TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Karavel-PromoVac : les salariés de FRAM inquiets (à tort ou à raison) pour leur avenir

deux cultures d'entreprises bien différentes


Rédigé par Pierre Coronas le Jeudi 12 Novembre 2015

Le nom du repreneur de Voyages FRAM ne sera pas dévoilé avant fin novembre 2015. Mais désormais les 3 candidats sont connus. Parmi eux, LBO France, principal actionnaire de Karavel-PromoVacances, est celui qui a manifesté le plus tôt son intérêt pour le dossier. Nous avons eu connaissance de certains détails de son plan de reprise. Ils mettent en lumière l'écart important qu'il existe entre les cultures d'entreprise des deux groupes.



LBO France, actionnaire de Karavel-PromoVacances, a fait part de son intérêt pour la reprise de Voyages FRAM très tôt et travaille sur un plan depuis plusieurs semaines - DR
LBO France, actionnaire de Karavel-PromoVacances, a fait part de son intérêt pour la reprise de Voyages FRAM très tôt et travaille sur un plan depuis plusieurs semaines - DR
Tous les candidats à la reprise de FRAM sont désormais connus. Pour le moment, les détails des offres formulées restent confidentiels.

Mais quelques informations ont commencé à fuiter.

Surtout au sujet du plan de reprise de LBO France-Karavel-PromoVacances, en concurrence avec ceux de NG Travel et DocteGestio.

Alain de Mendonça, cofondateur et président-directeur général (PDG) de Karavel-PromoVacances, a reçu 3 représentants du personnel et membre du comité d'entreprise de FRAM, lundi 9 novembre 2015.

Une rencontre au cours de laquelle, il leur a présenté plusieurs points du projet de reprise de son groupe pour le tour-opérateur toulousain, en redressement judiciaire depuis le 30 octobre 2015. Olivier Kervella, PDG de NG Travel, fera de même ce jeudi 12 novembre 2015. Vendredi 13 novembre 2015, ce sera au tour de la direction de DocteGestio.

Alain de Mendonça leur a confirmé son projet de fermer plusieurs points de vente du réseau intégré de FRAM, comme annoncé en exclusivité sur TourMaG.com. Nous avons essayé de le joindre pour en savoir plus. Mais nos sollicitations sont restées sans réponse.

Selon nos informations, ce sont au moins 18 agences de voyages qui devraient fermer leurs portes si le tribunal de commerce de Toulouse venait à choisir l'offre de LBO France.

Seuls 3 employés conservés dans chaque agence FRAM

Plusieurs points de vente situés dans le Midi seraient voués à disparaître ainsi qu'au moins une agence dans la région Île-de-France et une autre dans l'Est de la France.

Mais les autres n’échapperont pas à un plan social. En effet, le plan de reprise de LBO France-PromoVacances-Karavel prévoirait de ne conserver que 3 collaborateurs dans chaque agence : un responsable, un conseiller voyage et un conseiller expert.

Or, dans plusieurs agences FRAM, certains de ces postes sont doublés. Des emplois y seront alors supprimés si le tribunal de commerce de Toulouse se prononce en faveur de cette offre.

Quant aux salariés de FRAM dont les emplois ne sont, a priori, pas menacés par le plan de reprise de LBO France, ils ne sont pas forcément tous rassurés.

Ils sont nombreux à se poser des questions sur leur éventuel avenir professionnel avec un nouvel employeur et cherchent à connaître les conditions de travail des employés du groupe Karavel-PromoVacances.

Commission collective ou individuelle ?

Pour en avoir le cœur net, certains ont décidé de s'adresser à leurs confrères en frappant à la porte d'agences de voyages PromoVacances.

Ils en ont tiré des informations plutôt positives. "Les employés de PromoVacances semblent satisfaits de leurs conditions de travail, nous confie ainsi un agent de voyages FRAM du grand Ouest. Parmi les points les plus intéressants, il y a le fait qu'ils peuvent effectuer 2 voyages d'étude par an. C'est quelque chose de très important dans notre métier."

En revanche, d'autres éléments ont, eux, tendance à les inquiéter. Notamment l'absence de tickets restaurants et de prime d'assiduité.

