TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Ch. Coulaud : ''99,6 % des agences font correctement leur métier !''

nouvelle affaire de tarifs firme


Rédigé par Propos recueillis par Jean DA LUZ le Mardi 1 Juillet 2008

Alors qu'une nouvelle affaire de tarifs firme concernant 3 agences de réseaux et représentant plus d'une centaine de millier d'euros chacune vient d'être décelée par Air France, Christian Coulaud, Patron de Runaworld, spécialiste de la billetterie aérienne et responsable de la Commission Transport au CEDIV, voit là un "Non-évènement". "En pourcentage, rappele-t-il, 99,6 % des agences font correctement leur métier. C’est ce que je retiens..."



TourMaG.com - Que pensez-vous de la nouvelle affaire de tarifs firme qui secoue Air France ?

Christian Coulaud
: "Que c’est un non-évènement. Plus de 3000 agences Iata en France travaillent quotidiennement avec Air France et nous parlons d’une douzaine de fraudeurs. En pourcentage, ce sont 99,6 % des agences qui font correctement leur métier. C’est ce que je retiens.

Dans quelle corporation vous ne trouverez pas des professionnels indélicats, les avocats, les juges ? Les agences immobilières ? Les taxis ? C’est regrettable, c’est triste, c’est épouvantable, c’est à combattre… mais ça existe."


T.M.com - La fin du du commissionnement et la pression commerciale peuvent-elles expliquer le recours à la fraude ?

Ch.C.
: "Sans doute pas l’expliquer, mais pour certains peut-être l’inciter. Pour rappel, le tarif firme est un tarif remisé sur le tarif public accordé à une société ou une entité juridique et dont l’émission est autorisée auprès d’agence(s) déterminée(s).

Pour des raisons commerciales évidentes entre compagnies (et résolution Iata), la valeur faciale de chaque billet firme correspond au tarif public mais est facturé à la société du montant correspondant au contrat.

Ch. Coulaud : ''99,6 % des agences font correctement leur métier !''
Quoi de plus simple que de vendre au prix public à Mr ou Mme X un tarif firme et arrondir confortablement sa marge ? Tentant certes… Mais stupide.

Chaque tarif est identifié par un code et chaque société est elle-même identifiée par un autre code. La compagnie sait donc combien vous avez émis de billets sur une période déterminée.

Au moment de la renégociation du contrat avec la société, la compagnie demandera les chiffres de la société (que vous aurez préalablement remis à la société suite à ses demandes de statistiques) et il vous faudra justifier de l’écart...

Il existe toutefois une possibilité de fraude… avec la complicité à tous les niveaux hiérarchiques de l’entreprise (plutôt rare) et pourvu que cette hiérarchie soit immuable (encore plus rare).

A contrario, la compagnie peut très bien décider de supprimer les remises « a priori » (tarifs firmes) et augmenter les remises à posteriori. Peut-être une manière d’assainir le marché…"


T.M.com - A qui revient-il de régler cette situation qui jette le discrédit sur la Distribution. A la compagnie ou aux réseaux ?

Ch.C.
: "A la compagnie incontestablement ; les réseaux n’ont aucun moyen de vérifier la fraude. Pour mémoire, chaque agent Iata agit en tant que mandataire de la compagnie. Dans le principe, il parle au nom de la compagnie et applique les conditions de la compagnie.

Il engage la responsabilité de la compagnie en la vendant et cette compagnie lui a donné mandat pour la vendre. Si les 2 parties ne s’entendent pas, l’une comme l’autre peuvent ne pas donner ou accepter le mandat. "


Lu 2445 fois

Notez


1.Posté par philippebeissier le 02/07/2008 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'analyse de Christian est pleine de bon sens, on ne peut incriminer l'ensemble d'une profession pour quelques fraudeurs, par contre on peut se poser la question quand les responsables de cette même profession invitent sur les grandes messes du Tourisme ces braves fraudeurs et autres devenus consultants ou en tant qu'amis de longue date. Je crois que c'est un probléme générationnel mais à l"heure de l'allongement de la durée de la vie, on n'est pas encore sorti de l'auberge.

Bonne journée.


Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com