TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Air France : chronique d’un suicide annoncé…

Y-a-t-il encore un pilote dans l'avion ?


Rédigé par Jean da LUZ le Dimanche 4 Octobre 2015

La situation de la compagnie tricolore ressemble de plus en plus à cette histoire d’un gars qui tombe du 30ème étage et qui répète à chaque palier à qui veut l’entendre : “Jusqu’ici tout va bien !”, même s’il connaît à l'avance l’issue fatale de la chute. La grève prévue ce lundi est un palier de plus franchi dans cette direction !



Déjà handicapée par sa production anémique et ses coûts de production exorbitants par rapport à ses concurrents, Air France n’avait pas besoin d’une énième grève.../photo DR
Déjà handicapée par sa production anémique et ses coûts de production exorbitants par rapport à ses concurrents, Air France n’avait pas besoin d’une énième grève.../photo DR
Chez Air France, direction et pilotes savent que le transporteur va se crasher inéluctablement et pourtant chacune des parties campe sur sa position dans une sorte d’autisme suicidaire !

Dans la crise majeure actuelle, l’aveuglement des pilotes répond à la sourde oreille de la direction.

Personne ne veut céder, personne ne veut lâcher le manche et remettre les gaz pour éviter ce mur qui se dresse toujours plus gros dans la ligne d’horizon.

Pour la première fois dans l’histoire de la compagnie, la direction agite l’épouvantail des licenciements secs.

Presque un gros mot dans la bouche du PDG Frédéric Gagey, qui a rapidement fait vite machine arrière.

Il faut dire que le chômage par les temps qui courent n’a pas bonne presse auprès de nos gouvernants…

Et pourtant, il va bien falloir s’y résoudre. La guéguerre pour savoir qui a la plus longue des pilotes ou des dirigeants est en train de flinguer la compagnie.

“Amputer” pour permettre au transporteur de survivre

Déjà handicapée par sa production anémique et ses coûts de production exorbitants par rapport à ses concurrents, Air France n’avait pas besoin d’une énième grève.

En effet, malgré les propos rassurants de certains commentateurs, il va falloir “amputer” pour permettre au transporteur de survivre.

Hormis ce remède de cheval, il ne restera guère comme alternative qu’une alliance avec une compagnie du Golfe.

Mais peut-être y sommes-nous déjà. Quand on entend certains syndicalistes s’exprimer, on se dit que finalement “l’émiratisation” ne serait pas forcément une mauvaise chose.

Bien entendu, loin de nous l’idée d’ostraciser l’une ou l’autre des parties en présence. Nous les renvoyons plutôt dos-à-dos et disons qu’elles portent toutes les deux la responsabilité partagée de cette débâcle.

L’imprévoyance de la direction, son manque d’anticipation, ses choix stratégiques catastrophiques et ses entêtements, expliquent en partie la situation actuelle.

Du côté des PNT, ce n’est pas mieux : égoïsme, politique de “après moi le déluge”, préservation à tout prix des avantages acquis, ingérence dans les choix de gouvernance, autant de raisons qui pourraient mener plus de 3 000 personnes à pointer chez Pôle Emploi.

De quoi se demander s’il y a encore vraiment un pilote dans l’avion...

Lu 6201 fois

Notez


1.Posté par jubeph le 05/10/2015 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Faux, tout d'abord, il y a deja eu des licenciements sec chez Air France en 1992/93.

Svp , mettez vous fiches à jour

PJ

2.Posté par Urs Stohler le 05/10/2015 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je partage mon temps entre Dubaï et mon domicile dans le Gard. Donc voyages fréquents. La situation d'Air France fait que je ne veux plus prendre de risque d'être concerné par des grèves ou autres irrégularités. Mais..... quand on n'habite pas à Paris, Lyon ou Nice mais dans la région de Nîmes, prendre le train pour Paris, Lyon ou Nice est très difficile, voir impossible, au vu des horaires des vols. En plus ces trajets en train sont plus longs que le vol pour Dubaï....
Merci Air France, du haut jusqu'en bas, de prendre les clients qui payent vos salaires en otage - encore et encore. Je ne félicite pas les incapables et les "malhonnêtes" de casser leur jouet. Mais une chose est certaine, l'économie va souffrir de l'impossibilité de pouvoir voyager d'une manière "normale" pour ses affaires. Depuis 51 ans actif dans le tourisme, j'ai vu des vertes et des pas mûres, la faillite de beaucoup de compagnies "réputées" dont entre autres mon (ancienne) compagnie nationale "Swissair"; une faillite qui était considérée comme impossible...... Air France n'est pas loin du scénario catastrophe, alors espérons de voir naître bientôt une compagnie purement domestique qui permettra de relier efficacement la province aux "hubs" comme CDG, LYS, NCE, MRS. Car sur la SNCF il ne faut pas compter davantage, c'est bonnet blanc, blanc bonnet....

3.Posté par Pierre le 05/10/2015 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une fois air france ko,il faudra créer une nouvelle compagnie,sans les pilotes actionnaires d"air france,et avec des hauts responsables connaissant le transport aerien parfaitement,capables de suivre et d'anticiper tout ce qui touche a ce mode de transport.
Toutefois il ne faut pas trop y croire car la politique entre trop dans les choiix a faire.
L' auberge espagnole en quelque sorte.

4.Posté par eurofan le 05/10/2015 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Honte à ces salariés d Air France qui ont molesté les 2 dirigeants de la compagnie ce matin.La revendication oui! mais sans violence!!!!!Quel exemple!

5.Posté par Colliaux le 05/10/2015 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Messieurs, ne parlez pas de sujets que vous ne maîtrisez pas ! Je suis dans cette entreprise depuis 23 ans... 23 années à voir les riches s'engraisser (Me de Juniac gagne 2500€ PAR JOUR) et les profits aller aux seuls actionnaires. Je vous invite sur un vol de 16 heures et vous verrez que nous ne volons pas nos salaires. Toujours plus pour toujours moins : repos abattus en cas de maladie ; jours de congés réduits, temps de repos réduit en escale après une journée qui peut aller jusque 12 heures, sans compter les vols dérogatoires. Des conditions de travail dégradées en raison de la sous-traitance à outrance. Pour qui ? Les actionnaires. Alors quand vous prendez un vol, inerrogez vous sur nos conditions de travail qui ne font que se détériorer au profit de personnes qui ne mettent JAMAIS les pieds dans un avion, sinon pour 1€ symbolique -et en Première s'il vous plaît- et ne font qu'empocher les dividendes sur le dos des salariés. HONTE A CE PAYS.

6.Posté par eurofan le 05/10/2015 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je répète ce n est pas une raison d 'utiliser la violence.

7.Posté par eurofan le 05/10/2015 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Par a illeurs Mr Colliaux ,je connais une compagnie effectuant des vols longs courriers ou les PN n ont que des sièges passagers pour se reposer et ou les conditions de travail sont nettement moins bonnes que chez AF.Stop à la victimisation

8.Posté par verwilghen le 05/10/2015 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quels dividendes???? air france n'en distribue plus depuis longtemps

9.Posté par Chris33 le 05/10/2015 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Syndicats responsables ?
Rappel :
8 août 2001 : grève chez Sabena
6 sept 2001 : grève chez Sabena
12 oct 2001 : grève chez Sabena
7 novembre 2001 : FAILLITE de Sabena

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com