TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Donatello : le voyagiste s'achemine inévitablement vers la liquidation judiciaire

Des salariés usés par des semaines d'incertitude...


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Jeudi 5 Février 2015

Faute de repreneur, le tour-opérateur Donatello n'a plus qu'une semaine à vivre. Juste le temps de solder ses comptes, de licencier ses salariés et de fermer ses boutiques. Si l'estimation du préjudice financier n'a pas encore été réalisée, celle du bilan social est très clair : 136 personnes vont perdre leur emploi.



Seule la marque Equatoriales a encore une chance de survie après la liquidation de Donatello. DR
Seule la marque Equatoriales a encore une chance de survie après la liquidation de Donatello. DR
Il ne lui reste plus qu'une semaine à vivre.

Le tour-opérateur Donatello, lancé en 1981 par Antonio d’Apote s'achemine vers la liquidation judiciaire.

Une dizaine de représentants du personnel étaient au tribunal de commerce de Paris, mercredi 4 février 2015, pour enfin être fixés sur leur sort.

Après un report la semaine dernière à cause de la grève des greffiers, l'audience a bien eu lieu et le jugement a été mis en délibéré pour une semaine.

Mais la liquidation semble inéluctable.


Le tribunal a examiné l'offre de Travel Europe qui, même si elle avait été retirée, était toujours valable légalement.

La proposition aurait cependant été jugée "inadmissible". Soupir chez les salariés, bien nombreux à ne pas croire à cette offre de reprise.

"S'ils avaient vraiment voulu nous racheter pourquoi abandonner pour seulement quelques jours de retard ?" s'exclame l'un d'entre eux.

Les Autrichiens ne sont peut-être pas au courant des lenteurs de la justice française…Mais par précaution, ils auraient interdit à leurs avocats de se présenter au tribunal.

De nombreux témoignages de sympathie envers les salariés

Du coté des boutiques à reprendre, seul Emmanuel Foiry, le PDG de Travel Lab (ex-Kuoni) s'est présenté à l'audience. Il aimerait récupérer deux points de ventes aux Gobelins (Paris 5e) et aux Batignolles (Paris 17e).

Il devra toutefois attendre la liquidation avant de faire son affaire. Thalasso n°1, qui avait également manifesté son intérêt, ne s'est pas déplacé.

Quant à la direction de Donatello, elle était représentée par Bernard Payen, le président.

C'est à lui que revient la tâche de fermer les agences, de mettre en disponibilité le personnel et surtout de sortir le bilan comptable avec la liste des clients qui n'ont pas pu partir.

Difficile aujourd'hui d'estimer le préjudice, même si selon l'APST, il devrait être mesuré.

Mais au-delà des conséquences financières, se joue avant tout un drame humain : 136 salariés pointeront d'ici une semaine chez Pôle Emploi.

La plupart travaillaient dans l'entreprise depuis 5, 10, 15, voire même 20 ans. Et avec une moyenne d'âge de 45 ans, ils sont encore loin de la retraite.

"Nos CV sont prêts à être envoyés, mais personne n'a encore vraiment postulé jusqu'à présent" remarque l'une d'entre eux.

"D'anciens salariés de Donatello, qui ont parfois quitté l'entreprise depuis 10 ans, nous transmettent des offres d'emploi. Cette solidarité fait chaud au cœur".

Tous sont épuisés par ces semaines d'incertitudes et de mensonges.

Une page Facebook, baptisée Donatello Résistant, puis Donatello Solidarité, a été créée afin d'exprimer leur tristesse.

Et les témoignages de sympathie ne cessent d'affluer.

Combien va rapporter la vente des actifs de Donatello ?

Mais l'histoire n'est pas encore terminée.

Les actifs de l'entreprise vont être mis en vente d'ici quelques semaines : la marque, l'activité tour-operating, les boutiques, ainsi qu'Equatoriales.

Ce spécialiste de l'Afrique, qui pèse 10% du chiffre de Donatello, a peut-être une chance de s'en sortir.

"J'ai reçu quelques propositions par mail" assure la mandataire judiciaire, Me Valérie Leloup-Thomas.

Le groupiste Savanna Tours a signalé son intérêt.

Certains salariés se disent également prêts à reprendre la marque avec ses six vendeurs, un peu sur le modèle d'une coopérative.

"Plus personne ne fait des produits à la carte sur l'Afrique, c'est bien dommage que ce savoir-faire disparaisse. Mais reste encore à trouver les fonds nécessaires".

En revanche, Bernard Payen, le président, se dit pessimiste concernant la vente des actifs.

"Vous connaissez aujourd'hui la situation du marché touristique en France. Je ne pense pas qu'on puisse en tirer grand chose.

Si vous arrivez à revendre les agences, je vous dis bravo,"
glisse-t-il à la mandataire judiciaire.

Bernard Payen, présent au Tribunal

On lui reproche un manque d'empathie et d'écoute envers ses salariés.

