TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





IV. - Amours et Tourisme : les escapades romantiques restent les amoureux changent...

La chronique de Josette Sicsic (Touriscopie)


Rédigé par Josette Sicsic le Mercredi 13 Février 2013

Pour la Saint-Valentin, TourMaG.com revêt les couleurs de l'amour... ou plutôt des "amourS". "Amours et tourisme" quelle drôle d'idée, et pourtant. Le livre publié aux éditions de l'Harmattan sous l'impulsion de l'AFEST*, tel Cupidon, a aussi donné des ailes à notre chroniqueuse Josette Sicsic qui revient sur les amoureux d'hier et d'aujourd'hui...



les amoureux d’hier ne sont pas ceux d’aujourd’hui. D’un côté, on a les marchés traditionnels, mais d'autres marchés apparaissent : ceux ds gays, des célibataires hétérosexuels ou encore des couples clandestins - DR : Touriscopie
les amoureux d’hier ne sont pas ceux d’aujourd’hui. D’un côté, on a les marchés traditionnels, mais d'autres marchés apparaissent : ceux ds gays, des célibataires hétérosexuels ou encore des couples clandestins - DR : Touriscopie
Quelle tonalité aura l’année 2013 ?

Alors que tous les journaux et tous les instituts s’adonnent à leurs traditionnels inventaires de tendances, toutes qualifiées de nouvelles, nous avons rompu avec cet exercice et décidé de nous concentrer sur les invariants, soit sur les tendances comportementales qui ne changent pas à travers les âges, tout simplement parce qu’elles sont profondément liées à la condition de voyageur !

Pour en fournir la preuve, nous avons relu nos classiques et, chez Théophile Gautier, George Sand ou plus tard dans les carnets de voyages de Freud et de Georges Simenon… nous avons relevé des textes soulignant des aspirations touristiques très contemporaines, nous permettant de revendiquer l’existence d’un « touriste intemporel ».

Exemples : en 1840, Théophile Gautier affichait déjà un goût très prononcé pour l’authenticité.

En 1940, Henry Miller fuyait les touristes pour s’acoquiner avec la population locale.

Bien avant, Rousseau faisait l’apologie de la nature comme lieu de ressourcement, Simenon dénonçait l’uniformisation du monde dès 1930 et, aussi surprenant que cela puisse paraître, Sigmund Freud exhibait un goût très prononcé pour le shopping, le soleil, les bains de mer… mais aussi pour son budget voyages.

Freud adorait partir, faire des emplettes et bien manger, mais il était comme tout le monde, il devait faire attention à la dépense. On était en 1900 !

De la créativité au partage

…Intemporel le touriste, certes !

Mais, pour être quitte avec l’actualité et les changements que le monde vit, nous ne manquerons pas de rappeler que la crise économique conjuguée en partie avec la crise écologique, a introduit quelques variables conjoncturelles dans nos comportements et ceux du touriste.

Rappel rapide : d’une part, nous sommes irrémédiablement devenus plus économes et moins gaspilleurs. Parallèlement, nous sommes devenus plus créatifs et plus partageurs !

C’est-à-dire que plus que jamais, nous avons compris que nous pouvions consommer autant en dépensant moins, à condition de se creuser la tête pour imaginer de nouveaux produits et, à condition d’opter pour une consommation collaborative : échange, partage, suppression des intermédiaires…

Inutile de revenir sur le succès du troc de maisons, du troc de services, du covoiturage, de la colocation, du couch surfing, de l’achat groupé, du C.to C. de l’occasion… Et, ce n’est pas fini !

L’imagination humaine est sans limites quand il s’agit de survivre et de rester fidèle au principe majeur qui la gouverne : le principe de plaisir !

La vie en rose ?

Josette Sicsic - DR
Josette Sicsic - DR
Tiens ! Puisque nous parlons de plaisir et que la Saint Valentin c'est aujourd'hui, profitons-en pour revenir sur une autre tendance plutôt intemporelle : celle consistant à conjuguer Amours et tourisme.

C’est le thème du livre auquel nous avons collaboré, paru aux éditions L’Harmattan qui, faisant suite à un colloque organisé par l’Afest, se propose de vérifier les capacités du secteur touristique à satisfaire la demande quasi universelle d’escapades romantiques.

Quasi universelle soit ! Mais, ne convient-il pas cependant de la segmenter ? Car les amoureux d’hier ne sont pas ceux d’aujourd’hui.

D’un côté, on a les marchés traditionnels : les lunes de miel et les couples mariés ou pacsés ou simples concubins, qui constituent toujours le gros des troupes et sont toujours friands d’escapades amoureuses !

Mais de l’autre, on a l’énorme marché du tourisme gay - 10% de la population environ - dominé par une clientèle masculine dont un petit tiers en moyenne se dirige vers les villes arborant le label gay friendly, les croisières, les stations et les quelques T.O leur proposant des prestations festives et de qualité !

Autre marché considérable : les célibataires hétérosexuels évalués à 14 millions d’individus en France, dont peu cependant s’offrent les services des voyagistes spécialisés.

Et l’on a surtout le marché des couples clandestins qu’aucune statistique n’est en mesure d’évaluer mais qui, à en croire le succès d’un site comme Gleeden, positionné sur le marché adultère, se porte plutôt bien. Gleeden ne compte t-il pas plus d’un million et demi de membres ?

C’est dire que dans le domaine des Love hôtels et autres prestations capables d’accompagner le voyage adultère, tout reste sans doute à faire !

Mais l’on se demande pourquoi avoir tant attendu, puisque George Sand déjà, au milieu du 19e siècle, en aurait bien profité pour faire rapatrier ses pauvres amants malades, tels Chopin et Musset !

Voir Touriscopie. Tableau de bord 2013. Un touriste intemporel.

*Editions L’Harmattan. Amours et tourisme. Sous la direction de Claude Origet

Pour en savoir plus, abonnez-vous à Touriscopie - version papier et www.touriscopie.biz

Lu 1936 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com