TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Air France : les PNC attaquent la direction en justice

Pour "déloyauté dans la négociation"


Rédigé par Pierre Georges le Mercredi 19 Avril 2017

Alors que la direction d'Air France s'apprête a fixer unilatéralement les futures conditions de travail et de rémunérations de ses hôtesses et stewards, deux syndicats majoritaires parmi ces derniers ont déposé, mercredi 19 avril 2017, un référé au tribunal de grande instance de Bobigny. Une première.



Deux syndicats des PNC d'Air France ont assigné, mercredi 19 avril, leur direction en justice. Une première. © DR Air France, Laurent Masson
Deux syndicats des PNC d'Air France ont assigné, mercredi 19 avril, leur direction en justice. Une première. © DR Air France, Laurent Masson
La tension monte encore chez Air France.

Mercredi 19 avril au soir, l'intersyndicale personnel navigants commercial (PNC), composée du SNPNC et de l'Unsa a indiqué, avoir assigné en référé la direction d'Air France pour "déloyauté dans la négociation".

Si les motifs de cette assignation ne sont pas nouveaux, cette action portée devant le tribunal de grande instance de Bobigny constitue une première dans l'histoire des hôtesses et des stewards de la compagnie nationale.

Cette action en justice intervient quelques heures après que la direction d'Air France ait indiqué que, faute d'accord avec les syndicats, elle fixera unilatéralement, et par une note de direction, les futures conditions de travail et de rémunérations des quelque 13 500 PNC de la compagnie.

Ces derniers justifient cette action en justice en émettant deux reproches.

Un accord "dégradé"

D'abord, le fait d'après eux que la direction impose "aux PNC un accord collectif dégradé négocié avec le seul syndicat Unac", d'après un communiqué rédigé par l'intersyndicale SNPNC/Unsa.

Ce troisième syndicat majoritaire (à 30%) est en effet le seul qui a décidé de rester à la table des négociations avec la direction.

"Le 3 mars, la direction a annoncé la fin des négociations et proposé un accord collectif PNC dégradé ne reprenant aucune des propositions de l'intersyndicale PNC, négocié avec l'Unac et signé par cette seule organisation", précisent les syndicats, qui considèrent l'accord collectif en question comme biaisé.

De son côté Eric Chauvel, vice-président de l'Unac, ne mâche pas ses mots et explique dans un tract publié également dans la soirée de mercredi : "Soit l'Unsa et le SNPNC deviennent enfin pragmatiques et adhèrent au projet d'accord périmétrique proposé, et tant mieux pour nous PNC AF".

"Soit ils restent dans leur blocage dogmatique et les PNC perdront les protections obtenues !"

"Comment faire quand la seule politique "marketing" des autres est de faire croire que l'Unac est un suppôt de la direction ?", poursuit-il.

La "menace" Boost

Second grief des hôtesses et des stewards, le projet Boost, reprochant toujours à la direction de vouloir "créer une compagnie Boost avec comme unique but d'employer des PNC low-cost et d'accaparer progressivement l'ensemble des réseaux moyen et long-courrier d'Air France", précise l'intersyndicale dans son communiqué.

Alors qu'ils ont organisé plusieurs grèves et actions de mobilisation ces derniers mois, les deux syndicats veulent en allant en justice "sanctionner le comportement de la direction".

Pour rappel l'accord collectif est en négociation depuis plusieurs mois, et celui actuellement en vigueur se terminera à la fin du mois d'avril.


Lu 5299 fois

Notez


1.Posté par F le 20/04/2017 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est très bien; s'ils s'estiment lésés, qu'ils aient recours à la justice et elle décidera s'ils ont raison ou pas.
Ça change des grèves à répétition, où une poignée de travailleurs prennent toute la population en otage et causent à des centaines de milliers de voyageurs et à leurs sociétés des dommages économiques bien plus importants que ceux qu'ils estiment subir eux-mêmes.
Lors qu'on s'estime lésé, deux voies: 1. La justice 2. Quitter la société, on n'est pas marié à son employeur à vie...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com