TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






Aérien : le « check in du futur », une fausse bonne idée ?

Lire la chronique de Claude BOUMAL


Rédigé par La Rédaction le Lundi 1 Octobre 2012

TourMaG.com vous livre les dernières actus du secteur chaque mardi, en partenariat avec la Lettre ''Voyage & Technologies'' : tendances, innovations, actualité... reflets d'une veille pour tout savoir du secteur Voyage & Technologies.



Le nouveau système d'enregistrement sera progressivement étendu à l'ensemble des clients de British Airways avant la fin de l'an prochain / Photo Aéroports de Paris - LAFONTAN, Mikaël et SEIGNETTE, Olivier
Le nouveau système d'enregistrement sera progressivement étendu à l'ensemble des clients de British Airways avant la fin de l'an prochain / Photo Aéroports de Paris - LAFONTAN, Mikaël et SEIGNETTE, Olivier

Le « check in du futur » va être expérimenté par British Airways au départ de quelques aéroports français où, vingt-quatre heures avant leur vol, les passagers sélectionnés se verront automatiquement enregistrés, assigner un siège et délivrer une carte d'embarquement électronique. En cas de succès, le système sera progressivement étendu à l'ensemble des clients de British Airways avant la fin de l'an prochain. [ABTN]

Mais l'idée soulève quand même un certain nombre de questions. Qu'en sera-t-il de la reconnaissance faciale ou de l'iris, de l'image du visage du passager, toutes données intégrées dans celles, électroniques, de sa carte d'embarquement ?

Et pourquoi British Airways va-t-elle attribuer « automatiquement » un siège au passager quand les compagnies sont de plus en plus nombreuses à lui permettre de choisir le sien lui-même ?

Qu'en sera-t-il aussi si le passager change ses plans ? De la sécurité, etc. ? Cette idée semble poser plus de questions qu'elle n'apporte de réelles réponses. C.B.

Les clients qui se rendent sur le site d' ebookers France ont désormais accès au large contenu de Travelport, dont certaines technologies comme l'e-Pricing. La collaboration entre les équipes de l'agence en ligne et de Travelport a pour résultat une plus grande qualité de contenu, de vitesse de recherche et de facilité de réservation. Pour Emmanuel Bourgeat, Directeur Général de Travelport France, cette migration majeure conforte la position de Travelport sur le marché français, renforce et illustre le savoir-faire développé par les équipes de Travelport en termes d'intégration et de customisation de ses solutions.


En plus de la réservation d'un billet, les agents de voyage pourront réserver des services annexes tels que des suppléments de bagages prépayés, l'accès au lounge, etc. chez Alitalia, qui devient la première compagnie européenne à commercialiser ces services supplémentaires via le GDS Sabre. [eTravel Blackboard]


Avant, sans doute, ceux de toutes les autres compagnies, mais après ceux d' American Airlines, les 4.100 pilotes d'Air France vont recevoir un iPad afin de disposer d'une version électronique de toute leur documentation avion personnelle. Des applications dédiées pourront être téléchargées à partir d'un "Pilot Store" développé par l'entreprise. [Déplacements Pro]


Voir les plans détaillés de l'intérieur des bâtiments, pour chaque étage, avec les escaliers mécaniques, les guichets automatiques et des toilettes à proximité, c'est désormais possible après le lancement des « Indoor Maps » de Google, qui ne propose encore que 50 plans Indoor en France, dont. Paris Charles de Gaulle et Orly, mais pas encore de musées populaires comme le Louvre ou le Musée d'Orsay. La fonctionnalité est uniquement disponible sur Android. [Techcrunch]


Six des plus beaux fonds marins de la planète, dont la grande barrière de corail, dévoilent leurs couleurs chatoyantes et les richesses de leur faune et de leur flore sous-marines au travers de la nouvelle extension de Google Street View, utilisant les clichés pris par une caméra révolutionnaire, qui a pris des milliers de clichés panoramiques pour montrer des sites que jusqu'ici, seuls des plongeurs chevronnés pouvaient contempler. [T-zine]


SACHEZ ENCORE QUE…

 

Soutenu par l'Organisation Arabe pour l'Éducation, la Culture et les Sciences (ALECSO), le site www.medinatunis.com référence toutes les activités, les lieux à découvrir ainsi qu'un plan détaillé et une visite virtuelle de la médina de Tunis. Le site est doublé d'une page Facebook et d'un compte Twitter.


 

La semaine dernière, les lecteurs de TourMag ont été privés de cette rubrique, remplacée par une ancienne en raison d'une erreur de manipulation chez Voyage & technologies . Avec toutes nos excuses, nous en republions ci-dessous l'essentiel.


