TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tourisme : les salaires moyens au-dessus des minima conventionnels

Présentation de l'enquête salaires 2007


Rédigé par Jean DA LUZ le Mercredi 24 Octobre 2007

Le SNAV a souhaité disposer d'une photographie, la plus fine possible de la réalité des salaires dans la branche. Une enquête a été réalisée à cette fin en 2007 auprès des 1 379 adhérents du SNAV. Parmi ses conclusions, on relève que les salaires moyens hors primes, hors avantages et hors 13e mois se situent au-dessus des minima conventionnels. Démonstration.



Répartition des entreprises par tranches d'effectifs salariés (effectifs salariés concernés par la CCN des agences de voyages et de tourisme
Répartition des entreprises par tranches d'effectifs salariés (effectifs salariés concernés par la CCN des agences de voyages et de tourisme
Georges Colson, Président du Snav, Guy Besnard, Président de la Commission des Affaires sociales de « SNAV- les Professionnels du Voyage » vont présenter prochainement (parmi autre) le Rapport de branche et les résultats de l’enquête « Salaires » réalisée par le Cabinet CMI.

Des résultats qui vont intéresser particulièrement les salariés. En effet, cette enquête et « sa « très bonne répartition sur toutes les tailles d'entreprises », rappelle le Syndicat, lui assure une très bonne représentativité.

« Si le taux de réponse a été un peu plus faible chez les plus petites entreprises (moins de 6 salariés), il est en effet largement compensé par un taux de réponse très élevé (36%) chez les moyennes et les grandes entreprises », note le communiqué.

Les résultats de l'enquête pour les niveaux 1 ainsi que les niveaux 9 et 10 sont peu significatifs (peu d'effectifs concernés. Par ailleurs le niveau 1 inclut les contrats de professionnalisation).

Par ailleurs, l'enquête montre que les salaires moyens hors primes, hors avantages et hors 13e mois se situent au-dessus des minima conventionnels. Ces écarts sont compréhensibles puisque les SMCN sont des minimas de branche.

L'enquête porte sur 17 635 salariés soit 76% des emplois

Les SMCN indiqués sont ceux correspondant à la date de l'enquête
Les SMCN indiqués sont ceux correspondant à la date de l'enquête
Les entreprises ont des pratiques de rémunération qui sont dans l'ensemble plus favorables, et se rapprochent des salaires moyens observés dans d'autres branches et les écarts s'accroissent logiquement avec les niveaux.

Autrement dit les salaires des premiers niveaux de classification sont plus proches des minimas que les salaires des niveaux supérieurs comme cela s'observe dans toutes les branches.

A ces salaires moyens viennent s'ajouter des avantages variables selon les entreprises – primes, avantages, 13e mois…

L'enquête porte sur 17 635 salariés et représente 76% des emplois. Elle est quasi-exhaustive sur celles de plus de 300 salariés, sachant que les 1 379 entreprises adhérentes au SNAV représentent 23 303 emplois.

Les entreprises de moins de 6 salariés représentent la moitié des répondantes mais seulement 4% des salariés ; à contrario, les sociétés de plus de 300 salariés représentent 2% des entreprises mais plus des deux tiers des salariés.

Il leur était demandé d'indiquer les salaires de base mensuels bruts hors prime, hors ancienneté, 13e mois et gratifications, par niveau conventionnel ainsi que le nombre de salariés pour chaque niveau. Les salaires moyens indiqués par les entreprises ont été pondérés par les effectifs.

On nous aurait menti ?

Diable ! Voilà qui bouscule une idée reçue : finalement, les agents de voyages sont plutôt bien payés... Et nous qui pensions qu'ils étaient rémunérés au lance-pierres. Petits chenapans, toujours à se plaindre d'un métier qui demande beaucoup mais ne renvoie guère l'ascenseur social.

Alors de deux choses l'une : ou la moulinette à stats a dérapé et s'est mélangé dans les calculs ou alors on nous raconte des cracks depuis des années.
Dernière éventualité : aux chiffres on leur fait dire ce qu'on veut. Quelqu'un disait même que c'était la troisième façon de mentir...

