TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Supertripper : l'hôtel en abonnement illimité (ou presque) à l'assaut du business travel

déploiement la semaine prochaine


Rédigé par Céline Eymery le Mardi 15 Novembre 2016

Supertripper propose un abonnement mensuel pour profiter des séjours en hôtels en illimité. Cette offre, disponible sur le segment loisirs, sera également lancée pour les entreprises dès la semaine prochaine.



Supertripper propose une nouvelle façon de consommer l'hôtel.

Lancé il y a tout juste deux mois par deux jeunes entrepreneurs Maxime Pialat et Hugo Demorge, Supertripper propose des abonnements mensuels pour partir en vacances et le week-end dans des hôtels en illimité.

Leur objectif est double : d'une part démocratiser l'hôtel pour les consommateurs et d'autre part remplir les chambres vacantes.

Trois abonnements (valables pour deux personnes) sont proposés pour un engagement de 6 mois : "supérieur" pour les hôtels 2 à 3 étoiles à partir de 139 € par mois, "prestige" pour les 4 étoiles à partir de 259 € par mois et "luxe" 5 étoiles et châteaux à partir du 699 € par mois.

Ces mêmes formules existent également sans engagement à partir de 199 € par mois pour l'abonnement supérieur.

L’abonnement permet aux clients de voyager dans les hôtels autant de fois qu'ils le souhaitent. Seule contrainte : la durée maximale du séjour ne peut dépasser 5 nuits d'affilée dans le même hôtel.

Entre chaque réservation, un délai de 24 heures est imposé. Enfin, elles doivent être effectuées dans les 30 jours avant le départ. Un délai qui devrait s'allonger à deux mois à moyen terme.

A noter enfin que la taxe de séjour, le petit déjeuner, et les extras : boissons, activités devront être payer en plus.

Une offre pour les voyageurs affaires

"Le taux de remplissage moyen d'un hôtel est de 50%. Nous négocions les tarifs des chambres vacantes et nous garantissons au minimum 5 nuits par mois.

Ensuite, les clients peuvent réserver tant que le nombre de chambres négocié n'est pas consommé par la communauté
", explique Maxime Pialat con-fondateur de site.

Supertripper qui a fait ses premiers pas dans l'univers du loisir va aussi développer son offre sur le corporate dès la semaine prochaine.

Pour les voyageurs d'affaires, en revanche, aucune limite et aucune contrainte. Toutefois les entreprises devront débourser des frais supplémentaires en plus des abonnements de base : 30 € par nuit pour l'abonnement supérieur, 50 € par nuit pour l'abonnement prestige, et 100 € par nuit pour le luxe.

L'entreprise peut ainsi faire voyager différents collaborateurs sous un même abonnement, du moment que les déplacements ne se déroulent pas aux mêmes dates.

"Notre produit permet aux entreprises de réaliser des économies mais également de simplifier le processus des notes de frais", explique Maxime Pialat.

500 hôtels en France et en Europe

Hugo Demorge et Maxime Pialat - Photo Supertripper
Hugo Demorge et Maxime Pialat - Photo Supertripper
Pour l'heure, Supertripper revendique l'accès à plus de 500 hôtels en France et en Europe.

"Nous avons ciblé la France en priorité, notamment les grandes villes (16 hôtels à Paris, 14 à Marseille 13 à bordeaux.... ndlr) , l'objectif d'ici 3 mois est de nous étendre en Europe.

Nous sommes déjà présents à Barcelone, Berlin ou encore Amsterdam. Nous avons démarché les propriétaires et gérants d'hôtels en direct"
explique le co-fondateur.

Pour accélérer la cadence, les deux entrepreneurs espèrent nouer des partenariats avec les grands noms du secteur.

"Supertripper est une alternative aux grandes agences de voyages en ligne. N

ous permettons à l'hôtel de remplir ses chambres lorsqu'elles sont vides. Pour cela l'hôtelier a le choix d'ouvrir à la disponibilité ses chambres ou pas. Nous ne mettons aucune contrainte sur les hôteliers, contrairement aux OTA"
, ajoute Maxime Pialat.

Pour lui, le risque de ne pas avoir de disponibilité sur une même ville est infime : "sur l'année c'est extrêmement rare, il faudrait un événement majeur pour que les établissements ne proposent aucune chambre lorsqu'on connait le taux de remplissage moyen des hôtels."

Pour se rémunérer, la jeune entreprise prélève une commission aux hôteliers.

Supertripper compte atteindre l'équilibre d'ici deux ans, et 500 abonnés d'ici fin 2017. Mais ils réfléchissent déjà à d'autres pistes comme ouvrir l'offre vers les familles.

En attendant, Maxime Pialat et Hugo Demorge se disent ouverts à toutes les collaborations.
A bon entendeur...

Levée de fonds de 255 000 €

Après avoir chacun apporté 28 000 € au projet, Maxime Pialat et Hugo Demorge ont convaincu en juillet 2016 une dizaine d'investisseurs privés de les suivre dans leur aventure leur permettant de lever 255 000 €.

Lu 1966 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com