TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





J.-F. Rial : "Nous ne devons pas hurler avec les loups mais faire de la pédagogie..."

Carte blanche à Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du Monde


Rédigé par Jean-François RIAL le Vendredi 24 Juillet 2015

Suite à la publication de sa tribune "Crise dans les pays musulmans : les agents de voyages ne sont pas à la hauteur !" et au débat suscité, Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du Monde, répond aux commentaires déposés par les lecteurs de TourMaG.com.



J.-F. Rial : "Je vous ai un peu bousculé, les agents de voyages, c'est certain, même si mon texte restait très modéré si on le relit bien ; mais il fallait bien évoquer certaines réalités pour provoquer le débat" - DR : Voyageurs du Monde
J.-F. Rial : "Je vous ai un peu bousculé, les agents de voyages, c'est certain, même si mon texte restait très modéré si on le relit bien ; mais il fallait bien évoquer certaines réalités pour provoquer le débat" - DR : Voyageurs du Monde
"Bonjour à tous,

Je vais tenter de répondre à tous, avec respect, mais sans rien lâcher de mes convictions profondes.

J'aime les débats, les joutes, bref les agoras, un des nombreux magnifiques legs que nous a laissé la Grèce.

On peut ne pas être d'accord sans forcément s’insulter...

Je vais rapidement passer sur celles-ci type « bobo de gauche assis dans son fauteuil en cuir », qui ne sont pas justifiées, n'apportent rien au débat et tellement faciles, l’argument de quelqu’un qui n'a pas grand chose à dire sur le fond.

1) La forme de certaines réactions

Aucun être humain ne peut être mis dans une case, cela ne correspond à rien...

C'est ce genre de classement qui crée des barrières artificielles entre les êtres humains.

Je répondrai juste sur le fait que je n’aurais aucune notion de ce qu'est un agent de comptoir.

Je suis un des rares dirigeants de cette profession a justement avoir été agent de comptoir sur les destinations sahariennes, confrontées au terrorisme depuis très longtemps, peu d’entre vous le savent...

Et je continue tous les jours à m’entretenir avec des clients car j'apprécie réellement ces échanges.

Rien de tel qu’être confronté au terrain et tous les jours réussir à conserver des dossiers sur le monde musulman....

Je vous ai un peu bousculé, les agents de voyages, c'est certain, même si mon texte restait très modéré si on le relit bien ; mais il fallait bien évoquer certaines réalités pour provoquer le débat, n'est-ce pas Baladi.... même si je comprends la critique de Gilbert qui n'est pas injustifiée.

L'audience, importante, a prouvé que c'était utile.

Et quand je dis « agents de voyages », j’évoque autant - sinon plus - les patrons du métier que les agents de comptoir.

Nous sommes tous des agents de voyages dans ce métier.

2) Sur le fond

Nous sommes dans un débat fondamental qui fracture notre société, et qui n'est absolument pas un débat de la France d'en haut contre la France d'en bas, comme certains voudraient nous y entraîner.

Ce débat est le suivant, en le caricaturant, car toutes les nuances existent :

- soit on pousse vers l'universalisme et la tolérance tout en ne lâchant rien sur le terrorisme,

- soit on pousse sur le repli sur soi, au risque de faire parfois des amalgames.

Au-delà de ma préférence personnelle pour le développement de l'universalisme (de mon angélisme, diront certains), je pense que nous n'avons plus le choix.

Le monde est ouvert sur le plan économique, intellectuel, sur le plan des migrations, avec un développement gigantesque d'Internet qui n'en est qu'à ses débuts.


Avec ou sans nous, c’est la création d’une société mondiale et se replier sur soi-même irait totalement à l’inverse de cette évolution.

Il nous faut donc nous allier avec tous ceux qui, au-delà des différences culturelles, partagent nos idéaux démocratiques et de tolérance.

Ils sont l'extrême majorité dans le monde, de toutes conditions sociales. Qui peut croire que nous empêcherons le terrorisme de venir chez nous en nous repliant sur nous ! Il est déjà chez nous...

