TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Air France : clients dindons ou cochons de payant ? Les deux mon général !

L'édito de Dominique GOBERT


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 18 Mars 2013

Ouf, apparemment, il n'y aura pas de grève chez Air France pour les vacances de Pâques. Les PNC ont signé finalement l'accord de productivité du Plan Transform 2015. On est rassurés... surtout les passagers !



De toute façon, sur un vol de dix ou onze heures, ça sera pas si grave d'attendre un peu pour se faire servir un vague sandwich… /photo dr
De toute façon, sur un vol de dix ou onze heures, ça sera pas si grave d'attendre un peu pour se faire servir un vague sandwich… /photo dr
Bien. Juniac, le président d'Air France a donc franchi un obstacle de plus dans la tâche quasi surhumaine qui consistait (et qui est toujours d'actualité) à rendre cette compagnie enfin rentable.

Ou du moins à éviter la débâcle totale, ce qui est encore loin d'être gagné, sans vouloir jouer les Cassandre...

De toute façon, les PNC ne pouvaient que signer l'accord et Christian Boireau, qui n'est pas un rigolo, l'avait clairement dit lors du Congrès de Ténériffe.

Soit les syndicats signent, soit, comme les conventions nous y autorisent, nous appliquons le plan… et, l'homme qui ne rit jamais l'avais bien sous-entendu: "rira bien qui rira le dernier"!

Jusqu'à présent, personne ne rit. Surtout pas le client, d'ailleurs, lequel est pourtant, si j'en crois toute la communication d'Air France "au cœur des préoccupations de la compagnie".

Parce que, contrairement à ce que l'on veut bien nous laisser entendre, c'est encore le client qui va être pénalisé. Mais c'est pas grave.

Dans le plan de productivité qui va être mis en place (et je vous laisse relire l'excellent papier d'hier, en gros, les hôtesses et stewards devront s'occuper de davantage de passagers.

En clair, c'est encore le client qui devra pallier la gabegie insensée à laquelle s'est livré la compagnie sous l'ère Gourgeon.

Et pourtant, Air France tient absolument à "reconquérir" ses clients. Comment, vous ne comprenez rien ? Ben, moi non plus !

Air France : clients dindons ou cochons de payant ? Les deux mon général !
On nous annonce vouloir offrir un service tourné vers le client, lui offrir une "nouvelle façon de voyager", un style quasi à la française. Eh bien, c'est gagné !

Je ne parle pas du moyen-courrier, on entre pratiquement dans l'ère du low-cost.

Comme Air France n'a jamais été capable de lutter contre les easyjet et Ryanair réunis, on imite...mal. La preuve : les tarifs ne sont pas forcément adaptés et restent souvent très flous.

Sur le long-courrier, finalement, on va faire la même chose.

De toute façon, sur un vol de dix ou onze heures, ça sera pas si grave d'attendre un peu pour se faire servir un vague sandwich…

Pensez bien que les équipages vont pas non plus se mettre à courir, faut pas exagérer tout de même ! Surtout dans la classe éco… Les pauvres, ça peut attendre !

Curieusement, je connais beaucoup de compagnies qui gagnent de l'argent, elles, et qui soignent tous leurs passagers.

Emirates, par exemple, je serais assez curieux de connaître la composition de ses équipages…

Chez Air France, il fallait faire un choix. Si quelqu'un doit être sacrifié ce sera forcément le client. Autrement dit, double peine : dindon de la farce et cochon de payant. En même temps, certains parlent bien de "bétaillères"...

Ce qui n'empêchera d'ailleurs pas PH Gourgeon de profiter d'une retraite dorée et de bénéficier de billets à tarif (très) réduit… en First ou Business !

En attendant, faut vite récupérer encore environ un milliard d'euros…


Lu 4418 fois

Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

30.Posté par justbiou le 20/03/2013 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hier, j’écrivais que dans notre beau pays il est ultra-difficile de réformer.

Le SNPL vient d’en apporter la preuve concrète.
Les syndicats de PNC d’Air France ont accepté de signer (quelle faveur et quel honneur pour la Compagnie !) un accord un peu moins contraignant que celui conclu avec le PNT.

Aussitôt, les pilotes déclarent qu’ils n’appliqueront pas leur accord, en somme qu’ils renient leur signature. Belle mentalité !
Si vous signez un accord avec un banquier, un notaire ou un marchand cacahouètes vous êtes obligés de le respecter même si, un mois plus tard, le marchand de cacahouètes vend ses noix 10% moins cher.
Apparemment cette règle, qui constitue la base du droit de notre pays, la base du Code des obligations, ne s’applique pas au SNPL !