Le touriste français recherche de plus en plus une expérience, avant même une destination


C'est lors de TopResa que le cabinet Raffour a dévoilé les résultats de son enquête sur les nouvelles tendances de la clientèle loisirs et affaires, telles qu'elles sont perçues par les agents de voyages. A retenir : près de la moitié de ceux-ci pense que les comportements induits par la crise vont se maintenir durablement. Mais aussi que, sur 100 clients loisirs des agences, 33 expriment en premier choix le souhait d'une thématique de séjour (randonnée, découverte, bien-être…), avant même la destination (pays, lieu précis).

Pour Guy Raffour, ce comportement induit la nécessité de propositions de plus en plus segmentées et une palette d'offres plus expérientielles de la part des producteurs.

Enfin, plus des trois quarts des agents de voyages constatent que leurs clients lisent de plus en plus les commentaires déposés sur les sites de voyage : c'est le cas aujourd'hui de 72 p.c. des Français qui partent et qui ont préparé leurs vacances en ligne, 64 p.c. d'entre eux reconnaissant que ces avis influencent leurs choix.
Cette nouvelle façon de s'informer « entre touristes » impacte désormais les professionnels : tous les prestataires doivent constamment veiller à préserver leur « e-réputation », conclut Guy Raffour. C.B.


Les « avis vérifiés » : comment ça marche ? Près d'un internaute sur deux (46 p.c.) souhaitant donner son avis sur un hôtel, etc., doit envoyer à Vinivi une copie de sa facture, comme preuve de son séjour. Un avis vérifié à un coût de traitement élevé — il requiert 2,5 fois plus d'opérations — et le processus réduit de moitié le volume d'avis publiés : une démarche contraignante, mais « rassurante » pour 92 p.c. des internautes. Mais la fiabilité est à ce prix : Vinivi a même détecté des documents falsifiés — bien que le ‘faux et usage de faux' soit puni par la loi.

Vinivi effectue aussi régulièrement des tests sur d'autres sites d'avis, qui montrent, aujourd'hui encore, que les processus de vérification des avis spontanés ne sont pas souvent fiables.

C'est une petite révolution à laquelle se prépare Amadeus qui, d'ici 12 à 18 mois, devrait avoir achevé la migration, entamée depuis une dizaine d'années, de son logiciel « propriétaire » vers un système totalement ouvert, en « open source ».
Dans un document de 22 pages, intitulé Open for business, le Pr Jim Norton explique que l'open source est aujourd'hui arrivé à maturité et est parfaitement capable de gérer des systèmes complexes sans qu'ils soient particulièrement plus vulnérables que dans les configurations classiques. Il y voit aussi l'avantage de disposer d'une communauté mondiale de développeurs.
Fin juillet dernier, Amadeus avait déjà ouvert son code source à des tiers développeurs (cf. Voyage & technologies # 354). Amadeus estime que les professionnels du voyage pourront ainsi plus aisément développer des applications mobiles, notamment, et simplifier ainsi considérablement les problèmes et les coûts inhérents à leur développement. C.B.


Un des changements majeurs du nouveau système d'exploitation d'Apple pour les iPhone et les iPad, iOS 6, est le passage de Google Maps à TomTom Maps pour l'application cartes fournie avec le système d'exploitation. [Adviso] Mais le système semble loin d'être à la hauteur de son prédécesseur. La BBC recense ainsi une série d'erreurs signalées par des lecteurs qui font douter de la qualité de la nouvelle application : "des villes qui font défaut", certaines "au mauvais endroit", des images satellites "obscurcies par des nuages", des adresses manquantes, ou confondues avec d'autres, etc. [BigBrowser]


Le lancement de l'iPhone 5 et du nouveau système iOS 6 sera suivi par une nouvelle application : Passbook, qui permet de gérer des coupons, des cartes clients, des billets de cinéma mais aussi des cartes d'embarquement. Plusieurs compagnies aériennes ont déjà annoncé des cartes d'embarquement compatibles avec Passbook, dont Virgin Australia, American Airlines et Delta Airlines. Air Berlin s'y préparerait également. Selon une description d'Apple, Passbook pourra aussi informer les passagers en cas de changement de gate de dernière minute. [Travel Inside]


La protection absolue contre les attaques dont les « cloud computers » peuvent faire l'objet, pourrait avoir été mise au point par des chercheurs de Dallas avec la technologie « space travel », qui recueille des informations sur le code machine pour transférer celui-ci « à l'abri » dans une machine virtuelle, isolée et protégée des interférences extérieures. [R&D Mag]



Lu 2609 fois

Tags : boumal
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33








Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com