Il faut justement le combattre autrement, en nous alliant avec nos amis musulmans par exemple !

Ainsi, mon propos consistait pour nous tous, agents de voyages -pont naturel entre les cultures - à figurer à la pointe de ce combat et s'emparer de ce débat. Or nous ne le faisons pas, nous le subissons et parfois même nous l'amplifions !

Cette critique est collective, de l'agent de comptoir au patron, en passant par les distributeurs ou les TO et tous les acteurs de notre métier.

3) Réponses sur certaines critiques plus précises

* 99,9% des musulmans ne sont pas terroristes. Ce chiffre n'a pas beaucoup d'intérêt. Il signifie juste l'immense majorité.

J'aimerais bien que les touristes étrangers venant en France soient aussi bien accueillis que nous le sommes en Tunisie, au Maroc ou en Egypte et en général dans tous les pays de culture musulmane.

Vous en voyez beaucoup des terroristes lorsque vous vous rendez dans ces pays ? Pas plus qu''en France. Je considère ces peuples comme mes frères et les premières victimes des terroristes.

* Ce sont les médias nationaux qui sont en cause. Oui, bien sûr, mais il est inexact de dire que nous « agents de voyages » n'avons pas d’influence.

Je le vois tous les jours chez nous. C'est justement le sens général de mes propositions. Nous ne devons pas hurler avec les loups mais faire de la pédagogie comme viennent de le poster magnifiquement mes équipes. (J'attends les esprits sains qui vont me dire que le leur ai dicté leurs réactions...)

*TourMaG.com ferait son boulot pour la Tunisie, comme le dit Jean da Luz. Vrai un peu, dans le sens où il ne fait pas rien, mais globalement non et cela vaut pour toute la presse pro.

TourMaG.com, comme toute la presse professionnelle, par exemple, est parfois plus friand des enjeux faibles que soulèvent nos histoires/querelles de clochers Snav/Seto/APST, que de vrais papiers éclairants sur l'Islam, sujet juste central de notre métier !

En tous cas, si j'étais rédacteur en chef, je m’emploierai à évoquer d’autres sujets ! Cependant merci à Jean de me donner la parole autant que je le souhaite.

* Je devrais dire tout cela dans les médias nationaux. Je le fais justement sans arrêt ! France 5, BFM, I-télé, RMC, Europe 1, Le Figaro, Le Monde, je n''arrête pas...

Et encore ce vendredi 24 juillet, dans le cadre des Grandes Gueules à 12h sur RMC où je vais me faire clouer au pilori, bien plus que par vous ! Mais je suis quasi SEUL....

L’impact serait certainement amplifié si nous le faisions tous (pour les grands décideurs). L’exercice est certes difficile et dénué de popularité…

* Prouvez que vous êtes allés en Tunisie ! Et allez y en famille. On me demande des selfies : Excellent ! Bon il suffit de regarder mon compte Instagram si on en est là... @jfrial2 ou Twitter @jfrial.

Vous me verrez par exemple flâner dans la mosquée Zeitouna dans la médina de Tunis, accueilli subliment par les fidèles... Oui j'irai en famille comme j'y suis déjà récemment allé car je suis convaincu que le risque est aussi faible que si je reste en France.

* Quid de la responsabilité juridique ? Nulle si vous avez une responsabilité civile et si le quai d''Orsay ne déconseille pas, ce qui est le cas !

Penser que c’est plus facile pour nous voyagiste, car nous n'aurions pas la responsabilité que seule l'agence assumerait, est totalement injustifié puisque nous sommes voyagiste ET agence, assumant - à double titre - ladite responsabilité…

* Chiffres Snav/Seto. Je ne parle pas des mêmes chiffres Richard, nous en parlerons oralement. Je ne parle que des clients inscrits sur la Tunisie au moment des annulations, pas sur le cumul en général. Et clairement, il y a eu une différence d'impact selon le mode de distribution initial.

