TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Transport aérien : low cost... cost killers, même combat !

l'Hum(e)our de T. RUBLION


Rédigé par T. RUBLION le Mercredi 10 Septembre 2008

Ce n’est un secret pour personne, la chasse aux coûts est le passe-temps favori des responsables financiers des compagnies aériennes confrontées à la hausse du pétrole et à une baisse de leurs bénéfices…quand elles en font.



Au pays de la débrouille, il y a les débrouillards qui, sous le regard torve des agents de sécurité (remplaçant désormais nos accortes hôtesses), ressortent le bon vieux pique nique de grand-mère...
Au pays de la débrouille, il y a les débrouillards qui, sous le regard torve des agents de sécurité (remplaçant désormais nos accortes hôtesses), ressortent le bon vieux pique nique de grand-mère...
Depuis des mois les « costs killers » - en français chasseurs de coûts (à ne pas confondre avec dragueurs impénitents…) – sont mis à contribution et redoublent d’inventivité pour traquer le moindre centime inutilement dépensé.

Ainsi, profitant de l’été – saison propice aux coups fourrés, tous les politiques vous le diront – United Airlines annonçait que désormais les repas seraient payants à bord de ses vols transatlantiques, avant de renoncer sous la pression de ses fidèles clients (en français, frequent flyers) et surtout face au peu de soutien manifesté par les autres compagnies…

Il faut dire que chez certaines d’entre elles – suivez mon regard – on en serait plutôt à payer les passagers pour qu’ils daignent manger les faméliques sandwiches qui leurs sont gracieusement (1) offerts…

A la découverte des compagnies aériennes du futur...

Dans le même temps et dans l’indifférence générale, Air Canada Jazz décidait de supprimer les gilets de sauvetage à bord de ses vols, ceci afin d’économiser de précieuses tonnes de carburants.
Oh, je vous entends d’ici : « c’est scandaleux, inadmissible, comment peut-on jouer ainsi avec la vie des passagers, et j’en passe et des vertes et des pas mûres… »

Oooh lààà Bijou, on se calme !

Vous avez une idée de l’espérance de vie en cas de crash en mer ? Et puis de toute façon, il est fort probable que vous vous retrouverez transformé en casse-croûte pour requins avant même d’avoir eu le temps d’enfiler votre Mae West (du nom de la célèbre actrice Sexe-Symbol des années 30, un peu comme notre Loanna…).

D’ailleurs et en toute modestie, sans votre serviteur l’info serait passée quasiment inaperçue…il est vrai qu’en France, on va plus souvent au restaurant qu’à la piscine.

Pourtant, qu’elles vous semblent anodines ou qu’elles vous fassent sourire, ces informations présagent sans doute de ce que seront les services « offerts » par les compagnies aériennes dans quelques années.

Et si à l’instar des personnalités qui, dans les colonnes de votre TourMag.Com préféré, vous ont présenté avec brio leur vision du tourisme en , nous allions à la découverte des compagnies aériennes du futur ?

« Pour des raisons de sécurité aucun repas ne vous sera servi à bord... »

Les prix des billets d’avion sont désormais fixés en fonction d’un savant calcul prenant en compte non seulement la distance mais également le poids du passager, d’où la nécessité de peser chaque passager avant l’embarquement…
Les prix des billets d’avion sont désormais fixés en fonction d’un savant calcul prenant en compte non seulement la distance mais également le poids du passager, d’où la nécessité de peser chaque passager avant l’embarquement…
« Mesdames, Messieurs, votre vol à destination de Xxxxx (2) est désormais prêt pour l’embarquement. Nous vous rappelons que pour des raisons de sécurité (ça fait toujours meilleur effet que « pour des raisons d’économies) aucun repas ne vous sera servi à bord, des plateaux repas vous sont actuellement proposé à la vente dans cette salle.

Nous invitons les passagers à se présenter devant les balances situées de part et d’autres de notre comptoir afin de vérifier la validité de leur tarif… »


Et oui, en cet an de grâce 2018, la chasse aux coûts frise la perfection et le yield management est poussé à son paroxysme.

