TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Thierry Miremont (Fram) "Pour l'instant, pas d'offre de reprise sur la table !"

Un pure player pourrait rentrer au capital


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 17 Février 2014

En exclusivité pour Tourmag, Thierry Miremont, Président de Fram tire un bilan de ces premiers mois à la tête du tour-opérateur. Après avoir subi la tempête, le producteur se relève. C'est pas gagné, mais l'affaire est en bonne voie et le TO toulousain serait en "phase de rebond." Entretien…



Voyages Fram n'est pas tiré d'affaire mais Thierry Miremont, son président, reste optimiste et recherche activement des repreneurs...
Voyages Fram n'est pas tiré d'affaire mais Thierry Miremont, son président, reste optimiste et recherche activement des repreneurs...
TourMag.com - Thierry Miremont, où en est la vente de vos actifs ?

Thierry Miremont :
Tous nos actifs sont en vente aujourd'hui. Pour l'Espagne, comme vous le savez, c'est fait. Nous avons des discussions très avancées en ce moment sur le Maroc et le Sénégal.

En ce qui concerne le Framissima Saly au Sénégal, c'est un hôtel que nous aimons beaucoup et qui regroupe une clientèle de fidèles "longue durée".

Pour le Maroc, nous discutons avec plusieurs acquéreurs potentiels, de même que pour le Sénégal.

TourMag.com - Vous espérez conclure à quelle échéance?

Thierry Miremont :
Premier semestre 2014. Je pense que cela va être aussi long de vendre le Maroc que de vendre l'Espagne.

TourMag.com - Mais finalement, la vente de l'Espagne n'a pas pris si longtemps que ça?

Thierry Miremont :
Six mois ! Je pense que cela va être aussi long de vendre le Maroc que de vendre l'Espagne.

L'Espagne, nous avons eu beaucoup d'aléas. J'ai dit, lors d'un précédent conseil que la vente de l'Espagne avait été un "marathon, doublé d'un saut de haies" !

En face de nous, nous avions des hôteliers, que nous connaissions pour la plupart… Mais ces gens n'avaient pas forcément l'habitude d'un "process" tel que nous voulions le dérouler.

Le Maroc prendra sans doute autant de temps: nous avons en face de nous des gens très matures en matière de transactions, avec des banquiers d'affaire en face de nous, des fonds d'investissement: bref, des gens qui sont rompus à des transactions de fusion-acquisition.

TourMag.com - Est-ce que Jean-Robert Reznik intervient dans le cas du Maroc ?

Thierry Miremont :
Non, pas dans ce cas de cession d'actif. En revanche, JR Reznik s'intéressait à l'ouverture du capital.

Dans ce cas précis, nous avions eu beaucoup de discussions à l'automne avec un certain nombre de candidats potentiels, de toutes natures: soit des acteurs du secteur, soit des fonds d'investissement.

Reznik en faisait partie. Je remarque d'ailleurs qu'il était venu avec un conseiller, Richard Soubielle. Mais aujourd'hui il semble avoir des difficultés à réunir son tour de table.

C'est quelqu'un qui parle beaucoup, mais moi, j'attends de voir venir: pour l'instant, nous n'avons pas d'offre sur la table...

Je pense que le process d'ouverture, que nous avons initié après avoir établi notre business plan à la fin du mois de septembre dernier, a attiré des gens qui cherchaient, sans doute, à faire une bonne affaire.

En clair, certains pensaient pouvoir racheter la boîte à moindre frais.

Aujourd'hui, avec la cession des actifs en Espagne, ce profil de candidat s'est éloigné et lorsque nous publierons les comptes de 2013, (qui vont montrer un progrès significatif dans les résultats), nous serons sans doute en mesure d'attirer d'autres profils d'investisseurs qui seront de vrais investisseurs stratégiques industriels avec de vrais projets.

TourMag.com - Pour la cession en Espagne, vous avez eu ce que vous vouliez ? Peut-être un peu moins qu'espéré ?

Thierry Miremont :
Non, sensiblement le prix que nous en voulions. Ça n'a pas été bradé.

