TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





V. - Tourisme et culture : les faiblesses et les nouvelles opportunités du tourisme culturel

La chronique de Evelyne LEHALLE, dirigeante de NTC


Rédigé par Evelyne LEHALLE le Vendredi 4 Mai 2012

Comment marier Tourisme et Culture ? Comment travailler ensemble ? Comment mettre à profit le croisement de vos compétences, et en particulier celles des nombreuses filières du Tourisme, avec celles des responsables de l’offre culturelle, pour développer un territoire ? Evelyne Lehalle, Membre de l'ICOM, International Council of Museums, dirige aujourd’hui NTC, entreprise de conseil et de formation sur le Tourisme Culturel. Elle détaillera les réponses à ces questions en 5 volets. Voici le cinquième et dernier de la série.



Fondation Louis Vuitton. Le bâtiment, qui abritera des œuvres de la collection de Bernard Arnault prendra place au Bois de Boulogne, à Paris. Ouverture prévue en 2014, architecte Frank Gehry. - DR
Fondation Louis Vuitton. Le bâtiment, qui abritera des œuvres de la collection de Bernard Arnault prendra place au Bois de Boulogne, à Paris. Ouverture prévue en 2014, architecte Frank Gehry. - DR
Les atouts du Tourisme culturel :

- La première fréquentation touristique du monde rencontre la première offre culturelle du monde (en nombre de monuments, musées, festivals, parcours, etc. ouverts aux publics), maillant l’ensemble du territoire et en ordre de marche.

L’ensemble des services publics, des professionnels et des formations qualifiantes, grâce à l’antériorité de l’offre touristique et culturelle par rapport à celle d’autres pays, est aussi tout à fait remarquable.

- Les complémentarités des deux secteurs ne sont plus à prouver, d’autant que de nouveaux champs partagés mettent du lien dans les relations : le virage des technologies nouvelles a été anticipé : le e-tourisme est en marche, les chefs d’œuvres de nos collections sont numérisés depuis des années.

Et aujourd’hui, la co-création des contenus touristiques et culturels pointe le bout de son nez….

- Les résultats sont au rendez-vous : motivation des touristes, fréquentation, professionnalisation des acteurs et premières démarche-qualité, avec de beaux projets à venir. (Voir photo Fondation Louis Vuitton).

Les faiblesses

- Les stratégies et les objectifs très différents des deux secteurs, qui peinent à trouver un dénominateur commun.

- Un éparpillement considérable de la décision publique, pour chaque échelon du territoire renforce une dilution des moyens et la banalisation de l’offre.

- Une réelle difficulté à disposer d’observatoires ou d’un appareil statistique performant et à jour, pour chaque filière.

- Déjà, avant la crise, de 2000 à 2007, le nombre de touristes internationaux n’avait progressé que de 6,1% en France, contre 9,3% aux États-Unis, 23,6% en Espagne et 75% en Chine.

De nouvelles opportunités

- Une restructuration en cours, face au changement assez brutal de la donne dans plusieurs directions : crise, usage des TIC, Printemps arabe, pays émergents en demande de modèles basiques (infrastructures touristiques, équipements culturels…).

- De nombreux projets d’urbanisme, de nouvelles pépinières de jeunes talents qui accompagnent des projections vers l’avenir des deux filières.

- De nouvelles richesses mondiales construites sur des contenus, très peu exploitées en France. (Cf. par comparaison, Google pour Google Art, ou Wiki pour « Wiki Loves Monuments », « Wiki Loves art », ou encore les collections de vidéos d’artistes réunies par les quatre musées Guggenheim).

Sur un fond de quelques menaces

- L’évolution de plus en plus rapide des marchés et du comportement des consommateurs.

- Chaque jour, dans le monde entier, de nouvelles offres, plus « contemporaines », ou plus insolites, spectaculaires, conviviales, « sur mesure », sont proposées à de nouvelles clientèles, aux comportements inconnus sauf d’une poignée d’opérateurs.

- Toutes les « nouvelles destinations » créées chaque mois, celles de tous les pays qui ont anticipé les changements ou les abordent directement, sans devoir passer par la case « changement de l’appareil de production (Tourisme) ou de la gouvernance (Culture): Royaume Uni, Espagne, Nord et Est de l’Europe, pays émergents).

Conclusion : un avenir radieux ?

Ce bref listing des principaux atouts et des faiblesses du tourisme culturel, en France, doit cependant être complété par trois remarques :

- les élus et les professionnels connaissent bien les difficultés que nous avons évoquées, et sont prêts aujourd’hui à mieux profiter de nos différentes forces !

- une nouvelle génération d’acteurs, que ce soit pour la culture ou pour le tourisme, dont celle du web, est déjà acquise aux nécessaires évolutions, qu’elles soient d’ordre stratégique ou qu’elles relèvent directement des usages du web.

- enfin, la circulation des images et des idées et la multiplication des échanges favorisent la connaissance rapide des bonnes pratiques, celles de notre pays ou celles de l’étranger.

Notre souhait est que les régions, villes, pays qui ont déjà réalisé d’excellentes propositions entrainent rapidement l’ensemble des acteurs de notre pays vers les chemins d’expertise qu’ils ont tracé pour l’ingénierie du tourisme culturel.

Et vous, qu’en pensez-vous, comment voyez-vous l’avenir du Tourisme Culturel ? Donnez-nous vous avis sur
TourMaG.com ou sur MyTourMaG.com.

Mini bio

V. - Tourisme et culture : les faiblesses et les nouvelles opportunités du tourisme culturel
Evelyne LEHALLE , est docteur en Histoire de l’art et diplômée de l'Université Aix-Marseille. Membre de l'ICOM, International Council of Museums, dirige aujourd’hui NTC, entreprise de conseil et de formation sur le Tourisme Culturel.

Chargée de la Culture au ministère du tourisme (ATOUT France) après voir dirigé plusieurs départements de celui de la Culture (Musées; art contemporain ; développement culturel), elle a préparé l’ouverture et le lancement du musées d’Orsay en 1986 où elle était Chef du Service des relations extérieures.

Elle est auteur de "Le Tourisme Urbain et la Culture -L’expérience européenne. Organisation mondiale du tourisme et Commission européenne du tourisme, 2005". ISBN 92-844-0916-0 (OMT) ISBN 92-990034-3-2(CET).

Les mêmes préconisations sont présentes dans le Rapport "Cultural Heritage counts for Europe -Position Paper of Europa Nostra, the Pan-European Federation for Cultural Heritage Adopted by the Europa Nostra Council at its meeting on 2 June 2005 in Bergen" , disponible en ligne ici : www.europanostra.org

Définition du tourisme culturel

L’organisation mondiale du Tourisme et la Commission européenne proposent ensemble une définition pratique et consensuelle du tourisme culturel urbain, qui est l’« activité qui englobe tous les mouvements de personnes qui se rendent sur les lieux culturels précis - lieux historiques, centre d’art plastiques et dramatiques – dans des villes situées hors de leur pays de résidence habituel ».


Lu 13712 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com