Pour être encore plus complet, les clients qui ont le moins annulé sont ceux qui n'étaient pas passé par un agent de voyages, TO ou distributeur, mais ceux qui avaient fait des réservations directes...

* On ne m'entendrait pas sur Uber, autre sujet mais puisqu'on m'en parle. Et bien si on m'entend, suivez mon compte Twitter @jfrial.

Je suis pour toutes les innovations disruptives qui nous sortent de nos habitudes, même si je ne suis guère fan des méthodes sociales de Uber... Mais leur service comme celui de AirBnB est juste génial !

On n'aime pas le changement en général, et curieusement encore moins dans notre profession, où on s'accroche à des situations que nous voudrions acquises à vie.

C'est fini cela, y compris pour nous ! Remise en cause chaque jour ! C'est la vie des entrepreneurs...

4) Conclusion

Agents de voyages, vous avez un rôle majeur sur ce sujet à accomplir. Ces pays, ces peuples ont besoin de vous... Vraiment !

Vous êtes les premiers interlocuteurs des clients, sans forcer qui que ce soit à faire ce qu'il n''a pas envie de faire. A l’instar de vos propres expériences, je sais combien il est difficile, certains jours, de le faire.

Vous n'êtes pas venus par hasard dans ce métier, vous êtes des passionnés !

Je vous ai un peu bousculés car j'ai l'espoir que ce que j'ai pu vous dire ait touché un peu votre cœur. Pardon si j'ai pu vous blesser, tel n'était pas mon objectif.

Je souhaite juste finir par la réaction d’un entrepreneur et intellectuel tunisien, reçue hier suite à ma tribune :

"Bonjour,

J’ai reçu ce lien une bonne quinzaine de fois, à tel point que j’ai craint qu’il s’agisse d’un virus, paranoïa oblige ! J’ai été, comme vous tous très touché par ce texte, par l’intelligence et la justesse des propos de JF que je remercie vivement.

Et pour abonder dans son sens, je rajouterai que ces annulations de voyageurs à destination de la Tunisie servent directement le dessein machiavélique et barbare de ces terroristes sanguinaires.

« Céder à la terreur c’est être un peu complice ! ». Je ne jette, bien entendu la pierre à personne, j’essaye juste d’expliquer que ce phénomène DAECH n’est autre qu’une gangrène sans frontières, une gangrène qui évolue lentement (mais tranquillement) de partout sur la planète.

Cette « GUERRE » n’est donc pas celle de notre pays, elle est celle du monde libre. Les mentalités doivent nécessairement évoluer dans le sens d’une responsabilité et d’une solidarité qui dépasse toutes les frontières.

Ne nous attendons pas à un changement radical de nos politiciens respectifs, nous devons nous-mêmes assumer personnellement nos responsabilités
avec courage comme l’a fait JF."

Lu 7040 fois

Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

31.Posté par Hakim TOUNSI le 27/07/2015 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Après mes remerciements pour Monsieur Jean François Rial d’avoir posé le problème et fait appel au bon sens des professionnels du secteur des voyages en France pour être solidaire avec la Tunisie et ne pas jeter rapidement le bébé avec l’eau du bain, je voulais pour ma part faire appel surtout au sens de la responsabilité de l’agent de voyage en tant que citoyen français et électeur avant tout.

Ceux qui nous gouvernent gèrent les affaires internes du pays mais aussi dirigent une politique étrangère qui a des répercussions lourdes sur les affaires internes.
Les citoyens ont tendance à donner beaucoup d’importance aux affaires locales dans le processus d’élection de leurs représentants et ont tendance à oublier de juger la politique étrangère des dirigeants de la nation se sentant moins concernés par ce chapitre.

