TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Top Resa à quitte ou double ? Réceptifs et hôtels chassent les tour-opérateurs

« Les ruptures sont des facteurs d’innovation »


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mercredi 9 Juillet 2008

« Les ruptures sont des facteurs d’innovation ». Et des ruptures, il y en aura lors du prochain Top Resa : Paris au lieu de Deauville et des tour-opérateurs qui se retirent pour laisser la place aux destinations qui investissent la place avec force réceptifs et hôtels. Une évolution professionnelle qui suit l’air du temps où l’activité d’assembleur n’est plus la chasse gardée du tour-opérateur. Il reste à savoir si la mayonnaise prendra...



Les 27 200 mètres carrés du hall 7 de la Porte de Versailles à Paris qui accueillera la prochaine édition de Top Resa du 16 au 19 septembre sont vendus.

Il s’agit même aujourd’hui pour les organisateurs de faire de la place pour tous les exposants inscrits dont 78 nouveaux entrants…

Si les destinations occupent désormais le gros de la surface, 28 compagnies aériennes sont toujours présentes et 33 tour-opérateurs, même si certains producteurs, dont Austro Pauli, le dernier en date, (LIRE) ont déclaré forfait.

Ce qui contrarie Vincent Lhoste, le directeur du salon, ce n’est pas tant le retrait de ces producteurs que l’égrènage médiatique qui en est fait. « On a l'impression que tout le monde quitte le navire, c'est faux ! »

Pour autant, il reconnaît le malaise : "Lorsque j’ai pris mes fonctions en janvier 2007, Top Resa était en train de s’essouffler. J’ai cherché à comprendre pourquoi et j’ai regardé ce qui se passait sur les autres marchés européens ».

La question de l’importance de l’investissement que représentait la manifestation à Deauville est réglée. A Paris, le prix des stands est 15% moins cher. La prise en charge des équipes est également nettement moins élevée pour les exposants parisiens.

Quant au fond du débat sur la nécessité de participer ou non au salon, Vincent Lhoste prend l’exemple des grands rendez-vous européens que sont le World Travel Market de Londres ou l’ITB de Berlin.

« Top Resa est désormais le salon des acheteurs... »

« Sur ces salons, il n’y a plus de tour-opérateurs exposants. Mais tous leurs chefs de produits sont au rendez-vous car ils y trouvent leurs fournisseurs réceptifs sur les stands des destinations.

C’est ce que nous voulons faire à Paris aussi. Austro Pauli n’a plus de stand, certes, mais il pourrait être présent sur le stand Autriche ou celui de la France
».

Si le Maroc occupera 350 mètres carrés, c’est bien pour accueillir le plus grand nombre de fournisseurs. Le TO Royal Tours, par exemple, a choisi d’y être. De son côté, Donatello avec sa production dédiée, sera sur le stand de l’Afrique du Sud.

Vincent Lhoste ne se lasse pas de répéter : Top Resa est désormais le salon des acheteurs avec cinq cibles différentes : le Loisirs (les agents de voyages traditionnels), le tourisme d’affaires (mice), le corporate (chargés de voyages et directeurs des achats des grandes entreprises), le tourisme de groupe (y compris les autocaristes qui y retrouveront le stand du SNET et celui de la FNTR), et l’incoming (une centaine d‘acheteurs internationaux sont attendus).

A deux mois de l’événement, 3 000 visiteurs se sont inscrits sur le site topresa.com dont 65% d’agents de voyages. Parmi ces derniers 12,4% sont des Selectour, 10,9 % des Afat, 10,1% des Tourcom, 9,2% des Havas.

Début août, les visiteurs inscrits auront accès à la liste des exposants pour pouvoir entrer en contact avec eux via le mail. Pas de prise de rendez-vous officielle, mais chacun peut préparer sa visite pour en tirer le maximum de profit.

Studieux le jour, Top Resa sera festif le soir avec, au programme officiel, le cocktail des exposants le premier soir et surtout la soirée des 30 ans, sur invitation. Sans compter les événements privés...

