le carnet de commande de la compagnie permet de réaliser à quel point les besoins en navigants d’Emirates sont considérables : plus de 200 gros porteurs à venir, dont une soixantaine d’A380 !

Rendez-vous compte ! Un seul A380, pour être exploité au sein d’une compagnie comme Emirates, nécessite cinq équipages (équipage vol aller, équipage vol retour et les navigants de réserve, en repos, en vacances et en formation…).

Avec 26 PNC par machine, c’est pratiquement l’effectif total d’une compagnie aérienne française comme Europe Airpost qui est nécessaire pour l’exploitation d’un seul de ces géants du ciel !

Voilà pourquoi, pratiquement chaque jour et aux quatre coins du monde à lieu un recrutement de PNC pour Emirates.

Les recrutements en France se multiplient

Si la compagnie recrute partout dans le monde, c’est parce qu’elle tient absolument à dépasser son identité de compagnie du Moyen Orient pour incarner plutôt une compagnie mondiale avec un personnel cosmopolite dans lequel chaque passager, quelle que soit sa nationalité et sa culture pourra en partie se reconnaître.

A cet égard, les recrutements en France se multiplient ces derniers temps car Emirates est de plus en plus présente dans l’Hexagone.

Déjà trois grandes villes françaises sont reliées au hub de Dubaï.

Lyon, inauguré il y a quelque semaines, Nice dont les capacités ont été récemment augmentées, et bien sur Paris, avec désormais deux A380 par jour qui relieront la capitale française à Dubaï.

La présence de PNC français, particulièrement sur ces lignes est un des atouts mis en avant par Emirates.

Pas étonnant donc de voir se multiplier les Open Day à Paris bien sûr, mais aussi Bordeaux il y a quelques jours et bientôt Marseille et Lille, avec à chaque fois des centaines de personnes.

La "tentation de Dubaï", une expérience intéressante

Il y a là non seulement les PNC titulaires de leur licence et demandeurs d’emploi, mais également une multitude de jeunes gens qui se sont reconnus dans les profils recherchés.

Aucune licence de PNC n’est exigée, la formation est assurée après l’embauche.

21 ans au compteur, un niveau bac, une bonne santé, la passion du service au client, l’envie de voyager et de vivre à Dubaï sont les seuls prérequis nécessaires pour tenter sa chance.

Sur son site ou au début de la journée de recrutement, la présentation de la "vie Emirates" est bien rodée.

A travers films et photos, c’est d’abord Dubaï qui se dévoile sous ses plus beaux atouts : le soleil, les plages, la propreté et la sécurité. La carte postale donne envie. Bons baisers (pas dans les lieux publics) des Emirats...

Plongée ensuite dans les locaux du splendide bâtiment de l’Emirates Aviation College, où se déroule l’apprentissage des jeunes recrues venues du monde entier. Ici, tout n’est que sourires, esprit d’équipe et enthousiasme. Des PNC confirmés témoignent également de leur expérience.

Le discours est plutôt sincère, n’occultant pas les difficultés du métier mais une large place est faite à ce plaisir de parcourir et visiter le monde au sein d’une équipe cosmopolite pour offrir aux passagers un service dont on est fier.

J’ai passé mon week end au Bourget, où se tenait le 21e salon des formations et des métiers aéronautiques. L’engouement pour le métier de PNC ne faiblit pas.

On peut comprendre dans cette grisaille et cette conjoncture toujours très morose au sein des compagnies françaises la "tentation de Dubaï". L’expérience est intéressante.

Pas forcément facile, loin de sa culture et de ses repères, et elle ne sera pas comptabilisée quand l’âge (de plus en plus lointain) de la retraite sonnera, mais pour ceux qui veulent ouvrir le compteur des heures de vol et mettre une référence sérieuse sur leur C.V, comme disait sœur Emmanuelle : YALLAH !

Recrutement des PNC : le parcours du Golfe
Christophe Hardin a à son actif plus de vingt années au service de plusieurs compagnies aériennes.

Il est le créateur du site
www.terciqual.fr partenaire des transporteurs pour l'évaluation de la qualité, le respect des standards de service et le professionnalisme des équipes au contact du passager.

Il dispense également des conseils aux postulants à la fonction de PNC pour optimiser leur candidature et une préparation adaptée et efficace.


Lu 10256 fois

Tags : hardin
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com