La Tunisie n’aurait pas eu besoin qu’on débatte ici s’il faut l’aider ou pas à se sortir des griffes des terroristes en lui envoyant ou pas des touristes si les hommes politiques n’avaient pas ouvert une guerre meurtrière en Irak suite à l’intervention US contre le régime de Saddam Hussein, s’ils n’avaient pas ouvert une guerre en Syrie pour chasser Bachar El Assad transformant ce pays en un véritable camp d’entrainement des extrémistes de toute origine réexportés par la suite en France, en Tunisie et ailleurs pour commettre leurs crimes odieux. La Tunisie n’aurait pas été autant déstabilisée si l’OTAN n’avait pas chassé le pouvoir de Kaddafi de Libye pour se retirer en laissant les extrémistes encore une fois disposer d’un stock considérable d’armes qu’ils ont exporté pour renforcer tous les groupuscules extrémistes d’Afrique à commencer par la pacifique Tunisie voisine !

L’opposition Libyenne qui devait prendre la suite de Kaddafi a été reçue à l’Elysée par Le Président Sarkozy par l’entremise de notre philosophe national BHL qui avait convaincu les autorités françaises d’appuyer une intervention de l’OTAN en Libye pour mettre fin au régime de Kaddafi par des frappes aériennes. La suite tout le monde la connait ! Aujourd’hui on n’entend plus parler de ce Monsieur Abdeljelil, le chef de l’opposition Libyenne modérée, reçu par Le Président Sarkozy mais nous entendons parler de l’Etat Islamique, des salafistes et nous enterrons les martyrs et les innocents dans un pays comme la Tunisie ce pays du jasmin connu pour la gentillesse de son peuple longtemps réputé pacifique et accueillant.

Par ailleurs, la Tunisie a adhéré depuis 1995 au Processus de Barcelone qui a défini un programme de partenariat avec l’Union Européenne avec trois objectifs : Le développement économique et l’intégration dans une zone de libre échange, la mise en place de mesures sécuritaires communes et enfin le développement de la société civile et du processus démocratique.

Quinze ans après la mise en place de ce partenariat avec la douce dictature de Ben Ali, parti un certain 14 janvier 2011 sans laisser d’adresse, la Tunisie après avoir focalisé 80% de son économie vers l’Union Européenne, a connu une révolution initiée par une jeunesse désespérée par un taux de chômage de 30% et se trouve aujourd’hui menacée d’un point vue sécuritaire de l’intérieur comme de l’extérieur !

Peut-on parler d’échec de ce partenariat Euromed ? Qui est responsable de quoi dans cet échec ? Quels sont les engagements de l’Union Européenne vis-à-vis de la Tunisie en cas d’échec du partenariat Euromed et jusqu’où l’Europe est en devoir d’aller pour soutenir la démocratie naissante d’un partenaire comme la Tunisie. Telles sont les vraies questions à poser aux élus qui gouvernent la France. Rajouter 78 milliards d’Euros à la Grèce malgré sa dette de 320 milliards pour lui permettre de se relever c’est bien mais qu’a-t-on fait pour la Tunisie, ce partenaire qui a la même population que la Grèce à savoir 11 millions d’habitants. Pour information la dette globale de la Tunisie est de moins de 30 milliards d’Euros à comparer aux 320 milliards de la Grèce et des 78 Milliadrs à lui débloquer !

L’agent de voyage n’a pas à envoyer un client qui ne le souhaite pas en Tunisie pour aider ce pays car ce serait un non sens mais en tant que citoyen il a le devoir d’interpeller ses élus pour leur demander des comptes sur une politique étrangère qui ruine les intérêts économiques et la sécurité de toute la région à commencer par l’Europe elle-même.

Sans paix dans la région aucun pays ne pourra prospérer ni en Europe ni en Afrique et nos jeunes livrés à un chômage galopant continueront à être une proie facile pour aller grossir les rangs des extrémistes de tous bords qui proposent de fausses solutions populistes, destructrices et morbides.

La Tunisie n’a pas besoin de charité pour combattre le fléau du terrorisme qui s’est abattu sur elle. Nous nous devons tous de sortir de notre indifférence et d’être responsables pour poser les questions qu’il faut à ceux qui nous gouvernent.

