TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Transhotel ferme la filiale de Perpignan et veut se redéployer en France


Rédigé par La Rédaction le Mardi 18 Décembre 2012

Transhotel déclare dans un communiqué, suite à notre article de ce lundi intitulé “Transhotel ferme son bureau France et licencie une quinzaine de personnes !”, qu’elle “redessine sa stratégie commerciale en France”, “conserve son bureau à Paris et renforce sa présence dans les principaux centres d’activité du pays”.



Transhotel France confirme dans un communiqué qu’elle “est actuellement en train de redessiner son modèle commercial pour mieux s’adapter à un environnement changeant, ce qui lui permettra de gagner en flexibilité et en couverture territoriale sur les principaux marchés du pays”.

“La nouvelle stratégie implique la fermeture de son bureau à Perpignan, premier bureau ouvert au-delà des frontières espagnoles en 1995, pour se doter d’une structure plus équilibrée, s’alignant ainsi sur les 24 autres marchés où la compagnie dispose également de délégations.

“Ceci implique qu’elle va concentrer ses efforts sur le siège de Paris, qui a ouvert en 2004 et établir une nouvelle présence commerciale sur des secteurs où le poids du marché émetteur est bien plus important qu’à Perpignan, telles que le sont les villes de Lyon, Bordeaux, Marseille ou Rennes.”

Transhotel dit vouloir conserver toute son équipe

La Centrale espagnole évoque “La crise de la distribution et des agences de voyages” qui a impacté son volume d’affaires d’environ 8% en 2012 (du janvier au 14 décembre), bien qu’elle bouclera l’exercice avec plus de 32 millions d’euros de ventes.

« Chiffre qui maintient la ligne d’affaires de Transhotel en France dans les marges de rentabilité »
souligne Stéphane Duchemin, Country Manager France.

Malgré les courriers reçus vendredi dernier convoquant les salariés de la filiale de Perpignan à des entretiens préalables, Transhotel dit vouloir “conserver toute son équipe (...) pour entreprendre la restructuration de cette stratégie commerciale dans le sud de la France.

« L’objectif principal est de continuer à travailler avec tous nos employés. Nous souhaitons profiter de leur expérience et fidélité pour couvrir la redistribution de l’activité de la firme dans les centres d’activités du pays »
souligne M. Duchemin.

Nous suivrons de près l'évolution du dossier...

Lu 1560 fois

Tags : transhotel
Notez


1.Posté par Yves le 19/12/2012 06:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Où est passé notre Transhotel de nos débuts ? Nous avons été des premières agences à confier nos clients à notre partenaire. Son commercial Emile qui a dirigé par la suite, la représentation en France, passait nous voir tous les deux mois dans le sud. Nous avons été conquis par la serviabilité de nos premiers contacts Marie-Claude et Marie-Eve. Transhotel a su se développer, dans un milieu très hostile au changement d’habitudes des agences de voyages. Nous n’étions pas nombreux à profiter de leur concept pour développer la vente de produit à la carte. Pendant des années, nous avons eu des interlocutrices au call center charmantes, motivées et toujours là pour vous trouver une solution à notre éventuelle problématique. A sa tête, un directeur disponible et réactif. Depuis un certain temps, au grand malheur du call center et de notre commercial, malgré leur bonne volonté, impossible de répondre positivement à certaines de nos demandes sous prétexte d’être en interface ou Madrid ne veut pas. Nous avons eu une réclamation qui a trainé plus de deux mois pour finalement nous répondre par la négative. L’équipe commerciale serait confinée au bureau à Cabestany et n’a pratiquement plus la possibilité d’aller voir ses clients. Son nouveau responsable serait démuni de tout pouvoir. Mesdames et Messieurs les actionnaires, avant d’envisager de supprimer 15 postes de travail, ne devriez-vous pas vous poser les bonnes questions ? Ne devriez-vous pas plutôt vous débarrasser de vos technocrates centralisateurs ? Quel dommage de détruire ce que vos collaborateurs ont mis tant d’année à construire.

2.Posté par Mme B le 19/12/2012 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui ou est passé Transhotel d'antan?
Les bons éléments comme Émile, sont déjà partis, maintenant le call center et Marie Claude, seuls qui nous rappelaient le Transhotel réactif, serviable d'autrefois.
Maintenant à la tête de la France il y a quelqu'un comme vous dites sans pouvoir, sans volonté et une direction en Espagne peu réactive.
Certains hôteliers ne seraient pas payés depuis plus de 6 mois.
Quel gâchis!
Bon courage au call.
Hélas vu le désordre depuis quelques mois, je ne pense pas que les actionnaires vont réagir .

3.Posté par Fathi S le 19/12/2012 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel dommage pour Transhotel et ceux qui ont fait le nom de Transhotel en France.
Mais la direction Espagnol va surement retomber sur ses pattes, déjà un B2C en fonction
Le plus navrant c'est pour le call et le personnel de Perpignan, mais déjà plus que 4 commerciaux sur toute la France, encore un départ il y a peu de temps.
Plus de service, plus de réactivité bref cela se ressentait. Aussi des soucis clients arrivés sur place, non paiement de Transhotel, voucher non accepté paiement sur place. Y a t'il réellement des soucis de trésorerie ? les hotels sont ils réglés ???
De plus un nouveau responsable inopérant, ou cofiné derrière son bureau, comment voulez vous que les choses s'arrangent.
il faut espérer que l'article de lundi a fait changé d'avis à la direction Espagnol, cela aura au moins le mérite de sauvegarder du personnel.
Mais il faut que Transhotel réagisse vite et redevienne comme à l'époque.
Que les commerciaux soient sur le terrain, que le nouveau responsable réponde et soit plus proche des clients, que le call center puisse rechercher des solutions et ne plus répondre souci interface ou notre siège ne veut pas. Bref que de changements à mettre en place rapidement.
Bon courage à tous pour cette fin d'année.
Cela nous rappelle t'il pas la fermeture de "Chase internationale".... !


4.Posté par Fathi S le 13/03/2013 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Fermeture Transhotel aucun article depuis.
Le bureau de Perpignan a été fermé par le nouveau responsable avec lacheté ainsi que 3 acheteurs à Paris. Au final en France reste 2 commerciaux et un soit disant responsable ou directeur.
Merci à la presse pro pour le soutien.

5.Posté par Yves le 13/03/2013 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des promesses n'ont tenu

L'objectif souligné par ce Mr Duchemin n'a pas été respecté. Quel manque d'honnêteté ! c'est doc la fin de Transhotel. Nous ne travaillerons pas, plus avec ce personnage et cette société peu courageux envers leurs salaries et leurs clients. Nouveau responsable de 2 pers. Qui prend la fuite.
Tourmag devait suivre ce dossier....tout le monde a lâché ces pauvres salariés qui eux étaient compétents, ne reste que des bras cassés ...
Bon courage aux salaries de Perpignan et aux acheteurs de Paris.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com