Les pilotes justifient leur coquet salaire par les responsabilités qu’ils ont en pilotant un aéronef.
Lorsqu’on appose sa signature sur un accord la première responsabilité est de respecter ce qui a été conclu, sinon on peut se poser de sérieuses questions sur le sens moral et le sens de la responsabilité du signataire.
L’absence du sens de la responsabilité a-t-elle joué un rôle dans l’accident du Rio / Paris lorsqu’un PILOTE révèle que ses collègues avaient fait bombance avant de prendre les commandes ? A la veille d’un long vol de nuit, leur responsabilité n’aurait-elle pas été de mener une vie calme et de se reposer ?

A leur décharge, il faut reconnaître qu’ils ont des conditions de travail proches de l’esclavage, des salaires dont ne voudraient pas même un S.D.F., un manque de considération égal à celui d’un paria indien et mille autres malheurs !

Monsieur TourMag, réformer en France relève des travaux d’Hercule ! Vous ne facilitez pas les choses en dégommant systématiquement toute tentative d’évolution. Vous aussi, vous manquez du sens de la responsabilité en affirmant que « les passagers vont trinquer » avant même la mise en place du nouveau service.

Les syndicats de dockers ont fait sombrer les ports français en faveur de Rotterdam. La CGT de la Marine marchande a coulé le pavillon français ; heureusement un gouvernement COURAGEUX a limité partiellement les dégâts en créant le R.I.F.
A quand la création du P.I.A.F., le Pavillon International Aérien Français ?

29.Posté par Rick Sailor le 20/03/2013 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Dominique

L'heure de la retraite va sonner ! Ce journalisme des années 70 construit sur le tout fout le camp, rien ne marche et les français sont des cons... est terminé. Mediapart vient de vous donner une belle leçon d'investigation et de preuves. Les faits, les faits, les faits.

Et si je dis journalisme c'est pour ne pas vous faire mal.

Petite précision : pas de charges sociales chez Emirates à Dubai. Pas de frais d'escale à Dubai (ailleurs, il est vrai qu'ils payent comme tout le monde). Aujourd'hui les banques d'Abu Dhabi tiennent une partie du capital de la compagnie émiratie qui elle même est dans les mains du pouvoir local. Il s'agit d'une compagnie d'état, financé à ses débuts par l'état et profitant de garanties financières d'état. Ce n'est pas une critique d'autant que rien ne nous empêche de re-nationnaliser Air France.

Vous remarquerez que ces compagnies à fort réussite (perso, Emirates ne me surprend plus en classe éco voire en business) viennent du Golfe. A votre avis pourquoi. Qui les détient ? D'où vient le financement ?

Le seul vrai modèle de réussite européenne c'est Ryanair. Quoi qu'on en pense !
Et si demain, Air France ferme ses portes. Nous irons à Lyon via Doha ? Ou alors à New York via Francfort. Regardez la situation d'Alitalia ?

Bref, je le redis ici : de la mesure, de la mesure et encore de la mesure. Bref, du vraie journalisme. Pas un déversement de bile sans tenant ni aboutissement.

Je crois en vous, mon ami, un jour vous y arriverez

Rick

28.Posté par Bruno Delhomme le 20/03/2013 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si on veut aller plus loin dans les bénéfices que l'Etat a fait avec Air France alors on peut également citer les contrats imposés du département 93 par le génie politique qu'est DSK. C'est drôle comme les anti Air France ont une vision à géométrie variable lorsqu'il s'agit de dénoncer les liens Etat/AF: l'Etat renfloue une compagnie publique (à l'époque) en tout légalité et c'est pas bien. En revanche les dividendes, comme le souligne FLO, et le reste...ça ne compte pas?
Moi ce qui me choque avant tout dans cet article c'est que son auteur dénonce une dégradation du service avant même la mise en application de la mesure.
Un ami à moi dirait : "c'est pleurer avant d'avoir mal"...

27.Posté par FLO le 20/03/2013 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Richard :

L'aide de 20 milliars a été remboursée par l'ouverture du capital de la compagnie pour votre info.
Sans cette aide, AF n'aurait pas survécue, mais grâce à l'aide, l'état a fait une belle affaire financière lors de l'ouverture du capital.
n'oubliez pas non plus les dividendes versées à l'état et aux actionnaires lors des exercices bénéficiaire.
A trop vouloir se mettre d'œillères...