Nous avons vendu au prix du marché "modulo quelque chose", si je puis me permettre. Le prix est à peu près comparable aux valorisations qui avaient été faites par un établissement spécialisé.

"Nous sommes en phase de rebond..."

TourMag.com - Justement, sur le plan financier, où en êtes-vous?

Thierry Miremont :
2013, comme vous le savez, a été une année très compliquée. En revanche, 2014 démarre d'une façon complètement différente.

La dynamique 2014 n'a rien à voir avec la dynamique 2013. Quand je suis arrivé, tout le monde prédisait la mort de Fram à très brève échéance.

Nous avons passé toutes nos échéances, jusqu'à la cession de l'Espagne. A partir de ce moment-là, l'année 2014 démarre d'une façon totalement différente : la cession de l'Espagne nous redonne une grosse bouffée d'oxygène.

Nous avons sorti une nouvelle brochure qui témoigne de la remontée en gamme de Fram telle que je la souhaite. Nous avons réduit l'offre, éliminé des produits qui n'étaient pas de grande qualité, la brochure elle-même est beaucoup plus qualitative.

Nous présentons davantage de 4 ou 5 étoiles que de 3 ou 4. L'iconographie de la brochure est simplifiée, épurée, modernisée.

Et cette brochure a été très bien accueillie par l'ensemble de la profession, particulièrement la distribution. Même les actionnaires ont été séduits… Nous avons entamé la phase de rebond !

TourMag.com - Tout ceci doit rassurer fortement, tant en interne qu'en externe ?

Thierry Miremont :
Indéniablement, en interne, cela a été un énorme soulagement. Notamment grâce à cette nouvelle brochure, à notre campagne de communication nationale et surtout grâce à la publication des comptes 2013.

Pour mémoire, en 2012, Fram annonçait un résultat de 455M€ et une perte opérationnelle de 23M€. 2013, 400M€ de chiffre d'affaires, une perte opérationnelle réduite d'environ de moitié, grâce à la rationalisation de l'offre et à l'optimisation du programme aérien.

Pour 2014, nous allons vers une nouvelle réduction de moitié de nos pertes, soit environ 7M€. Bien sûr, nos résultats sont encore négatifs, mais nous sommes en voie très claire de redressement.

Le jour où nous allons sortir ces comptes, et j'ai demandé à raccourcir la sortie de ces comptes, le marché recevra un signal fort : Fram est clairement sur la voie du redressement !

TourMag.com - De quoi bien rassurer des distributeurs inquiets ?

Thierry Miremont :
Absolument. Nous avons déjà fait le tour des distributeurs de pratiquement tout le pays. Nous aurons encore une opération à Paris courant mars.

Mais nous sommes farouchement dans une ligne positive et les distributeurs commencent à le comprendre. Quant au personnel, il est tout à fait remobilisé, il y croit…

TourMag.com - Sans ambiguïté ?

Thierry Miremont :
Bien évidemment, quelques sceptiques subsistent toujours. Nous sommes dans un programme de changement qui prend du temps. Chez Fram, les mentalités sont très longues à changer…

TourMag.com - C'est quand même pas, gagné…

Thierry Miremont :
Non, c'est vrai. Mais ce sera gagné par les faits. Moi, je suis quelqu'un qui dit ce qu'il va faire et qui fait en sorte de réaliser ce qu'il a dit…

Le personnel constate que nous avons plein de chantiers en cours, sur tous les sujets, aussi bien sur l'offre, l'aérien, la distribution, internet, l'optimisation interne… Je fais en sorte de mettre tout ça sous tension.

Bien sûr, il y a ceux qui adhèrent et d'autres qui sont plus… circonspects.

L'objectif est d'arriver à convaincre l'ensemble. Si je n'y arrive pas, il faudra en tirer les conséquences !

Lu 6189 fois

Tags : Fram, Miremont, Reznik
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Octobre 2017 - 23:16 Plongée sous-marine : le TO Subocea refait surface

Vendredi 20 Octobre 2017 - 11:06 Evaneos vise les 800 000 voyageurs cumulés en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com