Alors à vos calculettes et dites-nous si vous vous y retrouvez dans cette étude qui, à notre avis, va faire couler beaucoup d'encre et bouger dans le landernau !

Lu 22012 fois

Notez


1.Posté par JOLIVET le 24/10/2007 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est vraiment de l'autosatisfaction on ne pouvait pas en attendre autre chose de cet organisme- et l'augmentation du cout de la vie ?????????????
en conclusion on est royalement payé ! de quoi se plaint le peuple

2.Posté par TEST le 24/10/2007 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TEST

3.Posté par MICK JAGGER le 24/10/2007 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PLUSTOT EXACT EN CE QUI CONCERNE LES SALAIRES DE MON ENTOURAGE

4.Posté par Isabelle M. le 24/10/2007 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est bien d'avoir fait cette enquête et surtout d'avoir autant de répondant. A quand une enquête similaire pour les salaires pratiqués dans les Offices de Tourisme? On pourrait avoir une vision plus large de la profession... et avoir des surprises ! ;)

5.Posté par TROP PAYE le 24/10/2007 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Se Fiche t-on de nous ? Quelle abération cette enquête ! Toute la profession est unanime, nous sommes exploités !! et seule la passion nous fait rester mais jusqu'à quand ? Quand descendons nous dans la rue, ah oui j'oubliais nous sommes dans le privé !!! et biensûr ce n'est pas possible !!! quelqu'un peut-il me dire si cette convention a t-elle été votée et est réellement applicaple ?

6.Posté par LAOUDJ NAGID le 24/10/2007 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout comme M . JOLIVET , je trouve scandaleux de penser un instant que l on gagne sa vie dans le tourisme il y a longtemps l augmentation du point qui arrivait environ 2 a 3 fois par an permettait seulement de compenser l inflation maintenent plus rien les salaires ont encore baisses la plupart des agences et to payent les gens au smic et encore jamais ou rarement qq augmentations des fois ridicules jai vu en tant qur chef de service ma direction me proposer 25 euros d augmentation pour mes collegues de mon services , je trouve cela deplace ,malhonnete lorsque lon savait que le salaire du pdg etait de plus de 11.000 euros net par mois alors que ces gens etaient payes 1600 euros apres 15 ans d anciennete.
alors on ne peut demander d un cote de travailler plus et gagner moins et etres plus responsable des exigences parfais tres exagerees de la clientele.
quand au snav a quoi sert il exactement depuis 30 ans dans la profession je me pose encore la question
bon courage aux travailleurs du tourisme .....i


d a

7.Posté par VINCENT le 24/10/2007 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
une chose me surprend et n'a pas été mentionnée le salaire et l'augmentation ne font pas tout bien au contraire .
Exemple concret que plusieurs ont du vivre.

Début de carriere environ 900 eur ( net bien sur ) mais Caf/apl 180 eur par mois prime pour l emploi 250 eur et bien évidement non imposable. grossomodo on arrive a 1100 eur par mois.

Apres avoir négocié pendant plusieurs mois voir années l'augmentation arrive ( enfin) et le salaire passe dirons nous a 1100 euros net.

Résultat des courses Caf terminé (et en plus il vous réclament des sous !) le loyer lui n'a pas diminué bien au contraire. Prime pour l'emploi adieu et impot 1200 eur!

Donc aprés avoir enfin obtenu l'augmentation on arrive a 1100 - 180( caf)- 20eur ( prime pour l emploi) - 100 eur impots sur le revenu à 800 eur par mois.

Formidable de se retrouver plus pauvre en ayant été augmenté alors qu'il a fallut batailler ferme pour obtenir une petite augmentation. Et encore je suis gentil car je ne parle même pas dans cet exemple de l'augmentation de l'essence ,du pain ,des produits laitiers.... ni de la taxe d'habitation qui elle aussi , liée au salaire, a pris au passage .

On serait bien con d'aller voir le patron en lui demandant de rebaisser le salaire!!!

tous ça pour dire que nous sommes dans une tranche qui nous désavantage et a moins d'une augmentation vraiement conséquente ; ce n'est pas 200 ou 300 eur qui changerons grand chose a notre mode de vie et a notre pouvoir d'achat.