26.Posté par FLO le 20/03/2013 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ La rédaction

Vous dites que c'est grâce aux contribuables qu'Air France vit encore. Vous semble oublier plusieurs choses dans vos diatribes :

- les 20 milliards de Francs de l'époque ont largement été remboursés lors de l'ouverture du capital de la compagnie,

- lorsqu'un certain président de la République IMPOSE l'ouverture de lignes CDG/Antilles, alors que tout le monde sait qu'elles sont déficitaires pour AF , qui paye ?

Votre haine viscérale vis à vis d'AF est désormais génétique depuis que les commissions ont été supprimées.

Au final votre article est insultant pour les personnels mais surtout POUR LES CLIENTS traités de dindons, cochons etc..

25.Posté par richard le 20/03/2013 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Contrairement à ce que j'ai lu AF N'A JAMAIS REMBOURSE L'AIDE DE 20 MILLIARDS DE FRANCS donc payés par le contribuable.
AF, Cie obsolète, vivant sur ses acquis et n' ayant jamais su se remettre en cause, n'a jamais su diminuer ses couts drastiquement et maitriser la masse salariale tout en étant captive des syndicats doit vite réagir car il s'agit de sa survie. Le PDG s'y emploie. Souhaitons lui de réussir, mais il ne pourra le faire seul. Tout le personnel doit s'impliquer

24.Posté par Magnan le 20/03/2013 08:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La rédaction le fait que vous ne rectifiiez pas la légende accompagnant la photo alors qu''il est établi qu''il s''agit de désinformation en dit long sur votre amateurisme et sur le crédit que l''on peut porter votre publication en général.

23.Posté par justbiou le 20/03/2013 06:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, Air France a plein de défauts mais qui n’en pas ? (à part TourMag j’imagine).
Oui, plusieurs catégories de personnel ont des salaires et des conditions de travail totalement exorbitantes et injustifiées.
Oui, etc…

Mais, dans notre beau pays est-il possible de réformer sans déclencher des vagues de protestation d’autant plus ravageuses quand elles sont strictement catégorielles ( = une caste qui à, elle seule, peut bloquer toute une entreprise) ?
C’est tout à fait attristant mais c’est un état de fait.

Des solutions ? Il en existe mais elles sont extrêmement difficiles à mettre en œuvre avec un gouvernement de droite et totalement impossibles avec un gouvernement de gauche.

M. de Juniac n’a pas la tâche facile. Il fait passer des réformes, sans doute trop modérées mais le contexte ne lui permet certainement pas d’aller plus loin tout de suite.

Arrêtez le Air France bashing. Réjouissez-vous que quelqu’un fasse évoluer positivement cette entreprise même si c’est encore très insuffisant.

Espérons que ces réformes réussissent et qu’elles soient le prélude à des mesures encore plus efficaces. Même si vous n’aimez pas Air France notre pays à rien à gagner à son effondrement.

Après les dégâts de la désindustrialisation voulez-vous applaudir à la disparition d’une grande entreprise de service ???

22.Posté par Bruno Delhomme le 19/03/2013 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
en fait la somme exacte est de 20 milliards de francs.
Somme colossale mais datant d'une autre époque car aujourd'hui une telle aide serait retoquée par l'Europe.
Mais une fois que c'est dit que faire? Oui AF a reçu une aide, c'est un fait et du passé mais aujourd'hui elle avance et décide des réformes avec une capitalisation privée.

21.Posté par ynousgonfle le 19/03/2013 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans une lettre envoyée à ses membres, révélée par La Tribune, le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) s’offusque du récent accord signé par les syndicats des navigants commerciaux (hôtesses et stewards) validant le plan Transform 2015.

Aussi, le SNPL a-t-il décidé de suspendre la mise en place de toutes nouvelles mesures d'économies les concernant. Celles touchant le moyen-courrier, très déficitaire, devaient être mises en place. Le bureau Air France du SNPL envisage tous les moyens pour aboutir, grève comprise.

20.Posté par Cedro le 19/03/2013 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour mémoire, en 1993 AF a reçu 20 millions de francs pour éviter la faillite, somme entièrement remboursée depuis belle lurette!... Bruxelles veillent pour vous, contribuables français!.. Je n'ai pas l'impression au quotidien de mal traiter les clients a bord, qu'ils soient assis au 57H ou au 1A, ils sont mon salaire...que je n'ai pas non plus l'impression de voler, vu les contraintes et exigences du métier de PNC... D'ailleurs connaissez-vous réellement ce métier!? En revanche je connais très bien le votre que j'ai exercé durant 10ans!...

