TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





Comment placer les réseaux sociaux au cœur de sa stratégie de communication ?

Ne pas négliger sa stratégie d'influence digitale


le Mardi 2 Juin 2015

Lors du Salon des blogueurs de voyage, Thibault Touzeau-Cohen, membre du tout nouveau collectif de blogueurs, "Voyage Digital", a animé une conférence riche d’enseignements sur le pouvoir des réseaux sociaux. Séance de rattrapage pour les professionnels du tourisme qui n’étaient pas présents à Ajaccio.



Les trois blogueurs, membres fondateurs du collectif Voyage Digital (Alex Vizeo, Thibault Touzeau-Cohen, Bruno Maltor) ont animé une conférence lors du Salon des blogueurs à Ajaccio. ©Voyage Digital
Les trois blogueurs, membres fondateurs du collectif Voyage Digital (Alex Vizeo, Thibault Touzeau-Cohen, Bruno Maltor) ont animé une conférence lors du Salon des blogueurs à Ajaccio. ©Voyage Digital
Le trio est enthousiasmant.

Les trois garçons plein d'avenir, le blogueur Thibault Touzeau-Cohen, accompagné d'Alex (Vizeo) et de Bruno Maltor (Votre Tour du Monde), ont animé une brillante présentation sur le pouvoir des médias sociaux dans le monde du tourisme.

C’est lors du Salon des blogueurs de voyage que ces experts du blogging, tous complémentaires, ont commencé par rappeler que les réseaux sociaux sont devenus des leviers incontournables de fidélisation et d’acquisition de nouveaux clients.

« Selon TNS Sofres, plus de 40% des internautes préfèrent consulter les réseaux sociaux, les blogs et les forums avant un acte d’achat. Les internautes voyageurs agissent sur l’offre touristique avant, pendant et même après le voyage. »

Thibault Touzeau-Cohen, blogueur pour le webzine Voyager Loin et Travel Me happy, plante ainsi le décor.

Plus d’un milliard et demi de personnes sont connectées aux réseaux sociaux. En France, plus de deux utilisateurs d’internet sur trois disposent d’un compte de réseau social.

Un sur deux accède aux réseaux sociaux sur son mobile.

Les marques du tourisme ont donc tout intérêt à placer ces canaux au cœur de leur stratégie de communication.

D'autant plus que les publications relatives à un séjour génèrent 40% d’interactions en plus que n’importe quelle autre thématique, selon une étude américaine menée en 2014 (Share This).

Les trois fondateurs du collectif Voyage Digital ont examiné chacun des réseaux sociaux, dégageant leur spécificité.

Facebook, l’incontournable

Que les derniers réticents aillent vite se créer un compte. Le pouvoir de Facebook n’est plus à démontrer.

Le 1er réseau social au monde (si Facebook était un pays, il compterait plus d’habitants de la Chine) influence le choix d'une destination, notamment avec les photos de vacances des amis et celles des pages.

Pour Thibault Touzeau-Cohen, l’outil « prolonge l’émotion du voyage ».

Avoir un compte Facebook, c’est donc la base. Reste ensuite à animer et fédérer sa communauté, publier du contenu pertinent et créer des rendez-vous réguliers.

« Facebook vient d’annoncer que la portée des publications entre amis va augmenter au détriment de la portée des publications des pages… », prévient le blogueur, qui insiste sur le pouvoir d’influence du site fondé par Mark Zuckenberg.

Il donne l’exemple de la page de l’Alsace qui a réussi à fédérer vacanciers et habitants, fans de la région.

« La règle est de publier le bon contenu au bon moment. Le matin, une belle photo, un contenu assez simple d’accès.

Le soir, un contenu plus détaillé.

Les vidéos courtes ont un très fort potentiel (ndlr: voir encadré).»

Instagram, l’impact de la photo

« Les individus retiennent 70% de ce qu’ils voient, 20% de ce qu’ils lisent et 10% de ce qu’ils entendent », rappelle à son tour Bruno Maltor. D’où l’importance (croissante) de la photo. Et s’il y a bien un réseau social qui lui est dédié, c’est Instagram.

Avec plus de 3 millions d'utilisateurs en France et 300 millions dans le monde, Instagram est de fait devenu un incontournable pour les marques souhaitant renforcer leur image auprès du grand public.

L'application, rachetée par Facebook en 2012 serait même devenu l'un des réseaux sociaux au plus fort taux d'engagement chez ses membres.

47% des utilisateurs français déclarent ainsi s'être déjà rendus à un endroit suite à une publication de l'un de leurs amis et 58% d'entre eux ont déjà eu envie, pour la même raison, d'acheter un produit, selon une étude de l'agence Kindai.

