TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Croisitour : « Les TO industriels ont créé un réflexe simplifié du produit vendu »

Colette Vieira da Silva, PDG de Croisitour


Rédigé par Michèle SANI le Mercredi 6 Avril 2011

Sur le marché depuis 40 ans Croisitour a changé de cap voici 10 ans déjà, abandonnant une production semi-industrielle avec engagements aériens et hôteliers pour se consacrer aux voyages sur mesure dédiés à une clientèle individuelle ciblée. Le TO ne s'est pas spécialisé sur une destination mais sur un style de voyage, le « cousu main haut de gamme » .



Croisitour ne recherche pas le volume et sa clientèle, directe pour une grande part, est à l'opposé de celle des TO industriels.

Un exemple : tous ses circuits sont garantis à partir de deux personnes avec guide francophone privatif et départ au choix de la date du client. Quant au panier moyen il est de l'ordre de 7 000 euros pour deux.

« Certains clients cherchent des voyages qui leur ressemblent. Cette clientèle là échappe aux agences de voyages distributeurs qui ne savent pas la traiter ».

A propos des TO référencés par les réseaux Colette Vieira da Silva déclare : « La distribution sélectionne les mêmes marques qui tournent dans tous les réseaux. Le client qui poussera la porte d'agences de voyages de différents réseaux en sortira avec les mêmes catalogues en main !

Ils ont créé un réflexe simplifié du produit vendu. Les vendeurs connaissent bien une dizaine de marques pour avoir suivi leur formation mais ils n'ont plus la connaissance de ce que le marché propose en parallèle.
»

En développant des accords financiers inter professionnels, en cherchant le point de commission supplémentaire, en référençant des TO industriels, les réseaux perdraient-ils un segment de clientèles ?

Colette Vieira da Silva en est convaincue : « Ils perdent une clientèle en quête de voyages personnalisés alors qu'il existe sur le marché des TO qui, comme nous, se sont spécialisés sur le voyage à la carte »

La présidente de Croisitour déplore le mélange des genres. « En nous contournant pour traiter en direct avec des réceptifs étrangers les distributeurs croient s'y retrouver, gagner du temps et de l'argent. C'est faux !

Demandez à une agence de voyages de vous fabriquer sur mesure un circuit en Argentine ou au Pérou. Je vous laisse deviner le temps passé et le nombre d'appels et de mails. Où est la rentabilité ? Des TO tels que nous apportons de la valeur ajoutée sur un simple coup de fil. Un agent de voyages doit développer et multiplier ses réflexes de commercial. Il doit vendre, vendre et vendre
» !


Lu 1116 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com