Lu 4927 fois
Notez


1.Posté par de LA PORTE du THEIl gaël le 10/07/2008 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis très confiant dans la réussite de Top Résa à PARIS. Il est vrai qu'il y a une mutation et que nous ne sommes plus à l'époque où les TOs présentaient leurs nouvelle brochures aux agents de comptoir comme au début de Top Résa. Et alors !!! Pour autant un salon BtoB se justifie toujours.
J'ai cru comprendre, car c'est un discours récurent, que les agents de voyages considèrent pouvoir continuer à exister face à la concurrence d'Internet grâce à leur fonction de conseil aux consommateurs. Ils ont la chance, à l'occasion de salons, tel que Top Résa, de pouvoir se documenter, s'informer, donc se former auprès des différents exposants représentant les destinations et toutes les richesses touristiques qu'elles représentent.
Pour ce qui concerne les destinations que représentent en France Interface Tourism elles seront toutes présentes et se préparent activement pour donner le meilleur service possible à nos visiteurs que nous espérons nombreux.
En conclusion, je pense que Top Résa devrait devenir le salon professionnel que nous appelons de nos voeux depuis si longtemps. Un petit effort reste à faire, à mon avis, reculer la date à début Octobre...

2.Posté par BHL le 10/07/2008 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Quitte ou double " ! ! Pour qui ?

A mon avis, pas pour l'organisateur qui retombera toujours sur ses pattes !

Sa nouvelle formule BtoB satisfera très certainement un grand nombre de professionnels agents de voyages distributeurs qui pourront donc dorénavant mieux faire leur marché, non plus avec leurs T.O préférés, mais en direct avec les réceptifs et les hôteliers de ces mêmes T.O, ou d'autres prestataires, bien sûr.

Le "Top Résa nouveau" favorisera donc le développement de cette concurrence directe...

Lorsque Vincent Lhoste nous explique, comme pour s'en excuser et minimiser la non présence des T.O non-exposants, que ces derniers y "enverront leurs chefs de produits afin qu'ils puissent y rencontrer leurs fournisseurs réceptifs sur les stands des destinations", c'est une idée fausse, car je ne pense pas que des T.O leaders (ou d'autres) aient attendu Top Résa pour rencontrer leurs réceptifs et pour dealer avec eux.

C'est bien vrai que "les ruptures sont des facteurs d'innovation".

Les T.O absents le seront en toute connaissance de cause et après une analyse, à priori, tout à fait réfléchie... Espérons pour eux que leur rupture avec Top Résa ne dessinent pas les prémices d'une nouvelle forme de déperdition de parts de marché déja commencée avec l'arrivée d'internet.

Les distributeurs fabriqueront donc que mieux en mieux et de plus en plus, développant ainsi leur propres productions.

Et puis, n'oublions pas le dicton fort sensé qui nous rappelle que :
"les absents ont souvent toujours torts" ! !....




3.Posté par Colette VIEIRA.. le 10/07/2008 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Joli titre
' les ruptures sont novatrices' il est évident que TOP RESA va évoluer et c'est tant mieux et préférable si possible vers les shémas européens existants tels que ITB BERLIN et WTM LONDRES qui sont efficaces pour tous les professionnels qui veulent travailler et pas forcément faire la fête ,nous avons du retard aussi dans ce domaine , et PARIS doit occuper , aussi la bonne place .... le train est en marche, on ne saute pas du train ...
.mais il faudrait peut être changer le nom TOP RESA qui n 'est peut être plus adapté au nouveau moule ?

4.Posté par ABDELADIM BELHABRI le 10/07/2008 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le Top Resa sera une vraie occasion pour les professionnels du tourisme du nord et du sud d'echanger leur experience en matière des voyages et du tourisme, et ouvrira les possibilités au petites operateurs du secteur de rencontrer les grand vendeurs. ce que j'estime de cet évenement qu'il sera pour déveloper le l'économie des pays du tiers monde et surtout celui de l'afrique.

5.Posté par Jean Christophe MERLANT le 10/07/2008 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enfin ! Enfin un salon francais qui a une chance de s'affirmer, j'espère, au niveau européen; Top Resa Deauville était d'une certaine facon incontournable car le seul vrai salon français du genre; on passe maintenant a un autre niveau, un niveau dont les Tour opérateurs pourraient tout autant bénéficier puisque avoir des implants sur la Suisse, la Belgique, l'Espagne ou l'Italie est de + en + courru.
La recette est bonne pour tout le monde.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 00:03 Le marché français reprend des couleurs en Tunisie


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com