Le réseau social connaît d’ailleurs un tel engouement que les "instagrameurs" sont devenus des pros à part entière à l’image des "youtubers".

VuThéara Kham , alias @vutheara, est connu pour être le premier "instagramer" français en nombre d'abonnés (plus de 929 000). Avant de reprendre son activité de web designer, il a pu vivre pendant un an de photographie mobile en freelance.

« Vous pouvez organiser des événements avec des instagrameurs (ndlr: voir encadré) comme #instameet organisé par @saaggo, @superchinois801 et @qorz pour Generator Hostel », poursuit Bruno Maltor qui évoque aussi des exemples de concepts originaux orientés 100 % social media.

« Visit Denmark a installé de nombreux panneaux à Copenhague et dans d’autres endroits touristiques du pays pour indiquer les lieux les plus partagés sur les réseaux sociaux.

A New York et L.A, des marquages au sol ont été installés partout dans la ville pour aider les touristes à prendre de belles photos. »


Cliquer pour agrandir © Thibault Touzeau-Cohen
Cliquer pour agrandir © Thibault Touzeau-Cohen

L'Australie fait figure d'exemple : la destination a le plus d’abonnés sur Instagram.

Il y a donc de multiples façon de jouer sur l’interactivité avec les visiteurs d'un pays.

Twitter, un outil de veille

Pour le souriant Thibault Touzeau-Cohen, le réseau à l’oiseau bleu permet d’ « élargir son réseau, d’engager la conversation avec sa communauté et de se tenir disponible ».

Lors d’événement, il est utile de live-tweeter en utilisant des hashtags.

Pinterest, pour préparer un voyage

Sur Pinterest, dont 80% des utilisateurs sont des femmes, on "épingle" des photos selon des thématiques (lieux, patrimoine, évènements, gastronomie, night life, décoration hôtel, etc…).

« Il est possible de lier les photos à son site internet avec des articles, des offres, de pages de présentation.

Mais aussi de créer des tableaux participatifs avec d’autres utilisateurs. »


LinkedIn : premier réseau social 100% professionnel

Le site compte plus de 300 millions d’utilisateurs.

« C’est un bon moyen pour se rapprocher des blogueurs pro et influenceurs. »

Amplifier l’impact de sa stratégie social media

Travailler avec des blogueurs ou influenceurs permet d’amplifier l’impact de sa stratégie social media. Car ils en connaissent tous les rouages.

Le marketing d’influence est un moyen pour adresser le bon message, à la bonne personne, au bon moment.

Thibault Touzeau-Cohen conseille néanmoins de se méfier des collaborations « gratuites et de considérer le poids médiatique d’un influenceur digital ».

En lui demandant ses chiffres de fréquentation, se renseigner sur son ciblage : géographique, thématique, style, univers, spécialité..

La vidéo, un levier viral considérable

Sur la scène du palais des congres d’Ajaccio, Alex prend la parole. Le jeune blogueur propose essentiellement des vidéos, contenu qui représente 60% du trafic web.

« La photo inspire, engage, mais avec la vidéo, on est emporté. »

Il s’est fait connaître grâce à son montage, devenu connu sur la toile, « 1 an autour du monde en 5min » (voir ci-dessous), et travaille depuis avec plusieurs marques.

Lors de la conférence, le jeune homme plein d’énergie a bien différencié l’usage de la vidéo sur Facebook et Youtube.

« Facebook mise de plus en plus sur la vidéo. Privilégiez les formats courts. 1 milliard de vidéos sont vues par jour avec la fonction autoplay. Facebook permet une certaine viralité.

Par contre, sur Youtube, vous pouvez vous permettre de poster des vidéos plus longues. En postant une vidéo sur Youtube, qui appartient à Google, on améliore aussi son référencement dans la durée. »


Alex donne l’exemple de son travail mené avec Voyages SNCF autour des capitales européennes.

« C’est un peu comme Norman fait des vidéos, nous avons fait un call to action à la fin de chaque vidéo pour inciter les spectateurs à se rendre sur le site. »

Thibault Touzeau-Cohen, pour qui le blogueur cumule 4 métiers (photographe, journaliste, marqueteur et videaste), ajoute : « Une boîte de prod vous fera une vidéo. Mais celle-ci ne bénéficiera pas de la viralité que peut avoir un blogueur grâce à sa communauté. »


Organiser un événement avec un ou plusieurs influenceur(s)

Cliquer pour agrandir © Thibault Touzeau-Cohen
Cliquer pour agrandir © Thibault Touzeau-Cohen

Lu 9381 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com