Mais le principal point noir pour le personnel du réseau de distribution réside dans le mode de commissionnement. Chez FRAM, il est collectif et les objectifs sont fixés par point de vente. En revanche, chez PromoVacances, le système est individuel.

"Ce type de commissions valorise l'individu plutôt que le collectif. Or, on sait qu'avant d'acheter un voyage, un client vient souvent plusieurs fois en agence. Il consulte des brochures, discute et se renseigne avant de se décider.

Par conséquent, il est amené à voir plusieurs personnes. Dès lors, comment déterminer à qui appartient le dossier ?
", déplore un autre agent de voyage FRAM du Centre de la France.

Trop d'avantages chez FRAM, pas assez chez Karavel

Effectivement, les cultures d'entreprises de FRAM et de Karavel-PromoVacances sont bien différentes.

Une source interne au groupe dirigé par Alain de Mendonça nous le confirme : "Jusqu'à présent, nous n'avions pas de mutuelle d'entreprise. Par ailleurs, en 2014, la participation aux bénéfices ne nous a pas été accordée comme cela avait pourtant été le cas lors des précédents exercices."

A l'inverse, chez FRAM, les salariés bénéficient de très nombreux avantages. Peut-être un peu trop. Ce qui, selon certaines analyses, aurait contribué aux difficultés financières du groupe et probablement découragé les investisseurs chinois de HNA un temps intéressés par le dossier.

Pour autant, "on ne peut pas dire que Karavel soit une mauvaise entreprise mais simplement que les conditions de travail y sont particulières", estime la source interne.

Malgré tout, il resterait moins d'une dizaine d'anciens employés d'Ecotour.com, racheté fin 2014 par Karavel-PromoVacances, au sein des effectifs actuels du groupe.

D'après les divers témoignages que nous avons pu recueillir, le centre d'appel cristallise le mécontentement au sein du groupe. Ses employés se plaignent de la pression qui y est exercée par les managers.

Autre problème soulevé : la rémunération. La part fixe serait très basse et non négociable à moins de 1 200 € par mois pour 35 heures de travail hebdomadaire. Le reste serait constitué d'une commission de 0,015 % sur le chiffre d'affaires et de 80 centimes d'euros brut sur la vente d'une assurance.

"Pas de cadeau ni de sentiment"

"C'est l'école américaine où tout fonctionne au mérite. On ne fait pas de cadeau ni de sentiment, nous confirme une source interne. Dans les centres d'appels, tout est minuté, rationalisé. Mais certains, chez Karavel, y travaillent depuis plus de 10 ans. Donc ce n'est pas inhumain, non plus."

Manuel Jacquinet, Directeur de la publication de En-contact.com, journal en ligne professionnel des centres de contact et de la relation client, nuance lui aussi les témoignages négatifs que nous avons recueillis.

Il reconnaît que les niveaux de rémunération restent le point noir du secteur. Mais assure que "les conditions de travail dans les centres d'appel français se sont nettement améliorées ces dernières années. Désormais, la très grande majorité des centres d'appel traitent bien leurs salariés".

Et visiblement, le modèle de Karavel-PromoVacances est viable puisque le groupe gagne de l'argent et ne cesse de poursuivre sa croissance.

Si bien qu'à l'heure actuelle, peu d'acteurs du tourisme en France disposent du périmètre et de la santé financière pour envisager reprendre avec succès un poids lourd comme FRAM.

Et de sauver ainsi de très nombreux emplois.

Alain de Mendonça rassure ses employés par e-mail

C'est, en somme, ce qu'Alain de Mendonça explique à ses salariés dans un message électronique qui leur a adressé vendredi 6 novembre 2015 et que nous avons pu consulter.

De quoi calmer les inquiétudes d'une partie de son personnel qui se plaignait de ne pas être informé du projet de reprise de FRAM.

"Nous sommes mis à l'écart. Même le comité d'entreprise ne sait rien, assure une employée du groupe.

Quand on pose des questions, la direction de Karavel nous répond que, comme le rachat se ferait par LBO France, cela ne nous concerne pas et qu'en tout état de cause, la reprise, si elle a lieu, n'aura aucun impact sur les salariés de Karavel".