Pourquoi ne pas prendre l'exemple du Canada : fixe environ 1200 eur net + interressement+ pea + comm sur chiffre d'affaire.
Cela permet d'arriver a des moyennes d'environ 1450 1700 eur net par mois vu que les vendeurs sont bien plus motivés. pour faire simple c'est "je te donne un plat de résistance correct , maitenant à toi de te gagner ton entrée et ton dessert!!!"
Le probleme ème dans notre systeme c'est que nous sommes des professions libérales avec un statut " de fonctionnaire".

J'en termine avec un témoignage posté dans un autre quotidien qui m a touché d'une agent de voyage qui déclairait :"apres 13 ans dans ce métier, meme si je l'adore je ne pleut plus me permettre le luxe de travailler dans le tourisme."


8.Posté par ponset le 24/10/2007 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le SNAV - les professionnels du voyages mais visiblement pas les professionnels de l'enquête...peut-on prendre au sérieux une enquête certes "quasi exhaustive" mais qui ne s'appuie sur aucun panel clairement défini ! de deux choses l'une, ou en fait une enquete exhaustive et on obtient des résultats exhaustifs fiables sans aucune interprétation (sans exclure ARBITRAIREMENT I les "non significatifs"° ou bien on défini un panel représentatif...
Les ecarts en valeur c'est bien mais en pourcentage c'est beaucoup plus parlant...
Il aurait été aussi interressant de travailler sur le salaire horaire...
Désolé mais là ça sent la démogagie ....

9.Posté par Jeannerot bernard le 24/10/2007 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo !
Comme je suis content d'avoir été"jeté" du SNAV après 1 an de cotisation.
Chez moi qui suis un "artisan" du voyage mes agents de comptoir niveau 3 gagnent , 1 671 € brut
+ 13 eme mois
+ % sur chiffre d'affaire qui représente un 14 eme mois les mauvaises années
+ prime d'ancienneté.
Encore une fois la réalité du terrain n'est pas remontée jusqu'à la capitale.
C'est vrai qu'il faut de la passion pour exercer ce métier.
Courage à tous et vive les petites boites.

10.Posté par CAILLE le 24/10/2007 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Foutaise, arnaque et poudre au yeux cette enquête est nulle et sans valeur.
Demander aux anciens du tourisme , ceux qui ont minimum 15 , 20, et 30 ans d'ancieneté chez un TO et vous allez remarquer qu'ils travaillent tous dans le tourisme juste pour nourrir
la famille et jamais pour l'amour du tourisme.
Et à quand une enquête sur les salaires des PDG, directeurs et des personnes qui travaillent au sein du SNAV, alors messieurs les enquêteurs faites nous rire jaune un peu.

11.Posté par SILVI le 24/10/2007 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je me demandais quand l'on parlerai des salaires de misére dans le tourisme, mais cet article est une honte, une fois de plus qui a été sondé ? moi au bout de 20ans je touche 1100 €/mois, c'est plus qu'un BTS TOURISME qu'il faut de nos jours pour exercer ce métier, il faut être doué en informatique, assurance, juridique, administratif, psychologie et j'en passe.
De plus au vu de nos responsabilités, il est urgent de revoir la grille des salaires pour nous encourager à continuer.

12.Posté par LOUISE le 24/10/2007 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE NE SAIS PAS QUI A DONNE CES SALAIRES MAIS APRES 4ANS D EXPERIENCE 50E D AUGMENTATION...

LES AVANTAGES QUI POUVAIENT COMPENSER N EXISTE PLUS ALORS QUOI FAIRE DANS LE TOURISME....

BEAUCOUP DE MES COLLEGUES CHERCHENT DANS UN AUTRE SECTEUR
MALHEUREUSEMENT INTERNET VA GAGNER CAR PERSONNE NE PEUT RESTER UNIQUEMENT POUR LA PASSION DU VOYAGES.

