TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

TourMaGJOBS - Emploi et Formation





Sécurité et sûreté à bord : le Personnel Navigant Commercial (PNC) en 1ère ligne

La chronique de Christophe Hardin


Rédigé par Christophe HARDIN le Jeudi 12 Avril 2012

Formations continues, procédures strictes, gestes d’urgence mille fois répétés, briefing sécurité systématique avant chaque vol : l’aimable (presque toujours !) PNC qui vous offre une coupe de champagne ou celui qui vous vend la barre chocolatée est aussi et surtout le garant de votre sécurité à bord.



Voici quelques faits pour rappeler que quel que soit la fonction d’un membre d’équipage, pilote, ou personnel navigant commercial, c’est avant tout un professionnel assurant votre sécurité - DR
Voici quelques faits pour rappeler que quel que soit la fonction d’un membre d’équipage, pilote, ou personnel navigant commercial, c’est avant tout un professionnel assurant votre sécurité - DR
Si un certain coté « glamour » a tendance à éclipser ce rôle fondamental, rappelons que la contribution des PNC aux vies sauvées lors d’un accident n’est surement pas anecdotique.

Pour leur rendre hommage, remettons un peu la lumière sur des faits s’étant déroulés ces dernières années.

New York 15 janvier 2009, le vol US Air 1549 décolle de l’aéroport de la Guardia à destination de Charlotte.

C’est un vol de routine, opéré par un Airbus A 320. Un vol parmi des milliers d’autres ce jour, au départ des aéroports de New York…

Mais nous nous rappelons tous l’incroyable scénario qui survient alors que l’avion est en montée, très exactement au-dessus du Bronx : un vol d’oies vient croiser la route de l’Airbus et est aspiré par ses deux moteurs qui tombent en panne simultanément !

Le rôle rassurant et essentiel des hôtesses

Retour à La Guardia trop risqué, aéroport de dégagement trop loin, seule l’Hudson River peut être envisagée !

Amerrissage aussi parfait que possible, avion dans l’eau, bateaux plein gaz vers l’accident, hélicoptères, survivants avec couvertures sur les épaules, NYPD, caméras, breaking news, l’Amérique et le monde voyaient sortir des flots de l’Hudson un nouvel héros : le commandant de bord Chesley Sullenberger.

C’est lui, cet ancien pilote de l’aéronavale, qui sans aucun doute a sauvé la vie des 146 passagers, grâce à un sang-froid et un professionnalisme extraordinaire.

Son nom, qui a fait le tour de la planète, est définitivement associé à cet exploit…

Mais lorsque les 146 passagers se sont retrouvés sains et saufs mais pris au piège dans un avion dont la vocation est de voler et pas forcément de flotter, les hôtesses ont su faire sortir tout le monde rapidement avec énergie et sang-froid.

Elles ont su identifier quelles portes ouvrir et surtout lesquelles ne pas ouvrir, diriger les passagers, juguler la panique, faire s’équiper les passagers de leur gilet.

Bravo les filles... Et vous n’étiez que trois pour sortir tout ce monde !

Ne m’en veuillez pas de rappeler votre âge (entre 55 et 58 ans) et vos noms : Donna Dent, Doreen Welsh et Sheila Dail.

Je relis ce jour un article du monde daté du 16 janvier 2009 et racontant l’accident. Pas un mot sur vous mesdames…

Relisons aussi ce qu’a déclaré le Commandant de bord au journal « Air and Space » au sujet des dernières secondes avant l’impact : « J’ai entendu, même à travers la porte blindée du cockpit, les hôtesses crier les ordres aux passagers « penchez-vous en avant, tête en bas » et cela m’a réconforté de savoir que nous agissions de concert.

Cela m’a conforté dans l’idée que ce plan était raisonnable et qu’elles savaient ce qu’elles avaient à faire.
»

Pas toujours un "miracle"

Autre accident, et là aussi, des hôtesses et des stewards dont il faut rappeler l’excellent travail, ceux du vol AF 358 du 02 aout 2005.

Ce jour-là, l’Airbus A 340 connait un problème à l’atterrissage, sort de la piste fini sa course dans un ravin et prend feu immédiatement.

L’avion sera complètement détruit mais on ne déplore aucun mort parmi les 297 passagers.

On a parlé de ‘’miracle’’ mais c’est plutôt le savoir-faire et la qualification de l’équipage commercial qu’il faut évoquer.

Chefs de cabine, hôtesses et stewards ont dû faire face à une situation particulièrement difficile : le feu, la fumée, la panique, certaines issues inutilisables.