En effet, les prix des billets d’avion sont désormais fixés en fonction d’un savant calcul prenant en compte non seulement la distance mais également le poids du passager, d’où la nécessité de peser chaque passager avant l’embarquement…

Mais comment n’y avait-on pas pensé plus tôt ? C’est vrai qu’avant, le système était très injuste : d’un coté les « normaux » qui payaient un siège et de l’autre les obèses qui étaient surtaxés…

Bon d’accord, il est pas forcément beaucoup plus équitable maintenant, mais du moment que ça rapporte…

Coté repas, idem. Souvenez-vous, en 2008 une compagnie avait, l’espace de quelques semaines, envisagé de faire payer les repas à bord. Et bien, l’idée a été reprise et surtout améliorée ; faire payer les repas oui, mais c’est encore mieux de ne transporter que ce qui a été vendu : les repas et les boissons sont désormais vendus en salle d’embarquement (pour les inconditionnels des plats chauds, prévoir quelques euros de supplément « réchauffage à bord »).

« Mesdames, Messieurs, pour ceux d’entre vous qui le souhaitent, des gilets de sauvetages et des masques à oxygène vous sont en ce moment présenté par notre personnel au fond de cette salle d’embarquement.

Ces produits sont disponibles soit à la vente – formule recommandée pour nos « frequent flyers » - soit à la location, dans ce cas une caution par carte bancaire – non débitée – vous sera demandée. »

Chacun est libre d’apporter son plateau repas

De même, le passager, au gré de ses envies et de ses capacités financières, peut faire l’acquisition d’une couverture, d’un coussin, d’un nécessaire de toilette, d’un masque de repos, etc …« pour des raisons d’hygiène, ces articles ne sont pas disponibles à la location, nous vous remercions de votre compréhension »

Il va de soi que toutes ces emplettes n’ont aucun caractère obligatoire et que chacun est libre d’apporter qui son plateau repas, qui sa doudoune ou sa brosse à dent, car bien que payant, le traditionnel bagage cabine reste de mise.

Alors chacun y va de son petit truc : il y a ceux qui enfilent pull et caleçon molletonné pour économiser le prix de la couverture, d’autres qui se gavent de sucres lents avant de quitter la maison au risque de se voir taxer au moment de la pesée finale.

Et puis, au pays de la débrouille, il y a les débrouillards qui, sous le regard torve des agents de sécurité qui remplacent désormais nos accortes hôtesses, ressortent le bon vieux pique nique de grand-mère : œufs durs-mayo, saucisson et kil de rouge…

Vous savez, comme quand on partait tous en vacances au moi d’août, en train dans le midi…je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans… etc

Je sais, vous vous pensez que je divague, que je viens de basculer dans le 51ème degré (vous savez, celui qu’on atteint après quelques pastis…) et que la réalité ne rattrapera jamais ma fiction…ça c’est vous qui le dites, on en reparle dans 10 ans ?

(1) gratuitement ou poliment , merci de rayer la mention inutile
(2) remplacez Xxxxx par la destination de votre choix

Lu 15952 fois

Notez


1.Posté par Michel le 11/09/2008 04:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet article appuie la ou ca fait mal, mais bon un billet d'avion est par definition un titre de transport d'un point A a un point B.
Les prix des billets ont ete divises par 10 en qqs annees (coach class), e.g, on trouve aujourd'hui un LHR/HNL(Honolulu) a $800 ( non pas avec AF mais un de ses partenaires), a ce prix la on peut bien accepter qqs sacrifices ... alimentaires.

2.Posté par Eddy le 11/09/2008 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
très joli
mais vous avez oublié la vente des jetons pour les portes des toilettes........

3.Posté par Gilles Gompertz // Avico le 11/09/2008 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les habitudes sont bien ancrées : "on" trouve normal, quand on achète une voiture, d'avoir une liste d'options plus longue que la voiture elle-même. "on" trouve normal de proposer des forfaits "all inclusive" ou classique.

Les compagnies dites "low cost" ont avant tout proposé un nouveau modèle de vente de te distribution, plus encore qu'une réelle manière d'économiser sur les coûts de production (elles n'achètent pas leurs avion chez Leader Price, mais chez Boeing ou Airbus, comme les copains !!!)

Alors, soyez raisonnable, trouvez également normal que les compagnies classiques cherchent des moyens de faire évoluer leur produit, souvent vers le haut pour les sièges Business, et souvent vers le bas (ou le 'sans option gratuite') pour la classe Eco.