Une affirmation que certains mettent en doute dans l'entreprise. En effet, alors que rien n'est encore fait pour le moment, PromoVacances a déjà pris en charge des groupes de voyageurs de FRAM. Au Maroc notamment.

Et comme l'assure le PDG de Karavel sur TourMaG.com, même si FRAM et Karavel devraient rester indépendantes l'une de l'autre, "il faudra bien sûr mutualiser certains services".

Les jours qui viennent nous permettront certainement de connaître les modalités de cette "mutualisation".

Lu 9459 fois

Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

33.Posté par Sables d''''''''''''''''Or le 18/11/2015 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Nicolas et @ Damya
Vos commentaires sentent le copié-collé. Faudrait penser à changer un peu la tournure des phrases écrites à votre place !

32.Posté par Sables d'Or le 18/11/2015 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne travaille pas chez Karavel et pourtant dans ma boite, nous subissons aussi le stress et la pression ; nous n'avons ni tickets restaurants, ni 13ème mois. Comme quoi, des affreuses boites comme Karavel, il y en a d'autres...

31.Posté par Jules fram le 15/11/2015 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci a Tourmag pour cet article merci de nous ouvrir les yeux... Je n'ai pas envie de travailler pour Karavel. J'en ai la boule au ventre et beaucoup de mes collègues sont anxieux. Nous voyons ce qu'il se passe. Ma meilleure amie travaillait pour Karavel. Elle s'est retrouvée en arret pour dépression car elle etait harcelée. Sa santé en a pris un coup. Elle est en ce moment meme encore en procédure judiciaire. Karavel n'est pas l'entreprise adaptée pour reprendre fram. Mes collègues et moi faisons beaucoup' plus confiance à Ng travel qui donne l'air d'une entreprise plus sérieuse et rigoureuse. J'espère que le tribunal de commerce prendra note de tout cela si Karavel nous reprend, beaucoup de postes seront supprimés, beaucoup souffriront des techniques de management et de la politique de l'entreprise.

30.Posté par belleetrebelle le 14/11/2015 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui est dupe de ce lobbying de Karavel avec ces post ? ... C'est tellement gros ! il faut dire que le réveil est amer pour Karavel qui avait investi les bureaux de FRAM certain d'en obtenir les clés, qui était entré dans l'opérationnel, non pas pour payer des séjours de Fram, information fausse et impossible juridiquement puisque les séjours sont réglés par FRAM, mais cela le confortait de le faire croire ! Eh oui, la concurrence a du bon et NG TRAVEL est le meilleur candidat pour FRAM. Souhaitons que le Tribunal de Commerce et le mandataire judiciaire sauront faire le bon choix afin d'assurer un avenir pérenne pour FRAM et ses employés, non pas vieux (comme certains karavelois, génération kleenex) le pensent , mais fidèles, investis, fier de leur appartenance et déterminés.

29.Posté par Etonné le 13/11/2015 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et pas un réseau ne souhaite travailler avec karavel qui se passe des agences pour faire du BtoC... donc à réfléchier

28.Posté par Hello le 13/11/2015 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme toujours, ce sont surtout les avis les plus polarisés qui émergent dans les posts. Que les "anti" se manifestent s'ils le souhaitent en leur propre nom mais, de grace, ne donnez pas de leçons aux salariés de Karavel, c'est de la pure condescendance. Nous sommes plus de 700, répartis sur plusieurs sites et pas débiles ou passifs au point d'être incapable de donner notre avis en notre nom propre sur notre situation de travail sans être" téléguidés", merci ! Nous sommes très nombreux à nous y plaire, à nous y développer professionnellement et personnellement sur du long terme. ça ne matche pas pour tout le monde, cela arrive, et tout n'est pas parfait, mais c'est une entreprise agréable, vivante, qui bouge et qui progresse, et c'est tant mieux comme cela.

27.Posté par La Rédaction le 13/11/2015 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Cet article suscitant de nombreuses réactions et commentaires, nous tenons à rappeler à quelques règles au sujet de leur modération.

