TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Vol Casa-Paris, ADP reconnaît le cafouillage à l'aéroport...

il y a bien eu erreur d'aiguillage à l'arrivée !


le Mercredi 12 Juin 2013

Aéroports de Paris s'estime concerné mais pas responsable des mésaventures arrivées aux passagers du vol Vueling Casablanca-Paris, relatées ce lundi dans TourMaG.com. Mais la société souhaite comprendre ce qui s'est passé pour tenter à l'avenir de gérer un peu mieux ces situations exceptionnelles.



Dans la soirée du samedi 8 juin, des trombes d'eau s'abattent sur les pistes de l'aéroport d'Orly, contraint à la fermeture le temps de l'orage. 16 avions sont alors déroutés sur Charles de Gaulle et c'est le début des embrouilles.... - Photo DR
Dans la soirée du samedi 8 juin, des trombes d'eau s'abattent sur les pistes de l'aéroport d'Orly, contraint à la fermeture le temps de l'orage. 16 avions sont alors déroutés sur Charles de Gaulle et c'est le début des embrouilles.... - Photo DR
La mésaventure subie par les passagers du vol Vueling Casablanca-Paris, relatée lundi 10 juin 2013 sur TourMaG.com s'expliquerait par une succession de malchances.

Dans la soirée du samedi 8 juin, des trombes d'eau inondent les pistes de l'aéroport d'Orly, contraint à la fermeture le temps de l'orage.

16 avions sont alors déroutés sur Charles de Gaulle.

Deux décident de repartir sur Orly tandis que les 14 appareils restent sur place et attendent le débarquement de leurs passagers.

Le pilote de Vueling s'interroge longuement sur un possible retour à Orly.

"Mais voyant la situation s'envenimer à bord, il a finalement décidé de rester à Charles de Gaulle", explique Linda Moreira, la directrice France de la compagnie.

Il contacte alors son assistant en escale, chargé de lui trouver un bus et de gérer les bagages. Dans le cas de Vueling, il s'agit de la compagnie Swissport, un prestataire de service extérieur et indépendant d'ADP.

Cet assistant s'est vite retrouvé débordé. "Je ne blâme pas notre prestataire qui a dû gérer comme il pouvait cette situation exceptionnelle", poursuit Linda Moreira.

ADP ne veut pas se défausser...

Difficile d'expliquer tout cela en détail aux passagers qui patientent à bord.

D'autant plus qu'aucun membre d'équipage ne parle Français. "Nous essayons de mettre des francophones aussi souvent que possible, mais ce n'est pas obligatoire et nous sommes une compagnie espagnole ", rappelle Linda Moreira.

Concernant le débarquement là encore, il s'agit d'une erreur d'aiguillage.

Une partie des passagers a été débarquée dans le T3 coté Schengen, tandis que le reste, monté dans un second bus, arrive bel et bien aux douanes.

"Le chauffeur a voulu faire vite et dans la précipitation, s'est trompé de coté", explique Sonia Gacic, l'attachée de presse d'aéroports de Paris.

ADP assure ne pas intervenir dans ce processus, qui reste une affaire entre la compagnie et son assistant d'escale.

"Néanmoins, nous ne voulons pas nous cacher derrière un prestataire extérieur et nous allons travailler pour améliorer ces points noirs et ce manque de communication...

Dont acte.

Lu 2340 fois

Notez


1.Posté par daniel le 13/06/2013 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour.....

sur ce qui s'est passé, je n apporterai aucun jugement, n'ayant pas assez d'élements.
je noterai simplement une chose, qui est certainement passée inaperçue pour beaucoup.....ce passage.........

"Difficile d'expliquer tout cela en détail aux passagers qui patientent à bord.
D'autant plus qu'aucun membre d'équipage ne parle Français. "Nous essayons de mettre des francophones aussi souvent que possible, mais ce n'est pas obligatoire et nous sommes une compagnie espagnole ", rappelle Linda Moreira."

Réflexion tout à fait personnelle.....
OK je veux bien pour des vols, qui assurent des rotations de villes espagnoles à villes françaises,
mais quand on vient se mêler de prendre du trafic dans un pays France en direction d'un autre pays, qui n'est pas le lieu d'origine de la compagnie, en l’occurrence ici le Maroc .....Pourquoi n'y a t'il pas au moins 1 ou 2 membres des PNC, qui parlent la langue couramment utilisées par la majorité des passagers !!! je ne pense pas qu'il y eut beaucoup d'Espagnol sur ce vol ....
C'est valable pour toute autre compagnie, je pense surtout à Ryanair ou Easy jet
Y a t il , un jour quelqu'un qui ai pensé ce que cela pourrait donner lors d'une évacuation d'urgence......

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 18:03 Aigle Azur en eductour au Portugal


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com