TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





II. Georges Colson : "L'avenir nous tend les bras… arrêtons de lui tourner le dos !"

La suite de l'interview du président du Snav


Rédigé par Dominique Gobert le Vendredi 24 Janvier 2014

Deuxième et dernier volet de l'entretien avec Georges Colson, qui rendra son tablier lors des 7èmes Rencontres du Snav à La Réunion.



TourMaG.com - Pourquoi avoir choisi la Réunion pour ces Rencontres du Snav ?

Georges Colson :
"Il existe sur l'île un bureau du Snav présidé par Catherine Frécaut, qui est très actif.

De plus, alors que le Snav avait déjà organisé un Congrès aux Antilles, il n'y a jamais rien eu à la Réunion.

Les premières discussions se sont tenues lors de Top Résa. Il est vrai que c'est loin et que, compte tenu de la situation économique difficile, j'ai un budget à respecter !

Les autorités officielles ont été très réceptives et ont manifesté très rapidement leur envie d'accueillir ce Congrès.

Après, il a fallu négocier avec les compagnies aériennes. Par souci d'équité, j'ai contacté les trois compagnies qui assurent la desserte!

Bien évidemment, il n'était pas question de donner l'exclusivité à l'une ou l'autre. J'ai commencé par les Réunionnais, qui ont rapidement répondu à mes attentes.

Du coup, j'ai poursuivi mes rencontres avec les autres compagnies… Ce qui n'a pas été toujours évident, même avec ceux qui sont nos partenaires ! Mais finalement, tout le monde a joué le jeu."

TourMaG.com - Or donc, la Réunion...?

Georges Colson :
"Pour résumer, la Réunion, c'est la France lointaine. De plus, l'île a subi un cyclone particulièrement éprouvant, c'est donc une sorte de petit clin d'œil de soutien. Enfin, bon nombre d'adhérents souhaitaient aller un peu "loin"!

C'est d'ailleurs étonnant. Avant, dans une autre époque, les pays se battaient pour nous accueillir.

Maintenant c'est loin d'être le cas. Exception faite pour le Maroc, l'Egypte, la Tunisie… l'Algérie !

Pour tout vous dire, j'avais envie d'aller au Brésil. Il y a quatre ans, j'y étais presque… mais l'aérien n'a pas suivi !"

TourMaG.com - Vous attendez combien de participants ?

Georges Colson :
"350. Actuellement, nous avons 310 participants, mais cela devrait encore augmenter un peu.

C'est ce que j'avais prévu. J'aurais aimé atteindre les 400 participants…"

TourMaG.com - Mais c'est quand même loin. N'était-ce pas un peu risqué ?

Georges Colson :
"C'est vrai, j'avais un peu peur. J'ai entendu quelques récriminations, mais…

En ce qui concerne le programme, c'est un peu plus difficile. Avant, nous avions les ateliers, dans le cadre de ce que nous appelions les Rencontres.

C'était vraiment des séances de travail. J'ai été obligé de les supprimer, deux "manifestations" dans l'année, cela devenait trop lourd…

Donc, pour résumer, c'est la Réunion, parce que c'est la France, lointaine certes…"

TourMaG.com - Est-ce que Madame Pinel sera présente ?

Georges Colson :
"Non, elle ne viendra pas. Elle m'a donné ses raisons, et j'espère que ce sont les bonnes, mais elle doit défendre durant les dates du Congrès, deux projets de lois, l'un sur le statuts des auto-entrepreneurs, l'autre pour les artisans.

Mais je crois sincèrement que sans cela, la ministre serait venue. Contrairement à ce que l'on peut penser, vous particulièrement, elle a tout à fait conscience que la profession souffre.

Malheureusement, il semble qu'elle n'ait pas beaucoup de moyens pour nous soulager.

Mais elle est très attentive. Par exemple, dans le cadre des discussions sur la Directive Européenne, elle a suivi notre position."

TourMaG.com - Oui, mais concrètement, on la sent un peu absente ?

Georges Colson :
"Pas du tout. Dans chaque département, la DIRRECTE a des recommandations pour traiter les dossiers des agents de voyages qui ont un peu de retard… Et tout ceci fonctionne !

Ce que nous avions mis en place avec Novelli, concernant le chômage partiel, Madame Pinel a poursuivi cette décision."

TourMaG.com - S'est-elle penchée sur ce problème de TVA sur les réceptifs ?

Georges Colson :
"Attendez. Je suis sur ce problème depuis neuf ans.

Elle le comprend très bien, mais c'est Bercy qui doit s'en occuper ! D'ailleurs même Novelli n'a pas pu faire avancer les choses !"

TourMaG.com - Donc et pour finir, une Convention placée sous de bons auspices ?

Georges Colson :
"Tout à fait. Nous aurons notamment Pierre Bloch, qui devrait nous faire une intervention plutôt réjouissante.

D'ailleurs, le thème de ces Rencontres est axé autour de cette phrase, dont il est l'auteur : "L'avenir nous tend les bras, arrêtons de lui tourner le dos"!"

Lu 1351 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com