19.Posté par MEMOIRE le 19/03/2013 16:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@BRUNO
Je pense que LA REDACTION fait référence aux années 90 où à cette époque AF était encore une compagnie nationale et où nous avons du recapitaliser à hauteur de 20 millions ou + encore, je ne sais plus trop, mais c'était énorme....

18.Posté par Marc le 19/03/2013 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est bien de dire ce que gagne le personnel des autres compagnies ... mais personne n'ose parler des salaires COLOSSAUX du personnel d'Air France ... ou du moins d'une partier de ceux-ci:

Il est vrai que le salaire des stewards AF n'est pas exagéré: on oscille aux envions de 1900 euros-2000 euros net (compris les primes de vol, sinon c'est 1.700) pour le long courrier avec ses inconvénients et 10 ans d'ancienneté.

Par contre si un pilote cadet à ses débuts gagne 3.000 euros brut, cela grimpe vite à 11.000 euros brut mensuel pour un copilote et 17 à 20.000 euros brut mensuel pour un cdb (nettement exagéré déjà), pour atteindre un sommet colossal de 27.000 euros bruts mensuel pour un cdb A380. Et il faut ajouter un 13ème mois et des abattement fiscaux liés à la fonction de pilote ... plaignez vous ! Là on comprend que les vieilles compagnies historiques ne peuvent plus tenir avec des charges pareilles, injustifiées dans l'industrie aéronautique d'aujourd'hui qui n'a plus le même danger qu'au moment de la création de la compagnie (qui justifiait des salaires élevés de pilote d'essai quasi), qui dispose d'un pilote automatique pendant une longue phase du vol et qui permet même aux pilotes de dormir à tour de rôle.

Et maintenant ajouter qu'un pilote est formé en 18 mois ! Oui, vous avez bien lu, un an et demi ! Et ils revendiquent des salaires de chirurgiens voir même encore plus ! Un chirurgien fait 12 à 15 ans d'études lui !
Et pour les responsabilités .... parlons en: elles sont importantes pour un pilote, oui, mais ils sont toujours 2 à bord pour prendre les décisions. Un chauffeur de car ou de train, lui est seul à bord, n'a pas de pilote automatique pour se soulager, fait plus d'heures de prestation chaque semaine (près du double d'un pilote qui ne vole que 20h en moyenne pour toucher son salaire mirobolant chez AF), peut être à l'origine de véritables catastrophes non limitée à son seul véhicule en cas d'accident, n'est pas assisté par une tour de contrôle qui met une distance raisonnable entre les véhicules (avion pour les pilotes) et élimine donc un facteur stress important, ... et gagne 1.800 euros net de moyenne (ou 2.300 euros bruts ... sans avantage fiscal lui).

Je ne soutiens pas le fait de payer un pilote de ligne au prix d'un chauffeur de car, certainement pas, mais je soutiens de réduire sérieusement la dérive budgétaire dûe aux salaires des pilotes des compagnies historiques (fondés sur les nécessités "anciennes" et les risques anciens de la profession) pour les "sauver" tout simplement. Et que les stewards, soit rassurés, leur salaire est gros en en adéquation avec l'industrie d'aujourd'hui.

Y aura-t-il une prise de conscience des pilotes pour sauver leur compagnie, leur emploi et celui des stewards ? Ou préféreront-ils laisser d'autres compagnies venir prendre les slots d'AF si une issue fatale arrivait ?

Ce n'est pas en réduisant la qualité du service au client qu'on sauvera la compagnie mais il faut avoir le courage de s'attaquer à la base réelle du problème et de réduire les coputs là où ils dérapent, et pas nécessairement au détriement du nombre d'emplois et du service vlient. .

17.Posté par Bruno Delhomme le 19/03/2013 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais comment pouvez-vous statuer que la compagnie (dont je ne fais pas partie - je suis agent de voyages) oublie le client? Car elle réduit ses effectifs? AF n'a donc pas le droit d'améliorer sa productivité et d'assurer un service identique avec moins de staff?!
Encore une fois je regrette le procès d'intention qui est fait à la compagnie. Si les retours clients sont négatifs dans quelques mois alors vous pourrez parader en écrivant "je l'avais bien dit" mais pour l'heure accordez, au moins, le bénéfice du doute aux réformes engagées par Air France!
Oui AF existe grâce aux citoyens qui sont ses clients car vous savez certainement que la répartition du capital d'AF a bien évolué depuis quelques années et que l'Etat n'en détient plus que 15.9%.
Et lorsque vous écrivez "je serais assez curieux de connaitre la composition des équipes d'EK" alors allez au bout de votre logique et donnez-nous les chiffres qui montrent qu'EK propose bien plus de PN qu'AF et que ces PN sont certainement bien meilleurs et que la qualité de service est, en éco, largement supérieure...