Le rapport d’enquête des autorités canadiennes souligne l’excellent travail des PNC qui ont fait évacuer les passagers en moins de 3 minutes !

Ne croyez pas qu’un PNC, sanglé sur son siège en phase d’atterrissage pense déjà au room service ou à la piscine de l’hôtel.

Durant cette ultime phase du vol c’est le moment pour lui de faire ce que l’on appelle la check list silencieuse, c’est-à-dire se remémorer les procédures d’urgences :

- Ouverture des issues de secours
- Mise en œuvre des moyens d’évacuation
- Ordres à crier aux passagers
- Matériel de sécurité à disposition… au cas où…

L’explosion en vol n’a pas eu lieu...

Sécurité mais aussi sureté et donc actes de malveillance, le PNC veille et agit efficacement.

Rappelez-vous du vol American Airlines Paris - Miami de ce 22 décembre 2001.

A bord, un terroriste avec une chaussure piégée, en fait une bombe.

Hemis Moutardier et Cristina Jones, Chef de cabine et hôtesse sur le vol, en professionnelles avisées ont remarqué ce passager au comportement étrange, refusant le contact et ne voulant pas être dérangé.

Tout en gérant le déroulement du vol elles gardent un œil sur lui en permanence.

Au-dessus de l’Atlantique, l’homme va passer à l’action et se saisir de sa chaussure pour allumer la mèche... en quelques secondes elles sont sur lui et le questionnent ‘’Que faites-vous?’’ Pas de réponse, elles le saisissent à l’épaule, il tente de se dégager, les allumettes tombent.

Les deux femmes ont compris, elles se jettent sur lui, les passagers s’en mêlent pour finalement maitriser le terroriste.

L’explosion en vol du Boeing 767 d’American Airlines avec à bord 205 personnes n’a pas eu lieu grâce au sang-froid d’un équipage commercial.

De nationalité française, Hémis et Cristina se sont vu remettre, sous les lambris du Sénat, le prix Erignac 2003 qui chaque année distingue ‘’une personne qui a entrepris une action de courage pour la collectivité’’.

Voici donc parmi beaucoup d’autres, quelques faits pour rappeler que quel que soit la fonction d’un membre d’équipage, pilote, ou personnel navigant commercial, c’est avant tout un professionnel assurant votre sécurité.

Bon vol !

Sécurité et sûreté à bord : le Personnel Navigant Commercial (PNC) en 1ère ligne
Christophe Hardin a à son actif plus de vingt années au service de plusieurs compagnies aériennes.

Il est le créateur du site
www.terciqual.fr partenaire des transporteurs pour l'évaluation de la qualité, le respect des standards de service et le professionnalisme des équipes au contact du passager.

Il dispense également des conseils aux postulants à la fonction de PNC pour optimiser leur candidature et une préparation adaptée et efficace.

Lu 15841 fois
Notez


1.Posté par GD Gynmusic le 24/04/2012 03:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook
Un grand coup de châpeau pour ce personnel , trop souvent considéré comme des "boniches de l'air"...

2.Posté par Antoine BRU le 14/09/2012 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Christophe, en 3 exemples certes connus, tu exprimes tout ce que je pense d'un équipage. C'est comme en rugby, ce sont les ailiers les stars parce qu'ils marquent des essais mais sans le travail obscur des avants, ils ne pourraient briller. Dans equipage, il y a équipe !
Et donc, le décollage d'un avion n'est pas le résultat de l'action du Dieu CdB sur le manche mais la résultante d'une multitude d'actions qui ont permis ce décollage.
A bientôt !!
Antoine

3.Posté par lydie petitjean le 27/11/2016 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tant qu'ancienne hotesse , j'ai volé pendant 29 ans , je vous remercie de souligner le role essentiel du PNCà bord en cas de probleme .Nous sommes polyvalents : commerciaux , agents de sécurité , infirmieres , assistantes sociales ,nounous , selon la clientele ..
A nous de nous adapter aux circonstances
Les temps changent , le métier aussi , et pas toujours dans le bon sens , mais ça restera le métier que j'aimé , riche de rencontres humaines , de souvenirs droles , heureux ou tristes quelquefois...Aéronautiquement votre !

4.Posté par Isabelle le 27/11/2016 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tant que PNC (=hôtesse ) pour ceux qui ne connaissent pas bien notre jargon: Très bien résumé
Merci 😉 et je suis toujours dans la course et hop! au boulot

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
valerie.annonces@tourmag.com
+33 6 99 07 16 66



CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.













 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com