TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





Solution de paiement : Payplug démocratise le paiement en ligne

Une solution simple et économique


le Lundi 16 Décembre 2013

Le chèque ou les espèces ne seront-ils pas des moyens dépassés de paiement ? À en juger les profondes mutations que subit le marché des moyens de paiement, le professionnel du tourisme a tout intérêt à se pencher sur la questions. Car face au nouveau consommateur multicanal et multi-devices, le commerce, qu’il soit physique ou sur la toile, doit s’adapter. De nouvelles solutions émergent, offrant aux marchands pléthore de choix et l’occasion certaine de se différencier de ses concurrents. D’autant plus que de nombreuses start-ups proposent déjà des technologies innovantes et créatrices de valeur. Parmi elles, Payplug démocratise le paiement en ligne pour les petites entreprises.



Antoine Grimaud et Camille Tyan, co-fondateurs de Payplug
Antoine Grimaud et Camille Tyan, co-fondateurs de Payplug
Marie-Christine Garcin tient la chambre d’hôte « Les Toits du Marais » à Paris.

Depuis le mois de juin, elle utilise le service de paiement en ligne proposé par Payplug.

Partis du constat que les petites entreprises ne disposaient d'aucun outil simple pour se faire payer en ligne, Antoine Grimaud et Camille Tyan, ancien de chez Google, ont créé Payplug en 2011.

Pas de frais fixes, pas de contrat monétique ou contrat de vente à distance (VAD) !

En une minute les marchands - des freelances aux e-marchands, en passant par les auto-entrepreneurs ou les associations - peuvent se créer un compte grâce auquel ils accepteront les paiements par carte bancaire.

Dans le secteur du tourisme, la solution s’adapte parfaitement aux petites structures d’hébergement comme les chambres d’hôte mais également aux prestataires d’activités de loisirs.

Une commission à la réservation uniquement

« J’utilise ce mode de paiement pour les acomptes que me versent mes clients et ça me facilite la vie », précise Marie-Christine Garcin.

Avec Payplug, un professionnel sans compétences techniques se crée un compte en une minute et peut ensuite accepter des paiements en ligne, ceci sans frais fixes.

« La commission est de 2,5% sur la réservation, un tarif moins cher que Paypal », explique Camille Tyan, co-fondateur de la start-up française.

« Les indépendants ont souvent un souci d’engagement et de flexibilité, notre offre est souple. La limite du paiement en un coup est fixée à 5 000 euros », poursuit-il.

Alors que négocier un contrat VAD avec une banque, intégrer une solution à son site et payer un abonnement se révèle souvent bien trop cher et compliqué, Payplug est une solution très concurrentielle pour les petites entreprises.

Et surtout beaucoup moins contraignante que celle proposée par le leader du paiement électronique Paypal.

En effet, Paypal demande au marchand mais aussi à l'acheteur de posséder un compte pour effectuer un paiement en ligne. Une démarche qui peut laisser filer des clients et cyberacheteurs.

Une solution simple d'utilisation


Un formulaire de paiement envoyé par mail ou sms

Avec Payplug, une chambre d'hôte, qui auparavant était limitée aux virements et aux chèques, rentre sur son compte le montant et l'adresse email du client.

Le client reçoit l'email avec un lien vers le formulaire, paie, et le marchand est notifié.

Une application mobile a aussi été développée pour les marchands qui envoient par SMS leur demande de paiement au client. Un lien pointe vers le formulaire.

« La page est entièrement sécurisée, nous travaillons en partenariat avec Credit Mutuelle », ajoute Camille Tyan, jeune entrepreneur.

Il est aussi possible d’intégrer un bouton pour payer directement depuis un site.

"L'envoi du mail prend 5 à 10 secondes et l’envoi est instantané, témoigne l’hôte située à Paris.

C’est très pratique car je peux avoir accès à mon historique de paiement depuis mon compte Payplug.

Et je peux l’imprimer sous forme de tableau Excel. J'ai donc un récapitulatif de mes transactions, une trace précieuse pour ma comptabilité."

En France, on dénombre moins d'un million de petits commerçants qui acceptent les paiements par carte et 1,5 million qui ne les acceptent pas.

Un marché que Payplug est bien décidé à séduire.


Les Français et la carte bancaire selon une étude IFOP-PayPlug

Accros à la carte bancaire, les Français jugent sévèrement les commerçants qui la refusent et souhaiteraient étendre son usage à toujours plus de situations de la vie courante.

C’est une opportunité d’augmenter ses revenus pour de nombreux nouveaux métiers et professionnels indépendants qui sauront proposer ce service à leurs clients.

• Sept possesseurs de carte sur dix ont déjà été confrontés à l’impossibilité de payer avec leur carte dans une enseigne.

Si 32% s’avouent frustrés de ne pouvoir payer en carte bancaire, 36% des Français jugent cela inadmissible.

• La sanction pour le commerçant peut être immédiate : en cas de refus de paiement par carte, 58% des Français ont déjà renoncé à effectuer leur achat et 58% se sont déjà tournés vers un autre commerçant qui accepte la carte.

• Le risque en terme d’image est lui aussi bien réel : entre suspicion de fraude fiscale (57%) et service client en berne (73%), les Français jugent sévèrement les commerçants qui refusent la carte.

Lu 5036 fois

Notez


1.Posté par KE-booking le 26/02/2014 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Twitter
Comme l'indique très bien votre article, acceptez la carte bancaire sur place ou à distance devient indispensable et cela encore plus dans le tourisme et le tourisme d'affaire.
Pour les hébergements touristiques se pose aussi la question de la gestion de ces paiements; qui a payé quoi, quand, comment...
Ke-booking en plus de la réservation en ligne tout inclus, propose à ces clients un service de paiements à distance et sur place relié à leur activité (Payments Manager)
Lors d'une réservation, le propriétaire peut choisir en quelques clics de demander à son client le paiement d'arrhes/acompte ou d'arrhes/acompte +solde différé ou paiement total sur place ou à distance pour le monde entier.
Plus besoin de tenir une gestion parallèle, tout est inscrit dans ces réservations. Il peut aussi demander des paiements hors d'une réservation et gérer les cautions (très pratique pour la clientèle étrangère).
Ce service de paiement est hautement sécurisé (https, 3D secure...), sans abonnement, évite le TPE physique et le TPE virtuel...et à un coût très abordable.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com