16.Posté par La Rédaction le 19/03/2013 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
J'ai bien pris note de vos réactions. Vous semblez tous oublier le CLIENT, celui qui vous fait vivre. Il est vrai que jusqu'à présent c'était une préoccupation mineure pour vous dans la mesure où les déficits étaient comblés par les contribuables que nous sommes. D'ailleurs, AF existe toujours grâce aux citoyens (et néanmoins contribuables).
Certes, la donne a changé, mais vous n'avez toujours pas pris conscience de cette réalité intangible. Une compagnie se doit d'être au service de ses clients et non pas vivre coupées des réalités économiques.
Vous préférez à la place fustiger la concurrence déloyale. A chacun ses priorités...
Bonne journée

15.Posté par Bruno Delhomme le 19/03/2013 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet article m'étonne car d'ordinaire TourMag insiste plutôt sur le sureffectif d'AF, sur les salaires des PNC, etc. Et là TourMag s'insurge contre la réduction du nombre de PN sur les vols LC...à ne plus rien y comprendre!
Et là nous avons un joli procès d'intention qui remet en cause la qualité de service AF avant même qu'on puisse évaluer la mesure...chapeau bas TourMag!
Quant à la comparaison avec Emirates je ne peux que donner raison à Agnès qui rappelle les conditions très "différentes" entre les contrats du Golfe et les contrats Français...d'ailleurs TourMag n'était pas là pour condamner fermement les contrats irlandais de CityJet voilà quelques mois...?!
Rappel de l'article: http://www.tourmag.com/Cityjet-la-filiale-d-Air-France-attaquee-aussi-pour-travail-dissimule_a40905.html
Donc, pour résumer, lorsqu'AF propose des contrats irlandais pour rivaliser avec les low-costs c'est pas bien. Mais quand AF assure des conditions "françaises" au personnel long-courrier c'est pas bien non plus car du coup le staff coûte cher et le pauvre client n'a pas le service qu'il mérite...
Jusqu'où ira l'hypocrisie?!

14.Posté par Goaround32 le 19/03/2013 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore un à qui AF à du refuser un surclassement, un billet de faveur ou faire payer un excédent de bagage!!!!

13.Posté par losange75 le 19/03/2013 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
lecteurs : arrêtez de dire n'importe quoi, les PNC Emirates sont payés 1600euros NET en début de carrière! puis ça évolue...
Idem chez easy où on commençait à mon époque (2004 à ORY) à 2000euros net! (1400 livres sterling).

Sur quelle ligne le champagne est-il gratuit en Eco? j'en ai jamais eu...

Tourmag ne critique pas, ils font juste ressortir qques incohérences du système AF. Il faut savoir être ouverts aux remarques constructives!

12.Posté par Cedro le 19/03/2013 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien dit information juste!... Les équipages d'EK ou Qatar ou Ethiad sont en moyenne supérieur de 4 PNC, au minimum, pour un meme type avion,que ceux d'air France!... Comparons ce qui est comparable... Et puis en Y sur l'international, les sandwichs existent...mais au bar, en buffet, sur les vols de pus de 10h! Cette photo montre une prestation moyen courrier!... Effectivement un article qui ne sert à rien! En attendant les passagers sortent toujours très contents du service AF même en Eco, nous le disent, nous serrent la main et Artois même nous con la bise!!!... Et vous chez Emirates vous embrassez les équipages?!

11.Posté par Enrique le 19/03/2013 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. Gobert, sur quelle ligne LC d'Air France avez vous eu un sandwich?
J'aimerai bien le savoir, car voyageant régulièrement soit à titre privé soit à titre professionnel sur des LC AF en classe eco, je n'ai jamais eu de sandwich lors du repas principal.
Ayant voyagé, y'a peu de temps sur Emirates en classe éco, je n'ai pas vu de grandes différences par rapport au service Air France... Si ce n'est la possibilité de me faire prendre en photo dans l'A380.
Mais pour le reste, le repas quasi identique, prestation à bord identique, voir en deça, et oui, il fallait payer 10€ pour le champagne... le personnel ne parlant que très peu le français. Chez emirates, tout est fait pour le client premium...

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com