Loading


III. - Tourisme et culture : la visite-plaisir doit prendre le pas sur nos visites-efforts

La chronique de Evelyne LEHALLE, dirigeante de NTC


Comment marier Tourisme et Culture ? Comment travailler ensemble ? Comment mettre à profit le croisement de vos compétences, et en particulier celles des nombreuses filières du Tourisme, avec celles des responsables de l’offre culturelle, pour développer un territoire ? Evelyne Lehalle, Membre de l'ICOM, International Council of Museums, dirige aujourd’hui NTC, entreprise de conseil et de formation sur le Tourisme Culturel. Elle détaillera les réponses à ces questions en 5 volets. Voici le troisième.



Pourquoi les musées de Londres sont-ils si « formidables » à visiter ? Parce que le principe de visite-plaisir a pris le pas depuis belle lurette par rapport à nos visites - efforts - DR
Pourquoi les musées de Londres sont-ils si « formidables » à visiter ? Parce que le principe de visite-plaisir a pris le pas depuis belle lurette par rapport à nos visites - efforts - DR
Parfois on me pose la question, et j’en suis ravie : « Mais quels sites, quels monuments, quels musées sont dans la course, pour le Tourisme Culturel, en France ? »

Et je fais toujours la même réponse, car depuis 4 ans les choses n’ont pas varié : environ trois cents sites culturels (patrimoine, musées, évènements, parcours, chemins et itinéraires historiques ou art contemporain…) sont en ordre en marche en France pour les touristes.

Les bons modèles sont donc nombreux, dans chaque région, qui ont trait à l’organisation du Tourisme Culturel ou à son offre et sa commercialisation.

Nos deux principaux défauts (Limiter la Culture au seul patrimoine ou absence de synergie Tourisme et Culture) ont donc des alternatives, de « bons modèles à imiter », et à l’étranger où de proches pays ou villes font aussi des merveilles (Espagne, Suisse, Londres, Amsterdam, Venise, pays du Nord de l’Europe…).

Ce qu’il faut retenir, c’est que même un tout petit site touristique et culturel peut s’inspirer de nouveaux modèles. En voici quelques-uns, pour vous inspirer.

A Londres, visiter un musée est avant tout un plaisir

Les musées de Londres. Pourquoi sont-ils si « formidables » à visiter ? Parce que le principe de visite-plaisir a pris le pas depuis belle lurette par rapport à nos visites-efforts (visites pour apprendre, pour être mieux éduqués et cultivés).

Nous vous conseillons de faire un petit voyage sur leurs sites Internet, pour voir comment l’avant-séjour, moment où l’on prend sa décision, est aussi pris en compte de façon magistrale.

Ce que nous faisons moins bien. Vous y découvrirez des perles. Le Museum of London (Musée d’histoire de la Ville), la Tate Gallery, le Science Museum ou le Victoria and Albert Muséum, (musée national des arts décoratifs) proposent notamment à tout visiteur- internaute :

- Un Kit de survie pour les parents qui visitent un musée avec des enfants, avec humour.

- Des visites selon votre « humeur », visites pour amoureux, visite pour les jours de pluie, visites pour gens pressés !

- Des expositions où l’on peut retenir sa place un mois à l’avance, et donc vous ne connaitrez pas les affres de la file d’attente,  façon « Monet au Grand Palais »…

- Des visites nocturnes avec des fils rouges (artistes qui vous conduisent sur un jeu de piste), des apéros de Groupes d’Amis, Fan de tel ou tel Musée (Le Brooklyn Museum a été pionnier, aux USA, avec les First Fan, de cette fidélisation et de cette convivialité par affinités. La Biennale de Lyon est sur la bonne voie, en France.

- Des musées adaptées aux petits, dont l’accrochage des œuvres, les histoires racontées, les activités et animations correspondent à des enfants ou des adolescents « hors milieu scolaire ». Universciences-La Villette, en France, a été construite sur leur modèle.

- Des jeux, pour enfants mais aussi pour adultes.

- Et, évidement, des boutiques en ligne, des cartes postales à envoyer, des groupes d’Internautes qui créent des communautés d’intérêts et collaborent en permanence à la « vie»  des musées via leurs réseaux sociaux …

Conclusion : Dans l’ensemble des Pays du Nord, ce modèle anglo-saxon est construit sur la recherche de convivialité.

Personne ne doit se trouver en situation d’échec ou être intimidé par la culture. Sur place, la signalétique est claire, les parcours « au choix », selon votre profil, l’apport des TIC sont toujours exemplaires. La fidélisation des visiteurs, après leur visite, est aussi partout très active.

La demande de plaisir de la part des visiteurs nuit-telle à la qualité des grandes expositions américaines ou anglaises ?

Nous en doutons, au vu de l’excellence des musées et des expositions outre-Atlantique  et d’Outre Manche !




Prochaine étape : Tourisme, Médiation culturelle et TIC, même tempo 

Mini bio

III. - Tourisme et culture : la visite-plaisir doit prendre le pas sur nos visites-efforts
Evelyne LEHALLE , est docteur en Histoire de l’art et diplômée de l'Université Aix-Marseille. Membre de l'ICOM, International Council of Museums, dirige aujourd’hui NTC, entreprise de conseil et de formation sur le Tourisme Culturel.

Chargée de la Culture au ministère du tourisme (ATOUT France) après voir dirigé plusieurs départements de celui de la Culture (Musées; art contemporain ; développement culturel), elle a préparé l’ouverture et le lancement du musées d’Orsay en 1986 où elle était Chef du Service des relations extérieures.

Elle est auteur de "Le Tourisme Urbain et la Culture -L’expérience européenne. Organisation mondiale du tourisme et Commission européenne du tourisme, 2005". ISBN 92-844-0916-0 (OMT) ISBN 92-990034-3-2(CET).

Les mêmes préconisations sont présentes dans le Rapport "Cultural Heritage counts for Europe -Position Paper of Europa Nostra, the Pan-European Federation for Cultural Heritage Adopted by the Europa Nostra Council at its meeting on 2 June 2005 in Bergen" , disponible en ligne ici : www.europanostra.org

Définition du tourisme culturel

L’organisation mondiale du Tourisme et la Commission européenne proposent ensemble une définition pratique et consensuelle du tourisme culturel urbain, qui est l’« activité qui englobe tous les mouvements de personnes qui se rendent sur les lieux culturels précis - lieux historiques, centre d’art plastiques et dramatiques – dans des villes situées hors de leur pays de résidence habituel ».

Rédigé par Evelyne LEHALLE le Lundi 2 Avril 2012
Lu 4870 fois
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >






Club AGV Premium










eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.