TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Runaworld décroche de nouveau l'accès au BSP grâce au Tribunal de commerce

Après une mise en redressement judiciaire


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 20 Mars 2012

Il aura fallu deux mois et une ordonnance du tribunal de commerce de Créteil pour que le spécialiste de la billetterie aérienne Runaworld, placé en redressement judiciaire, puisse à nouveau avoir accès au BSP. Ce qui devrait, logiquement, faciliter la négociation avec les compagnies aériennes pour récupérer les plaques.



Deux mois sans pouvoir travailler dans des conditions optimales alors que le fond de commerce de Runaworld est justement de fournir de la billetterie aérienne à des agences n’ayant pas l’agrément, cela fait long. - DR
Deux mois sans pouvoir travailler dans des conditions optimales alors que le fond de commerce de Runaworld est justement de fournir de la billetterie aérienne à des agences n’ayant pas l’agrément, cela fait long. - DR
Le moins que l’on puisse dire c’est qu’après une mise en redressement judiciaire, une agence de voyages doit faire face à un parcours du combattant pour tenter de se sortir de l‘ornière.

Ne mentionnons pas la montagne de paperasses à fournir, c'est le lot de toute entreprise française dans ce cas de figure.

Mais la perte de temps peut mener à la noyade. Exemple, Runaworld.

Il a fallu que l’agence attende deux mois après sa mise en redressement judiciaire pour qu’une ordonnance du tribunal de commerce de Créteil oblige, sous une astreinte de 5 000 euros par jour, le BSP français à rétablir les « connexions télématiques permettant l’émission des titres de transport » par Runaworld.


Difficile de rétablir une relation commerciale

Deux mois sans pouvoir travailler dans des conditions optimales alors que le fond de commerce de Runaworld est justement de fournir de la billetterie aérienne à des agences n’ayant pas l’agrément, cela fait long.

Très long même quand on sait que la mise en redressement judiciaire a été octroyée pour une période de six mois au cours de laquelle l‘agence doit, logiquement, faire preuve de sa viabilité.

« Nous avons travaillé en utilisant d’autres schémas et, heureusement, quelques agences ont continué à nous faire confiance », indique Christian Coulaud, le créateur de l’agence.

Pour autant, la réintégration au BSP, rétablie depuis le 19 mars 2012, ne fait pas disparaître tous les problèmes liés aux émissions.

Parallèlement, il a fallu convaincre chacune des compagnies aériennes qu’elles ont tout intérêt à retravailler avec Runaworld. Et là, ce n’est pas gagné...

« Les négociations se sont bien passées avec certaines compagnies qui sont prêtes à nous faire confiance mais, avec d’autres, c’est beaucoup plus compliqué ».

On sait qu’après un incident de paiement, il devient difficile de rétablir une relation commerciale avec certaines compagnies étrangères.

La décision dépend, en effet, directement du siège de ces compagnies sans que leurs équipes présentes en France puissent intervenir. Et cela peut prendre des mois, voire des années…

Lu 1341 fois

Tags : runaworld
Notez


1.Posté par Serge le 22/03/2012 04:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très heureux pour Christian Coulaud qui a dû se battre contre vents et marées...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com