Il se défend d'avoir mis en place un comité d'entreprise, qui n'existait pas auparavant.

Mais dans les couloirs du tribunal, il n'a pas eu la moindre parole réconfortante envers les employés qui attendaient le verdict.

Pire, lorsque la mandataire lui a demandé quel salarié pourrait l'aider à faire le tri dans les dossiers et les comptes, il a balayé l'idée d'un revers de la main.

Il préfère en effet confier cette tâche délicate à un certain Thierry Gras, une personne extérieure à l'entreprise, mais qui connaîtrait le dossier sur le bout des doigts.

Et en attendant, il a demandé l'autorisation de partir à la montagne. Histoire de se changer les idées ?

Pas sûr que ses employés puissent faire de même cette année...

Lu 14175 fois

Notez


1.Posté par Agv le 05/02/2015 06:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Triste fin pour ce fleuron du Tourisme.
Une grande pensée adressée à l'ensemble des salariés....

2.Posté par baudoin le 05/02/2015 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il serait nécessaire d'exposer les raisons de cette situation.La faillite du modèle de A d'Apote qui a si bien fonctionné pendant des années. Son modèle a raté quelle évolution?--

3.Posté par SOLIDARITE INEXISTANTE le 05/02/2015 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quant à l'APST, ils s'en lavent les mains vu que ce sont les agences qui vont pâtir de cette liquidation.Des agences néanmoins qui sont sans doute pour la plupart leurs adhérents !
L APST avait pourtant accès aux comptes mais a continué de garantir Donatello au détriment des agences qui pour certaines mettront peut être la clé sous la porte.
Et que dire des patrons des réseaux; aucune info de ce côté là non plus!

4.Posté par Mon Tour Motos le 05/02/2015 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et comme trop souvent, les dirigeants se fichent royalement de l'avis de leurs salariés...

5.Posté par Laurence le 05/02/2015 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh oui une grande pensée pour tous ces salariés .................et n'oublions pas ceux , dont je fais partie , qui sont partis dans les 1eres charrettes , toujours par obligation : la pente est souvent dure à remonter et on nous a souvent oublié !!! Car nous tous ( les donatelliens )avons fait de Donatello cette image et ce nom dont nous étions fiers , à tout jamais .

6.Posté par Sylvain le 09/02/2015 10:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes pensées vont bien sur vers les salariés de l''entreprise qui se retrouvent sur le carreau à 45 ou 50 ans !!!
Moi j''ai un bon cadeau chez eux et ne sais pas si cette somme est récupérable ni par quel moyen.
Si quelqu''un sait merci de votre aide.

7.Posté par Saulnier Henri le 11/02/2015 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes très tristes. Merci pour tous vos conseils, votre amitié...
Cordialement.
H Saulnier

8.Posté par françois KROUCH le 17/02/2015 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
triste nouvelle pour les salariés en effet. j'ai connu cela moi-même il y a quelques années....
et je suis encore pénalisé une nouvelle fois: en effet (comme Sylvain) j'avais un bon voyage de 1000 € que je n'avais pas encore utilisé ( prévu en mai 2015)
Que va-t-il advenir des ces avoirs, les clients seront ils dédommagés, comment procéder?
Merci à ceux qui pourront nous aider...
Cordialement

9.Posté par SYLVIE V le 26/02/2015 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Je suis dans la même situation, 600 euros de bons cadeaux que je voulais utiliser cette semaine... Quelqu'un sait il ce que je dois faire?
Merci à ceux qui pourront nous aider
Sylvie V

10.Posté par Saulnier Henri le 26/02/2015 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette disparition cause un très grand vide dans le tourisme sur mesure ! Que de regrets !...

11.Posté par Sophie le 11/03/2015 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle triste nouvelle pour cette belle entreprise et ses salariés qui vont devoir vivre des jours incertains en ce début d'année...
Je suis également dans la situation de certains d'entre vous qui ont laissé des commentaires... ma liste de mariage était déposée chez Donatello, plus de 1500 € qui devaient nous servir à réaliser notre voyage de noces.. j'ai trouvé le nom du liquidateur judiciaire, je vais le contacter par courrier et joindre le document internet qui faisait le point sur nos avoirs.
Voici les coordonnées :
ME SELAFA MJA en la personne de Mme Valérie Leloup-Thomas
102, rue du Faubourg Saint Honoré
75479 PARIS

Si quelqu'un peut également m'aider à avancer sur ce sujet, je vous remercie, je suis prenneuse.
Bon courage à tous

12.Posté par françois KROUCH le 13/04/2015 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je signale que l'adresse du liquidateur n'est pas rue du Fbg saint honoré mais rue du Fbg saint denis, le nom et le numéro sont inchangés. j'ai transmis ma demande, j'attends le retour....
Bonne chance à toutes celles et ceux qui ont comme moi in avoir ou un bon cadeau chez "feu"Donatello
Cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com