Le tourisme est le premier secteur à pâtir de l’insécurité. Aujourd’hui c’est l’Irak, la Syrie, la Jordanie, Le Liban, l’Egypte, la Libye, la Tunisie, l’Algérie, le Maroc, la Turquie et j’en passe qui présentent des risques sécuritaires. Demain à qui le tour ? Faudrait-il qu’on se reconvertisse dans l’industrie de l’armement faute de pouvoir faire ce noble métier de voyagiste qui nous passionne.

Pour notre part chez Authentique c’est de la résistance que nous faisons depuis 2011 et non du travail habituel. Nous ne baisserons jamais les bras car nous avons choisi ce métier par conviction et non par hasard.

Hakim TOUNSI
AUTHENTIQUE

30.Posté par PAT44 (le roi des c... anonymes) le 27/07/2015 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La profession est vraiment en crise, preuve en est, même le pdg d'un grand groupe se met à faire des piges.
Blague à part, merci Mr Rial (que l'on soit d'accord ou non avec vos propos) pour se coup de pied dans la fourmilière.

29.Posté par Rial le 27/07/2015 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chere amis

1) Sayed, Zaza, MERCI....
2) Baudoin: on s'en fiche du chiffre de 99,9% il n'a que valeur symbolique....comme je l'expose dans ma réponse.Il signifie juste immense majorité des musulmans....
3) Idress. Si il y a plein d'autres sujets et j'en ai souvent parlé, desintermediation, Internet, Uberisation, qu'on peut tous résumer avec une seule chose: si l'agent de voyage n'a pas de valeur ajoutée à proposer à son client il disparaît...Je m'y attele tous les jours dans mon entreprise!Mais le sujet que j'ai évoqué n'est pas moins important pour autant, je pense meme que l'occulter est au fonds la négation complète de ce qu'est fondamentalement notre Metier.

28.Posté par idress cheriet le 25/07/2015 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Mr Rial

Sur le fond, vous avez bien raison. Nous ne pouvons pas modifier nos comportements sous la pression de je ne sais quel obscurantisme. Mais, vous vous adressez a une communauté professionnelle qui doit sauver son métier et qui doit faire face a la deuxième phase de la révolution numérique. Vous ne croyez pas qu'il y a d'autres sujets á évoquer ?

Quel va etre l'agent de voyages de l'avenir..?
Quelle orientation faut il donner a notre métier ?

27.Posté par baudoin le 25/07/2015 01:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
24.Posté par zaza bela le 24/07/2015 17:20 | .Commentaire sur le propos 24.En 7 j'ai écrit:""si 10 000 000 de musulmans transitent ou vivent en France chaque année faites le calcul....l'approche des 99,90% de JF Rial se veut rassurante mais ce n'est pas la bonne manière.""--explication de texte: il y aurait 6 500 000 français de confession musulmane ce chiffre englobe les bi ou tri nationaux,les bleus-blancs-rouges traditionnels(en voie d'extinction)qui se sont convertis,ceux qui ne sont pas français mais qui sont européens ,etc etc..;le solde, 3 500 000 ce sont des non français, les touristes,hommes d'affaires,ceux qui viennent se faire soigner,qui transitent sur le territoire français plus ou moins longtemps ,mais qui n'y restent pas.La finalité de ce propos c'est de dire à JF Rial que si 0,10%(je cite son chiffre) sont des terroristes cela fait 10 000 terroristes sur le territoire.Comme ce n'est pas la finalité de son propos,je lui indique que sa démonstration n'est pas la bonne manière de dire que le risque est minime.--Ensuite et au-delà il y a bien évidemment à se méfier des français qui adhèrent à des thèses extrémistes et aussi de ceux qui ne tolèrent pas la laïcité.La tolérance ne peut être que mutuelle.

