TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

TourMaGJOBS - Emploi et Formation





Directeur de village de vacances : le grand patron des animateurs

Les fiches métiers de TourMaG.com


Rédigé par La Rédaction le Mardi 15 Janvier 2013

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les informations utiles à votre orientation, avec en bonus le témoignage d'un professionnel. Cette semaine, découvrez : directeur de village de vacances.



Missions

Au fil des années, le chef de village peut se voir confier des villages de plus en plus grands ou de plus en plus prestigieux pour la marque.   Il peut aussi évoluer vers un poste à responsabilité dans la structure régionale ou générale de l’entreprise. - Photo Fotolia
Au fil des années, le chef de village peut se voir confier des villages de plus en plus grands ou de plus en plus prestigieux pour la marque. Il peut aussi évoluer vers un poste à responsabilité dans la structure régionale ou générale de l’entreprise. - Photo Fotolia
Le directeur d’un village de vacances est le capitaine d’un navire pendant toute la durée de la croisière, autrement dit de la saison. Véritable chef d’entreprise, il gère une équipe, fait respecter des budgets et est garant de la satisfaction des vacanciers comme de la rentabilité du village et de l’image de marque de l’entreprise devant ses administrateurs.

Il a pour principales tâches :

- Le contact avec la clientèle

- Le management de l’équipe

- La gestion opérationnelle et l’entretien du village

- La gestion économique et financière de l’établissement pendant la saison

- Le suivi de la démarche qualité mise en place par l’entreprise

- La maintenance de relations harmonieuses avec les propriétaires des lieux et les partenaires locaux institutionnels (commune, OT, commerçants…)

- Dans certains cas, et de plus en plus souvent, le développement d’une commercialisation de proximité

Points forts


Formation

Bac +4 ou bac +5 dans les domaines de la gestion ou de l'hôtellerie.

Une expérience en tant que responsable de structure touristique est indispensable.

Il est conseillé aussi de connaître le domaine de la restauration.

Rémunération

25 à 50 K€ selon l’entreprise

Le plus souvent, le directeur d’un village vacances est logé et nourri sur place. Cet avantage financier certain a la contrepartie d‘imposer une présence et une disponibilité permanente qui peut devenir lourde au fil des ans…

Compétences

- Capacités de recruter et de manager des équipes pluridisciplinaires (hébergement, restauration, animation, entretien)

- Connaissances en sécurité, en entretien technique

- Compétences en suivi budgétaire et comptable

- Aisance dans le relationnel

- Aptitudes à gérer les conflits et les situations de crise

- Anglais indispensable pour les villages de plein air en France qui accueillent une grosse clientèle étrangère, et bien sûr pour les villages à l’étranger

Qualités bienvenues

Vous êtes totalement disponible et vous avez le sens de l’accueil. Etre délocalisé six mois d’affilée ne vous fait pas peur et vous vous sentez l’âme d’un chef de bande.

Vous possédez en outre :

- Le sens du service

- Un œil de lynx pour le détail et le suivi de la qualité

- Une santé de fer pour assurer nuit et jour, jours fériés inclus

- Une résistance physique et nerveuse

- De l’enthousiasme et la faculté d’entraîner une équipe derrière vous

- Le sens inné de l’organisation quotidienne et événementielle

Débouchés et évolution professionnelle

Au fil des années, le chef de village peut se voir confier des villages de plus en plus grands ou de plus en plus prestigieux pour la marque.

Il peut aussi évoluer vers un poste à responsabilité dans la structure régionale ou générale de l’entreprise.

En transversal, il peut être recruté par un groupe hôtelier classique pour ses compétences d’encadrement, de gestion ou d’animation d’un établissement.



Témoignage de pro


Olivier Chailloux, Directeur du Village Vacances AEC à Saint-Cyr-sur-mer

Olivier Chailloux
Olivier Chailloux
Les contacts humains sont passionnants, aussi bien avec le personnel qu’avec la clientèle.

« J’ai suivi la filière animation qui est un des deux cursus classiques, avec celle de l’hôtellerie, pour devenir directeur de village vacances.

Certaines écoles forment les jeunes au métier de manager d’hébergement et leur promettent un poste de directeur dès leur sortie. C’est utopique.

C’est un métier où il faut absolument accepter de grimper les échelons progressivement – responsable d’équipe, de secteur, chef de service puis directeur adjoint -, et de tout connaître du terrain.

Par contre, un jeune sorti de l’école pourra être accepté directement comme chef de service ou responsable de secteur, et n’aura pas besoin de faire ses preuves à la base. Mais c’est souvent une déception pour eux de ne pas être directeur tout de suite, et c’est bien de le leur dire.

Les postes de responsable d’animation ou de responsable d’hébergement sont les plus pertinents pour faire ses armes et accéder par la suite à une direction de structure.

Ce poste est également très lié à la saisonnalité. Il faut accepter de partir plusieurs mois. Quelqu’un qui sera suffisamment mobile pour travailler à la montagne l’hiver et en bord de mer l’été aura plus de chances d’intégrer une grande entreprise pour, par la suite, se voir confier la direction d’un village vacances permanent ou presque et pouvoir ainsi « se poser » à l’année.

Lorsque l’on arrive comme moi de la filière animation, on commence généralement par un centre de vacances, axé essentiellement sur l’accueil d’enfants, avant de devenir directeur d’un village qui recevra plutôt des adultes comme clients.

L’accès par la filière hôtellerie donne un accès plus direct sur les villages vacances. J’insiste sur le terme de client, car, même si de nombreux villages sont gérés par des associations, il s’agit bien de recevoir des gens qui achètent un service. Service que nous sommes là pour leur fournir de la meilleure manière possible.

Ce métier assure une belle autonomie. Même si elle est à relativiser selon la taille de la structure employeur. Plus l’entreprise est importante et gère de nombreux villages, moins on est libre de ses décisions et de ses actes.

Mais on ne s’ennuie jamais. Chaque jour apporte son lot d’événements différents à gérer et les contacts humains sont passionnants, aussi bien avec le personnel qu’avec la clientèle.
»

Lu 9160 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
valerie.annonces@tourmag.com
+33 6 99 07 16 66



CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.













 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com