TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





Travelport : la "merchandising plateform", un moyen d’augmenter ses bénéfices

Une solution gagnant-gagnant


le Lundi 17 Février 2014

Le 27 janvier dernier, lors du séminaire européen evolve à Monaco, le GDS s’est encore démarqué grâce à son ouverture et sa flexibilité. Travelport a annoncé l’enrichissement de sa « merchandising plateform », qui offre l’opportunité aux compagnies aériennes de promouvoir exhaustivement toutes leurs offres. Une solution gagnant-gagnant puisque l’outil s’étoffe d’informations pour devenir un levier de vente efficace pour les agents de voyages en repositionnant à égalité l’agent de voyages avec les sites B2C des compagnies aériennes. Dévoilée en avril 2013, la nouvelle version de la plateforme permettra aux compagnies participantes de distribuer toute la richesse de leurs contenus déjà disponibles sur leurs sites B2C.



Travelport donne des ailes aux compagnies aériennes et… des ventes aux agences.

Le GDS, toujours soucieux d’apporter de la valeur ajoutée aux vendeurs, a ouvert sa merchandising plateform aux compagnies aériennes afin qu’elles puissent exposer toute la richesse de leurs offres.

Dévoilée en avril 2013, cette nouvelle technologie révolutionne l’expérience GDS de l’utilisateur et annonce un changement significatif dans le paysage de la distribution.

Lancée au printemps dernier, la merchandising plateform donne désormais accès aux fonctionnalités de revente des nouveaux contenus des compagnies aériennes (« Rich Content and Branding »).

Cela comprend les options de services pré-boarding (fast track, accès lounge…), ceux à bord (siège, wifi, options de repas, de divertissement …) ou encore les formules tarifaires incluant toute ou partie des options de services proposées avec la même richesse que celle du site web de la compagnie.

« L'agent de voyages a enfin accès aux mêmes informations que l'internaute mais dans son environnement de production et de back office. La plateforme GDS est aussi complète que le site internet de la compagnie afin de préserver les gains de productivité de l’agence.

Trop d’agences perdent un temps considérable à ressaisir un nombre considérable d’information dans leur back office lorsqu’elles vendent via les sites B2B des prestataires, nous brisons cette aujourd’hui cette contrainte »
, insiste Emmanuel Bourgeat, directeur général de Travelport en France.

« Nous pouvons rendre tous les contenus aériens accessibles des compagnies participantes le plus simplement du monde, avec la possibilité d’accéder de façon très fluide aussi bien aux contenus de compagnies low-cost comme ceux de Transavia et d’Easyjet qu’à ceux de compagnies régulières », poursuit-il.

Un contenu enrichi

lIan Heywood, directeur de la stratégie de Travelport, exprime aussi son enthousiasme : « Nous allons de l’avant avec cette nouvelle plateforme qui apporte des informations riches : des images, des descriptions de produits, des messages de vente à l'agent au moment de la réservation…

Leur travail est complètement facilité. »


Une telle plateforme, détaillée et visuelle, semble aller de soi de nos jours mais ce n’est pourtant pas encore une réalité dans le monde des GDS. Pourquoi ? Il y a d’abord des freins technologiques liés aux normes peu évolutives utilisés par les GDS, eux même pris dans les contraintes de hosting lorsqu’ils cumulent les deux métiers.

Pour rendre disponible les contenus des transporteurs Travelport a mis en œuvre des solutions alternatives innovantes combinant des images et des descriptions produits propres aux compagnies ainsi que des messages tarifaires plus traditionnels comme ceux issus d’ATPCO.

Il y a aussi le poids des habitudes dans l’usage des GDS, un point sur lequel Travelport veut faire évoluer les esprits et les habitudes, notamment via son application Smartpoint beaucoup plus intuitive et design.

Travelport poursuit ici sa stratégie d’ouverture de plateforme de distribution de contenus aériens, toujours dans un souci d’efficacité et de rentabilité que ce soit pour les agents de voyages comme pour les compagnies aériennes.
Une telle plateforme, détaillée et visuelle, semble aller de soi de nos jours mais ce n’est pourtant pas encore une réalité dans le monde des GDS.
Une telle plateforme, détaillée et visuelle, semble aller de soi de nos jours mais ce n’est pourtant pas encore une réalité dans le monde des GDS.

Développer ses ventes additionnelles

D’ici 2015, 45 milliards de dollars seront générés par la vente de prestation additionnelles et d’options tarifaires selon une étude du GDS.

Avec la nouvelle version de la merchandising plateform, les agents de voyages ont toutes les armes en main pour accéder à ces nouveaux contenus.

Un moyen pour eux de multiplier les ventes de l’agence en satisfaisant leurs clients voyageurs qui peuvent trouver ces services auprès de la compagnie.

Une aubaine alors que les attentes de clients sont de plus en plus exigeantes : l’agent de voyages doit être un expert, en savoir plus que le client qui a surfé des heures sur internet et être en mesure de lui proposer la parité de services.

Ian Heywood ajoute : « Les compagnies aériennes dépensent des millions de dollars dans leurs produits; et sur les GDS, ils finissent dans une seule ligne sur un écran vert.

Nous leur offrons donc un espace où ils peuvent mettre en avant leurs offres de produits et de services pour promouvoir leur image de marque et se mettre en valeur. »


Les compagnies qui développent de plus en plus en de services, notamment sur le segment Business, doivent être accessibles et revendables par les agents de voyages. La merchandising plateform de Travelport s’impose comme un véritable outil de différenciation pour les compagnies également.

Cette plateforme enrichie permet à l’agent de voyages de connaître le positionnement de la compagnie, toute les politiques bagages par exemple, le tout sur une même fenêtre avec un design très clair.

Aujourd’hui la plateforme est disponible dans 178 pays, plus d’une quinzaine de compagnies dont Delta, Easyjet, Air Newzealand sont participantes.

En France, une compagnie majeure de notre marché fera prochainement l’annonce de sa participation à programme de distribution.

Et Emmanuel Bourgeat évoque de nombreuses discussions en cours avec des acteurs majeurs du ciel européen.
Aujourd’hui la plateforme est disponible dans 178 pays, plus d’une quinzaine de compagnies dont Delta, Easyjet, Air Newzealand sont participantes. En France,  une compagnie majeure de notre marché fera prochainement l’annonce de sa participation à programme de distribution.
Aujourd’hui la plateforme est disponible dans 178 pays, plus d’une quinzaine de compagnies dont Delta, Easyjet, Air Newzealand sont participantes. En France, une compagnie majeure de notre marché fera prochainement l’annonce de sa participation à programme de distribution.

Lu 1637 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 16:28 Quand Uber mise sur l'Intelligence Artificielle


PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com