ON NOUS DEMANDE DE FAIRE DU CHIFFRE ET BIEN PLUS QUE CELA AVEC L ETERNEL PRESSION DE NOS RESPONSABLES MAIS NOUS EN AVONS RAS LE BOL

EST CE QUE QUELQU UN DECIDERA D AUGMENTER LES SALAIRES????

CES RESULTATS DOIVENT ETRE FAUX C EST PAS POSSIBLE
JE CONNAIS PERSONNE QUI A CES SALAIRES

13.Posté par vanessa le 24/10/2007 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
en lisant tout ses commentaires je constate que nous sommes tous d'accord sur les salaires qui ne sont pas tolérables étant donné le minimum de compétences requises et notament les langues étrangères éxigées, ce n'est pas motivant.C'est vraiment dommage de devoir rennoncer à sa passion qui est un métier si riche en échanges et sur le point connaissances culturelles pour une question de salaire.esperons que les choses change et bon courage à tous.

14.Posté par KARINE le 25/10/2007 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE SNAV ?? AH OUI LE SYNDICAT DES PATRONS ! A REALISE CETTE ENQUETE QUI NE TIENT PAS COMPTE DES SALARIES QUI SONT DECLARES NIVEAU II MAIS QUI EN REALITE OCCUPE DES POSTES DE NIVEAU V VOIR VI DONC NE CORRESPOND PAS A LA REALITE.DEPUIS 10 ANS DANS LE TOURISME NE ME FAITE PAS CROIRE QU UN NIVEAU II DEBUTANT PERCOIT 1418.2 € BRUT PAR MOIS
SOIT 158 € AU DESSUS DU SMCN !!! A DAUTRES C EST SCANDALEUX

15.Posté par Frédéric le 28/10/2007 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le problème de cette étude du SNAV (qui a le mérite d'exister, mais dire que les salariés gagnent plus que le minimum... la belle affaire ! rappelez moi la définition du mot "minimum"...), c'est qu'elle n'inclut pas les avantages "autres" (13ème mois, prime de résultat, d'objectif etc...).
"on a les salariés qu'on mérite", c'est connu. J'ai pris papier, crayon et calculette... Patron d'une agence de 11 personnes (dont 10 vendeurs) mes salariés gagnent 1550 € (niveau 2), 1800 € (niveau 4) et 2100 € (niveau 5), soit respectivement, 9%, 9% et 20% de plus que la moyenne de la profession. J'avais l'impression de bien payer... mais finalement, je ne suis pas si généreux...
Je donne un 13ème mois, un intéressement qui représente près d'un 14ème mois, j'organise ponctuellement des challenges de vente et relaie ceux des fournisseurs (bons cadeau pour les débutants, prime d'objectif pour les "niveau 5")? J'encourage les eductours (en moyenne 2 par an et par vendeur, dont la moitié est payée, l'autre prise sur les RTT)...
Bien entendu, 35h... tickets resto et mutuelle... et je ne compte pas les primes d'ancienneté obligatoires.
Le témoignage de Bernard, qui paye 10% de plus que la moyenne ses "niveau 3" et ajoute 13ème mois et primes correspond à peu près à la "grille" appliqué dans mon entreprise.
Pourtant, j'ai a chaque fois ramé pour embaucher (en CDI...) et j'ai presque à chaque fois l'impression de passer des entretiens avec les "candidats" pour les convaincre de venir travailler à l'agence. Bien sûr, j'ai des exigences : je demande de l'expertise sur des destinations, de parler à peu près anglais, d'écrire français sans trop de fautes (oui... je fais faire une dictée au dernier entretien... j'assume !) et d'aimer son boulot...
C'est peu être démago, mais j'aimerais bien mieux payer tous mes salariés de 200 € par mois ! le problème, c'est que le résultat de l'agence sort à ZERO chaque année... sans dividende... et alors que je "me paye" 20% de moins que ce que je gagnais comme cadre commercial dans un gros réseau il y a 5 ans...

