TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Voyages Fram a-t-il toujours la confiance des agents de voyages ?

"Le changement dans la continuité" pour les contrats de distribution


Rédigé par Anaïs BORIOS le Vendredi 4 Décembre 2015

Une semaine après la reprise de Fram et de Plein Vent par LBO France (Karavel - Promovacances), qu'en est-il de la vente des produits par les réseaux de distribution partenaires ? TourMaG.com tente de faire le point, tandis que la nouvelle organisation se met progressivement en place.



Pour relancer Fram, Alain de Mendonça évoque plusieurs chantiers : communication, centrale d'achats, yield management. C'est sans oublier l'appui des distributeurs dont aura besoin le groupe pour se reconstruire... - DR : A.B.
Pour relancer Fram, Alain de Mendonça évoque plusieurs chantiers : communication, centrale d'achats, yield management. C'est sans oublier l'appui des distributeurs dont aura besoin le groupe pour se reconstruire... - DR : A.B.
Le groupe Fram a été liquidé, mercredi 25 novembre 2015. Une partie de ses actifs ont été attribués à LBO France - actionnaire de Karavel / PromoVacances - par le tribunal de commerce de Toulouse.

Dans le jugement rendu, on peut lire que l'offre de reprise porte notamment sur « le droit de se dire successeur et de bénéficier en conséquence de […] tout référencement commercial précédemment accordé par toute administration ou service public ou entreprise privée susceptible d'attribuer ou de reconnaître la ou lesdites qualifications et/ou référencements. »

Ce paragraphe concerne-t-il également les contrats qui lient les TO Fram et Plein Vent aux réseaux de distribution ?

Selon nos informations, les contrats de distribution sont techniquement annulés en raison du dépôt de bilan de FRAM.

Mais la loi prévoit la possibilité d'un prolongement de facto des anciennes conditions contractuelles pour assurer une continuité opérationnelle des relations avec les revendeurs du TO.

Elles resteront ainsi en vigueur jusqu'à ce que de nouveaux contrats à l'entête de la nouvelle entité (Voyages Invest) soient signés.

A ce titre, les équipes de Karavel - PromoVacances comme de Fram et Plein Vent ont eu du pain sur la planche ces derniers temps. « Eric Poueys, (directeur Projets et Développements d'activités chez Karavel - Promovacances, ndlr) vit, mange et dort à Toulouse », nous confie une agent de voyages.

Objectif principal : relancer les ventes

Ce lundi 2 décembre, justement, il rencontrait Yvon Peltanche, directeur général du mini-réseau Eden Tour, basé dans l'ouest de la France et qui possède 10 ambassades Fram.

« J'avais besoin d'obtenir des garanties, notamment vis-à-vis de mes acomptes groupes et je les ai obtenues, indique Yvon Peltanche.

Je n'ai jamais arrêté de vendre les produits Fram, même si j'en ai très peu vendu durant la période du redressement judiciaire. Et j'ai surtout confiance dans le plan de redressement de PromoVacances.

Je n'ai aucune inquiétude à ce sujet et je me sens en phase avec leur modèle.
 »

Le patron d'agences espère, en effet, bénéficier du savoir-faire et des nouvelles technologies apportés par Karavel. « Les synergies d'achats proposées entre Paris et la province me paraissent bonnes, tout comme celles qui seront instaurées sur place, à destination. »

Sa seule préoccupation désormais : relancer les ventes. Pour les autres interrogations, une réunion à destination des Ambassadeurs Fram devrait être organisée à Toulouse comme à Nantes, d'ici 15 jours.

Les équipes de Karavel-PromoVacances sont en effet en train de rencontrer l'ensemble des réseaux de distribution qui revendent FRAM pour rediscuter des partenariats.

La plupart des réseaux soutiennent Fram...

Mais certains distributeurs se veulent plus prudents, à l'image de Michèle Faure, patronne des agences Courtine et Cap Sud Voyages à Avignon.

« Fram a été liquidé, puis repris. D'accord, mais après ? Pour ma part, je n'ai reçu aucune information ni de Fram, ni de Plein Vent, ni de Selectour Afat.

J'estime que Fram est mort car je ne sais pas ce qui vient ensuite. Bien sur, je me réjouis qu'il y ait un repreneur et que le groupe renaisse, mais ce qui m'importe en priorité, c'est que les dossiers en cours soient honorés. Pour l'heure, ils le sont, et nous n'avons pas reçu de contre-indications
 ».

De son côté, le réseau Selectour Afat se veut rassurant : « Les contrats actuels pour l’ensemble des TO référencés par le réseau courent jusqu’au 31 décembre 2015, il en est donc de même pour Fram et Plein Vent qui continuent bien sûr d’être distribués dans l’ensemble de nos points de vente.

Fram est un partenaire historique du réseau et dans le TOP 3 de nos TO référencés, nous avons donc bien évidemment une volonté de continuité par rapport à ce contrat. Nous sommes d’ailleurs en phase de négociation pour l’ensemble de nos contrats 2016/2018.
 »

Sur ce point, il semblerait que les nouveaux propriétaires de FRAM aient l'intention d'établir le principe de la continuité commerciale dans les discussions autour des nouveaux contrats de distribution.

Des équipes du TO et de sa filiale Plein Vent seront d'ailleurs présentes à Istanbul ce week-end pour le congrès de Selectour Afat.

... mais pas TourCom

Au Cediv les ventes se poursuivent également, tout comme dans les agences Salaün Holidays. « Nous n’avons pas arrêté les ventes Fram, même si la demande pendant la période d’incertitude était inexistante, souligne Stéphane Le Pennec, directeur général de Salaün.

Nous poursuivons la collaboration avec ce partenaire historique repris par des professionnels du tourisme en souhaitant que Fram puisse bénéficier de leur dynamisme et professionnalisme et que les relations sereines entre producteurs et distributeurs soient maintenues sans réserve. »

Cette politique n'est en revanche pas partagée par TourCom. Dans un courrier adressé aux adhérents la semaine dernière, Richard Vainopoulos, PDG du réseau explique que « bien que la société FRAM et ses filiales aient été reprises par KARAVEL/PROMOVACANCES, les contrats TourCom en cours sont suspendus jusqu'à radiation future et définitive du fournisseur.

Jusqu'à un éventuel accord avec les repreneurs, TourCom et sa centrale de paiement n'assumeront plus les accords et les prélèvements des dossiers à compter du 1er décembre 2015 : ils devront se faire en direct.
 »

Pour relancer Fram, Alain de Mendonça évoque plusieurs chantiers : moderniser l'image de marque via la communication, mettre en place une méga centrale d'achats, développer le yield management.

Et, selon nos informations, le plan de transports de FRAM au départ de la province sera maintenu en 2016.

L'année à venir sera, semble-t-il, placée sous le signe du changement dans la continuité pour FRAM. L'objectif est évidemment de garder l'appui des distributeurs dont le groupe aura besoin pour se reconstruire...

Lu 3460 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com