26.Posté par Sayed EL SOL le 24/07/2015 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Jean François,
Pour tout commentaire, j'ai partagé vos 2 éditoriaux, car ils reflètent votre pensée profonde et convection bien vrais sans détour.

25.Posté par zaza bela le 24/07/2015 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Baudoin, vous devriez être censuré pour vos propos. Ces 10 000 000 de musulmans que vous estimez "transiter ou vivre en France" sont pour bon nombre d'entre eux des FRANCAIS !! Seriez-vous en train de dire qu'il faudrait se méfier aussi de nos concitoyens dès lors ou ils sont musulmans ? D'une expression de solidarité CONTRE LE TERRORISME en nous qualifiant TOUS d'agents de voyages ce qui est vrai et loin d'être une insulte nous en arrivons à une bassesse fort révélatrice que j'espérais loin de notre secteur d'activité...
Personne n'a dit qu'il fallait convaincre les clients de partir en Tunisie lorsqu'ils rentrent dans vos agences pour un séjour en Grèce(Bob), mais qu'il ne fallait pas non plus décourager ceux qui seraient tentés de s'y rendre ! Une petite anecdote : je connais une personne qui lorsque a eu lieu l'attentat contre Charlie Hebdo passait ses journées à suivre les infos, indigné et écœuré comme nous tous, et qui lorsque nous avons appris l'attentat du Bardo qui s'est contenté de dire que ça allait faire mal au tourisme sur la desti. Pourtant il y a eu 2 fois plus de victimes en Tunisie qu'en France mais ce n'était pas chez nous donc moins grave. Ce qui est dommage : lire que la Tunisie ETAIT un pays accueillant, comme si aujourd'hui ça n'était plus le cas, comme si voir aujourd'hui des djelabahs dans un pays musulmans était choquant ! Même dans leurs propres pays les musulmans devraient s'adapter à vous ? Et toutes ces belles paroles sur un ton de regret qui rappelle l'époque de la fin des colonies françaises... ça craint !

24.Posté par idress cheriet le 24/07/2015 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Mr Rial

Votre vision sur les phénomènes disruptifs me désarçonne.....je vous croyais attaché à plus de régulation et á une vision moins ultra-libérale de notre société.

Tres sincèrement ,Mr Rial, j ai bien peur que vous vous trompiez de combat. La Tunisie sera toujours la Tunisie, et je lui souhaite un avenir économique et social radieux. Elle repartira sans aucun doute

Par contre, c est notre métier qui est en danger. C est l'agent de voyages,qui est l intermédiaire plus ou moins evitable, avec une valeure ajoutee plus ou moins importante,qui risque la mort. Pas la Tunisie

23.Posté par Christian Jean le 24/07/2015 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ walid bz
C'est vrai comme d'autres je ne suis pas tunisien et si vous parlez au nom de tous les tunisiens incluant ceux du monde du tourisme, je ne peux que m'incliner.
Sincèrement désolé j'ai cru un instant que ces échanges avaient lieux sur un portail du monde du tourisme et que les personnes qui s'exprimaient se sentaient concernés.

22.Posté par David Sprecher Avocat le 24/07/2015 16:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'abonde entièrement avec Jean-François Rial. Je reviens à l'instant de Jordanie. Un pays merveilleux. Une population TRES accueillante. Des sites fantastiques... et pas un seul touriste ce matin à Pétra ! Une honte. Il ne tient qu'à NOUS de changer cette situation et notamment en "éduquant" les clients. J'ai rencontré ce matin un merveilleux guide francophone... sans travail depuis 8 mois, ancien de la Sorbonne. Il faut se réveiller et j'espère que nombreux seront ceux qui s'exprimeront comme JF Rial. Je voudrait mentionner Adriana Minchella qui a une démarche similaire au sein du CEDIV. Bravo à eux !