Quand je dis qu'on a "les salariés qu'on mérite", je me situe donc, comme Bernard, à 10% au dessus de la moyenne des patrons ;-)
Sylvie, qui confondez net et brut (ou alors, avec 1100 €, vous êtes en dessous du SMIC), Louise qui a été augmentée de 50 € au bout de 4 ans (et qui semble à juste titre trés enervée par votre salaire), Karine qui semble être "exploitée" à faire le job d'un niveau 5 alors qu'elle est déclarée à un niveau 2... sans vouloir vous ennerver encore plus, permettez moi de vous poser quelques questions : pourquoi restez vous au service d'une agence qui vous exploite ? êtes vous allées voir ailleurs si l'herbe est plus verte ? avez vous calculé combien de commissions et de frais de service vous rapportez à votre agence ? ça n'est pas vous faire insulte que de vous conseiller de tenter de vous "vendre" ailleurs ! on a les salariés qu'on mérite disais-je, mais si vous n'avez pas l'employeur que vous méritez, changez en !

(PS : pour relativer tout ce que je viens de dire... j'avoue "exercer" à Paris ou la concurrence, entre employeurs comme entre salariés est bien plus importante que dans les villes moyennes)

16.Posté par marre maithe le 09/11/2007 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette enquete est elle vraie??? Qui sont ces agences qui annoncent des salaires effectivement correct.
ahurissant cet ecart de salaire , enervant, bref une pierre dans la marre.
Si vous voulez créer un incident national c'est fait.
C'est honteux , le Snav connait les salaires pratiqués dans la profession.
De qui se moque t'on. Il devrait avoir un peu de respect pour tous les agents de voyages qui travaillent par amour de ce metier et qui aujourd'hui on du mal a vivre avec les salaires réels. .

17.Posté par Céline le 23/11/2007 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je confirme que c'est du grand n'importe quoi! Avec un BTS par alternance en poche et un peu d'ancienneté, je suis toujours au niveau 2 et à 1298€ brut par mois... Ok, avec 13° mois et primes, ça fait une moyenne à 1450€ / mois. Donc j'y suis à la moyenne de l'enquête, mais avec les avantages qu'ils ne comptent pas!
Là je change de boulot, on me propose 1286€/mois sans 13° mois et peu de primes... Et je dois accepter en souriant et remerciant? A quoi ça sert de faire des études, de se cultiver, de se donner pour les clients puisque les entreprises encaissent sans même un merci?

18.Posté par vilches le 29/02/2008 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis tout a fait d accord avec les commentaires vous pensez que nous sommes bien payé quand finirons tout ces menssonges et à quand une paye correct en rapport avec notre activité et notre niveau. Tant d effort de concentration pour un salaire minable qui n' est na rien a voir avec la réalité des salaires de nos jours. Je trouve que les dirigeants du snav et d autre organisme du tourisme ce moque bien de nous et sont plutot pour le patronnat depuis des années mais le tourisme sans ses agents de voyage ne représente rien. Je pense que le jour ou les agents devoyages en auront mare et descendront dans la rue pour manifesté vous verrais ou bien encore le jour ou il y aura de moins en moins d agent de voyage faute de salaire vous comprendrez.

19.Posté par Antho le 27/05/2008 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'envisage de faire une Licence pro droit et économie du tourisme, par passion pour ce secteur, malgrés tous vos avis(salaires "ridiculs...") je pense qu'il doit y avoir des opportunité de se former au sein de l'entreprise pour gagner des échelons et occuper des postes plus importants, enfin... j'espere que je ne regretterai pas ce choix.

20.Posté par Vanessa le 23/08/2008 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
coucou, je suis tout à fait d'accord. De plus, pas plus tard que hier je demandais à mon boss une augmentation dans le cadre de l'inflation...et là comme il fallait s'y attendre.NOOOOOOOOOOOOOON.Et en plus, si vous n'êtes pas content ,je vous enlève à tous les primes....en somme je me retrouve encore avec le SMIC car dans mon agence, les augmentations annuelles par rapport au coût de lavie:Connait pas.
Je connais certains de mes collègues qui cumulent deux postes pour augmenter leur niveau de vie. C'est du n'importe quoi. En définitive, je vais lêcher le tourisme et le mépris ouvert des professionnels du Tourisme qui oublient que sans nous, ils ne seraient rien....
bon courage à tous, Espérons qu'un jour les choses vont évoluer!


Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com