Pour moi, la seule obligation, c'est d'assurer une information explicite aux passagers, qui sont souvent moins naïfs que peuvent le penser des "proferssionnels" comme nous !

Bonne journée, bonnes options

4.Posté par sisi le 11/09/2008 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour cet article! on a tous bien rigolé au bureau...!

5.Posté par Patrick le 11/09/2008 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nouveau. AF concurrence les low-cost dans la recherche de bénéfices.

Elle vient de décider de faire payer l'attribution de certains sièges (issues de secours et pont supérieur) sur certains vols longs courriers uniquement et ceci à compter du A/C du 15SEP.

6.Posté par albatros le 11/09/2008 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Article QQ, creux et fade, ce n'est que du ragot de presse people à la limite de la désinformation qui se veut humoristique ...Vous voulez en venir ou? ce que l'on attend de vous, c'est de diffuser l'information concrete et non pas de faire de l'ironie permanente à l'adresse de compagnies aériennes que vous haissez pour de sombres raisons ....N'oubliez pas que ce sont elles qui vous font vivre....

7.Posté par T. Rublion le 11/09/2008 23:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Albatros,
Je suis désolé que vous n'ayez pas apprécié ma prose (sans doute mon coté cabotin...) mais en fervent défenseur de la liberté d'expression, d'opinion et d'anonymat, je respecte profondément votre opinion.
Sachez toutefois que je n'éprouve aucune haine particulière (ni sympathie d'ailleurs) pour les compagnies aériennes ou pour quelque autre institution ou corps de métier.
Pour ce qui est de la diffusion d'information concrete, Jean da Luz et son équipe s'en chargent de fort belle manière chaque jour et ne ménagent pas leur peine dans ce domaine, mais au risque de vous décevoir le journalisme est un métier, et ce n'est pas le mien et je n'ai malheureusement aucune compétence dans ce domaine.
Enfin, avec tout le respect que je vous dois, j'ai le regret de vous informer que j'ai beau scruter mon compte en banque, je n'y trouve nulle trace d'un quelconque revenu en provenance d'une compagnie aérienne ou d'une quelconque autre de mes "victimes" passées ou à venir. Mes relations financières avec les compagnies aériennes se limitent aux paiements de mes billets d'avion...
Bien à vous
T.Rublion

8.Posté par sophie le 12/09/2008 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faut cesser de peurerr sur le devenir des cies aerriennes elles en mettent plein les poches ..la taxe YQ ne cesse d augmenter , elle va directement aux compagnies..les clients pensent ne pas payer de commission au cie alors que ces commisions sont devenues tres importantes personne ne reagit .. les associations de consommateurs devraient saisir la commision europeen piur reduire cette escalade .rappel leur commision etait de 7p/c . Cette taxe YQ etait de 20 frf ..cette taxe est de 280 € pour cette certaine compagnie ..voir plus ..

9.Posté par Jérôme le 12/09/2008 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Albatros, quelle envergure !!

Bien sûr que c'est humoristique, il n'y aura pas de pèse personnes en 2018, c'est bien ça, il n'y en aura pas ... Quel fou ce Rublion !!

Si effectivement Rublion déteste les compagnies aériennes comme ça alors moi aussi.

10.Posté par JOSETTE 06 le 12/09/2008 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Mr T.Rublion
Je bosse ds une cie aerienne depuis trrrrrrrres longtemps et je ne suis pas du tout choquée par vos propos
Si on m'avait dis il y a 10 ans que certaines cies distriburaient des billets de tombola tout en mettant de la pub partout ds l'avion comme dans une rame de metro, j'aurais bcp ri.
Et si on m'avait dis que sur les vols ou je mangeais correctement , je n'aurais plus que 2 petits sablés de la Mere P. ( dont le diametre diminue d'année en année d'ailleurs) a me mettre sous la dent, je ne l'aurais pas cru non plus.
Mais c'est vrai aussi que quand je suis arrivée, un billet intra Europe coutait la moitie du SMIG en moyenne , et qu'aujourd 'hui il ne represente plus que 10 a 15%
Donc non seulement vos predictions vont se realiser tres vite ( a part la balance pas assez politiquement correcte) mais je crains que certains PDG irlandais ne vous piquent vos idées en se demandant comment ils n'y avaient pas pensé plus tot.
A bientot sur nos lignes .....épurées

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com