21.Posté par François le 24/07/2015 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La Tunisie , un "mets raffiné" ? Ah bon ? N'est ce pas Mr JF RIAL qui déclarait en juin dernier ? "Je suis sidéré par la saleté en Tunisie...Quant aux plages, qui sont magnifiques, comment voulez-vous que les touristes traversent de véritables dépotoirs pour s'y rendre".
Alors "mets raffiné" ou " véritable dépotor" ? Va falloir choisir.

20.Posté par walid bz le 24/07/2015 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Christian Jean

Parce qu'on travail dans le tourisme on doit voir le monde uniquement d'un point de vue touristique ??
Avant d'être une personne qui évolue dans le tourisme, je suis tunisien et très concerné par la situation de la Tunisie.
votre interprétation de mes propos : "Cette situation ne vous regarde pas, circulez, il n'y a rien à voir" confirme encore ce que je dis . Il faut absolument que la situation de la Tunisie vous regarde si non vous le prenez mal :). Et oui il n' y a rien a voir à part un pays qui est en difficulté et un peuple qui souffre et son dernier soucis c'est de savoir si oui ou non les agents de voyage font leur boulot.

merci

19.Posté par Gloups le 24/07/2015 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour JF Rial,

Vous le savez mieux que moi, vos clients sont avant tout des consommateurs. Prenez une bouteille vide, une bouteille remplie à moitié, une bouteille pleine. Pour le même prix (ou équivalent) vers laquelle ils vont se tourner ? La "vide", la à "moitié remplie" ?

Aux yeux des consommateurs, la destination Tunisie présente moins de garanties que ses concurrentes : Grèce, Canaries, Espagne, Croatie ou Maroc. Il ne faut pas chercher plus loin.

Le rôle d'un agent de voyages est de conseiller son client et de lui vendre le meilleur produit. La Tunisie n'est pas le meilleur produit méditerranéen en ce moment, notamment pour les familles.

J'invite Tourmag à donner la parole aux agents de comptoir, à celles et ceux qui ont en face d'eux des pères et des mères qui organisent leurs vacances en famille. Qui peut les encourager à privilégier la Tunisie ?

Monsieur Rial, les voyageurs militants sont rares.

18.Posté par Christian Jean le 24/07/2015 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ walid bz

"La Tunisie a des choses plus importantes à faire que de convaincre quelques Français de venir la visiter."

"si vous voulez aller en Tunisie ou si vous voulez envoyer des touristes en Tunisie, vous serez tous bienvenus si non ça ne changera rien pour les tunisiens pour l'instant."

Eh bien, ! ... Voilà des propos bien surprenants pour une personne qui évolue dans le monde du tourisme ...
en substance :"Cette situation ne vous regarde pas, circulez, il n'y a rien à voir"...

17.Posté par Alain BATAILLE le 24/07/2015 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ajouterai un autre commentaire : je préfère partir en famille en Tunisie que de passer des vacances en parcourant les routes de France. C'est bien moins dangereux : 265 morts sur les routes françaises pour le seul mois de mai. Pensons également à éduquer nos clients en autotour. Bien cordialement et à nouveau bon été et RDV à Djerba.

16.Posté par walid bz le 24/07/2015 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En réaction à certains commentaires.

Cet échange est extraordinairement occidental :)

Si vous voulez aider la Tunisie et les pays "arabe", parce qu’il ne s'agit pas des pays musulmans, laissez les faire leur histoire en combattant vos politiciens. Ils vont faire leurs choix bon au mauvais, ils vont tomber et se relever. Laissez le juste libre de leurs choix.
NON NON les Tunisiens ne regrettent pas leur dictateur, c'est vous qui le regrettez. Et oui il n'est pas rassurant d'aller en Tunisie en ce moment et les tunisiens l'assument. La Tunisie a des choses plus importantes à faire que de convaincre quelques Français de venir la visiter.
Les Tunisien sont entrain de se battre pour construire un futur pour leurs pays et leurs enfant et le Tourisme reviendra et vous vendrai tous la Tunisie et vous la conseillerez à tous vos clients.
Par contre le model touristique tunisien changera et vous ne vendrez plus de forfaits à 200 €.

