TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Septembre : la rentrée c'est pas rose... la rentrée c’est mo-ro-se !


Rédigé par T. RUBLION le Mardi 2 Septembre 2008

Il y a dans notre société des lieux communs auxquels, quoi qu’on fasse, il est difficile d’échapper. Un exemple ? Septembre, c’est la rentrée, et la rentrée c’est toujours morose. C’est comme ça depuis une éternité et y’a pas de raison pour que ça change cette année. Qu’on se le dise !



Septembre : la rentrée c'est pas rose... la rentrée c’est mo-ro-se !
Et tant pis pour ceux qui sont rentrés de vacances depuis des semaines, qui se fichent pas mal des états d’âmes des profs et des élèves qui ont repris le collier et de l’humeur de leurs collègues.

Des collègues qui, non contents d’exhiber leur bronzage aoûtien, traînent des pieds en soupirant sur un éphémère amour de vacances (en français : un bon coup), râlent contre un tiers provisionnel « qui va encore mettre mon compte en banque dans le rouge » (bien fait pour ta g..., t’avait qu’à te mensualiser, na !) et j’en passe et des pires...

Eh, oh, lâchez-nous un peu ! Nous aussi, on a eu notre rentrée, et en plus on n’avait personne à gonfler avec nos coups de soleil de juillettiste et notre blues de rentrée aoûtienne.

Et puis franchement, le mois d’août, il a pas vraiment été au top pour ceux qui bossaient : pas facile de suivre les exploits de Laure Manaudou sur un écran d’iPhone.

Méthode Novelli : « c’est pas plus mal que si c’était pire »

Au bout d’une demi-journée t’as les yeux comme un lapin atteint de myxomatose. Bon en même temps, pour être tout à fait honnête, vu la vitesse à laquelle elle nage, elle est quand même plus facile à suivre qu’Usain Bolt...

Alors on s’est organisé comme on a pu et on a fini par se dégotter une bonne vieille télé des familles avec tube cathodique, écran bombé et angles ronds, le must quoi…. Forces cannettes de bières et moult pizzas (les sushis, ça passe pas avec la kro) et notre triste sort de travailleurs aoûtiens a vite été oublié : « Manaudou dans les choux, Bernard à la barre ! ».

Faut dire que coté ambiance, dans la vraie vie, le mois d’août n’a pas été folichon (le mois de juillet non plus, mais on était en vacances, alors…) et sauf à adopter la désormais fameuse méthode Novelli plus connue sous le nom de « c’est pas plus mal que si c’était pire », on est bien obligé de le dire : on a vécu un mois d’août de m…. dans la vraie vie. Surtout dans celle où il y a des avions...

« A nous de vous faire préférer l’avion… »
. Franchement, non merci, sans façons. Après tout si j’ai envie de me taper des kilomètres de bouchon à respirer du CO2 la vitre ouverte ( je coupe la clim pour consommer moins) ou de passer 12 heures en plein cagnard dans un TGV-autocuiseur parce que cette foutue caténaire a encore lâché, c’est mon droit le plus strict, non ?

Oui je sais l’avion, est le moyen de transport le plus sûr au monde…bla, blabla, blablabla…même si de temps en temps il y a quelques incidents…

Boîte noire, boite à rumeur... les 2 sont quasiment indestructibles !

Le problème, c’est que, contrairement à ma voiture avec laquelle un incident c’est souvent « juste de la tôle froissée », en avion entre INcident et ACcident la différence tient certes en 2 lettres, mais cette différence, ça fait quelques tonnes de tôle sacrément froissée…et coté tôle d’avion froissée, ce mois d’août restera malheureusement dans les annales…

Certains invoquent la malchance ou la loi des séries, d’autres en appellent à un châtiment divin, d’autres encore évoquent la fatalité…bref, chacun y va de son explication plus ou moins explicite, plus ou moins fiable, plus ou moins crédible, plus ou moins rigoureuse, peu importe pourvu qu’on ait une explication.

Alors en attendant le décryptage des fameuses boites noires – qui comme tout le monde le sait sont oranges – certains n’hésitent pas à utiliser la non moins fameuse boite à rumeur.

Techniquement moins fiable que ses homologues « noires-oranges », la boite à rumeur est, elle aussi, quasiment indestructible ; plus ou moins propre, plus ou moins palpable, plus ou moins honnête, elle s’enfle ou se dégonfle au gré des besoins de l’actualité et a toujours – de source sûre - LA BONNE explication à nous donner ; les événements aériens du mois d’août n’y ont pas échappé, voyez plutôt :

Un Boeing 737 de la compagnie Itek Air s’écrase au décollage à Bichkek, faisant 68 morts : logique, la compagnie était sur la liste noire des compagnies aériennes.

Low cost : faire des économies sur tout et surtout des économies...

Ah, vous voyez qu’elle sert à quelque chose cette fameuse liste noire…bon d’accord, ce serait mieux si elle empêchait les avions de décoller et de s’écraser, mais après tout la probabilité pour que Itek Air opère des vols entre Paris et Nice ou Marseille est proche de celle de voir Hervé Novelli guérir de son autisme estival ;o)).

Deux appareils de Ryanjet et d’Easyair contraints à des atterrissages d’urgences : pas étonnant dès lors que ce sont des compagnies low cost dont l’essence même est de faire des économies sur tout et surtout des économies.

Même (et surtout ?) le terrible accident du MD82 de la Spannair et ses 153 morts n’a pas échappé à la boite à rumeur. En quelques heures les résultats du décryptage tombaient sur nos téléscripteurs. Le tribunal médiatique avait rendu son verdict : « il fallait s’y attendre, la compagnie venait d’annoncer un plan de licenciement et perdait beaucoup d’argent… ».

P…. ! Ca fout la trouille, quand je pense au nombre de compagnies déficitaires que j’ai emprunté au cours de ces 30 dernières années, j’en ai la chair de poule. Pas de doute Monsieur Benoît XVI, je suis un miraculé…

Eh Messieurs les dirigeants (technocrates ?) européens, vous êtes sûrs qu’elle est à jour votre liste noire ? Parce que j’ai lu qu’Alitalia perdait plus d’un million d’euros par jour, alors on n’est jamais trop prudent…

Septembre, c’est la rentrée, et la rentrée c’est toujours morose ! C’est comme ça depuis une éternité et y’avait pas de raison pour que ça change cette année… Heureusement dans 2 semaines c’est Top Résa (en français : International French Travel Market). Et rien de tel qu’un petit séjour à Deauville pour recharger les batteries et oublier la rentrée….

Quoi ? C’est plus à Deauville ? P… J’ai vraiment décroché, moi, cette année = ;O))

(*) Pardon aux Inconnus pour avoir caviardé leur titre

Lu 5585 fois

Notez


1.Posté par joel BELAUD le 03/09/2008 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
T. RUBLION et J DA LUZ. : Même combat !
Chers amis agents de voyages et autres lecteurs de Tourmag, si vous avez le moral pour la rentrée, ne vous en faites pas : Vous êtes normaux contrairement à ce que l'on veut vous faire croire....

2.Posté par Annie POROT le 03/09/2008 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo pour ton humour

3.Posté par Guillaume le 03/09/2008 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci vraiment excellent !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com