D'ici la si vous voulez aller en Tunisie ou si vous voulez envoyer des touristes en Tunisie, vous serez tous bienvenus si non ça ne changera rien pour les tunisiens pour l'instant.

15.Posté par XOP490 le 24/07/2015 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
" le Tourisme n'est plus un seul moyen de découvrir, mais aussi d'aider. " Vision très bisounours du Tourisme très peu partagée par nos clients, car voyez vous, ceux ci partent prioritairement passer des vacances sans se demander en permanence s'ils ne vont pas rentrer entre 4 planches. Et sur ce coup là, je ne peux qu'être d'accord avec eux et avoir quand même quelque réticence à les envoyer sciemment dans un pays où règne l'Etat d'Urgence. C'est mon avis et je le partage.

14.Posté par Alain BATAILLE le 24/07/2015 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tant qu'agent de voyages et accessoirement patron de mes agences, je ne peux que souscrire aux propos de JF Rial, confronté quotidiennement aux craintes des clients pour partir dans les pays du Maghreb.
Message à destination de Martino180, Sylvain et Bob : vos commentaires n'élèvent pas vraiment le débat mais peut-être avez-vous une autre vision du voyage, un bien de consommation sans valeur éducative, un hamburger de grande distribution alors que nous recherchons des mets plus raffinés.
Et pour l'anecdote, je pars en famille cet été en Tunisie avec : mère, femme et enfant. Par solidarité et par passion pour ces destinations : Oman en janvier, Maroc en février, Tunisie cet été. Bon été à tous et RDV à Djerba pour ceux qui y seront.

13.Posté par Christian Jean le 24/07/2015 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher M; Rial, vous êtes indubitablement un très bon communiquant et je ne peux m'empêcher de penser à Jacques Maillot qui a su en son temps par ce biais donner la notoriété que l'on sait à son entreprise ..Voilà pour les compliments...

Si j'ai bien compris (mais rien n'est moins sûre) le sens de cette nouvelle intervention, parmi les agents de voyage, se trouverait une majorité active de personnes déconseillant les pays musulmans à des clients intéressés par ces destinations ? ...Personnellement je n'en connais aucun, mais si vous en faites état et prenez soin de confirmer, ils doivent effectivement représenter une écrasante majorité ...

Ce qui me fait de la peine, c'est ce besoin de stigmatiser vos concitoyens :

"J'aimerais bien que les touristes étrangers venant en France soient aussi bien accueillis que nous le sommes en Tunisie, au Maroc ou en Égypte et en général dans tous les pays de culture musulmane."

Pensez-vous réellement que l'accueil des touristes dans les commerces et rues de France ne soit pas à la hauteur de celui réservé dans les rues et souks des pays sus cités ? ...

Est-ce vraiment utile de critiquer pour valoriser ? ...

12.Posté par wbz le 24/07/2015 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour

J’écris ce commentaire simplement pour dire que je suis à 90 % d'accord avec vous mais si je peux me permettre, je pense que vous avez une tendance à l'utilisation du mot "Musulman" comme qualification de tous les pays arabes et tous les citoyens de ces pays.
A mon avis il faut arrêter de qualifier un Tunisien ou autres par musulman. Déjà il y en a qui ne sont pas musulmans et je pense qu'ils sont avant d'être musulman : Africain, Tunisiens, Arabe... (Chacun est libre de les mettre dans l'ordre qu'il veut :)

Le résultat aujourd’hui c’est qu’il suffit tout simplement d'avoir une tête et un passeport d'une liste de pays pour devenir "musulman" et automatiquement danger potentiel. Ces citoyens sont doublement victimes, des extrémistes et du reste du monde.

Les agents de voyage sont au final des citoyens du monde et réagissent comme tout le monde. Ils ne sont pas connus pour aller chercher plus loin dans la réflexion.

En tout cas bravo pour ce superbe esprit " d'universalisme" 

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com