Tout commentaire comportant des propos injurieux ou diffamatoires à l'encontre d'un individu ou d'une société seront immédiatement supprimés.

Nous vous rappelons que l'injure et la diffamation sont des délits passibles de sanctions pénales.

Merci.

26.Posté par dubitatif le 13/11/2015 07:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Inquiétant limite anxiogène chez Karavel : réussite explosive indéniable, certes, mais à quel prix ?

Des méthodes de travail "à l'américaine" (genre çui qui veut, y peut, même sans bagage, suffit juste de posséder volonté, ambition et énergie hors du commun), saupoudrées de bon vieux management bien français (copinage, chouchoutage et tête du client) et hop ! en fusionnant deux cultures diamétralement opposées, on atteint le haut du podium des TO hexagonaux !

Voilà qui devrait faire plaisir à notre ministre de l'Economie... mais pas à celle de la Santé !

25.Posté par fantomas le 12/11/2015 23:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Question simple"sur les promesses de karavel....sur 110 salaries switch partir pas cher.....? Il en reste combien? Combien sont passés au prudhommes?.....karavel est opportuniste pour développer son chiffre d affaires avec 2 règles économiques....le capital financier; capital techno.......et très peu de capital humain.....a mediter

24.Posté par Alex le 12/11/2015 22:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis un salarié de karavel et je ne me reconnais pas dans cette article .
Moi aussi j'ai intégré karavel via un rachat .
Grace a cela j'ai évolué et acquis de nombreuses compétences et mon travail à toujours était reconnu .
Karavel est une entreprise jeune et dynamique dans laquelle bien évidemment on peut s'épanouir .
Il n'´y aucune peur à avoir bien au contraire . Karavel ne cesse de grandir , de recruter et monter en compétence ses salariés .

Reprendre fram ... C'est avant tout sauver des salariés et une entreprise .

23.Posté par sniper le 12/11/2015 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je fais du management et je sais ce que c'est la pression montante et descendante certaine société c'est juste pas possible tiens parlons de promovacances tout commence par une remarque sur la façon de manager pour devenir l homme à abattre ,effectivement il y a des avantages mais il faut être le mouton qui dit oui à tout il ne faut pas mettre le doigt dans l'engrenage, une direction qui ne prend même pas le temps de répondre aux lettres recommandées de leur personnel ....oui vous pouvez dire ce que vous pensez mais ça ira des lors que dans un sens et tu sentiras le sol se dérober sous tes pieds si tu ne vas pas dans leur sens .....combien d'employés vont lâcher la pression dans les toilettes .......il y aurait tant a dire mais fram aura juste l impression d être en l'an 1367 ...

22.Posté par Arthur le 12/11/2015 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais quand je vous lit, tous , c'est le paradis Karavel ....
Sérieusement , heureusement il y a quelques commentaires, cette société à la réputation d être la plus inhumaine et anti sociale du Tourisme ( salaires très bas, pas d avantages sociaux type mutuelle ou tickets restaurants , postés instables etc...)
Franchement, comme l écrit une personne ici , on peut se demander à quelle point cette mobilisation est sérieuse et véridique ...
Paradoxalement , aucun salarié de NG Travel ou, à ma connaissance, on vit très bien, ne pratique ce type de lobbyisme effréné ....

21.Posté par Loli le 12/11/2015 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le plus important dans cette affaire est de sauver le plus d'emplois.
Je souhaite surtout m'adresser et rassurer nos collègues de FRAM: si plan de reprise par Karavel :vous êtes arrivés dans une Grande École!
Je parle en connaissance de cause car j'ai commencé en 2007 avec Abcroisiere et rachat en 2010 par Karavel.
Si je peux vous résumer mes 7 dernières années :
Un CDI niveau A qui a évolué vers un CDI niveau F
Une liberté d'action qui invite au dépassement de soi (notamment grâce aux objectifs individuels)
Et surtout L'arrivée de mon petit garcon en 2010💕
Oui cette société possède avant tout un esprit "Famille"

Quelle que soit l'issue du rachat Nous sommes tous avec vous !

20.Posté par Oualalaradim c'est vrai ! le 12/11/2015 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois que WOOLFIE est une adepte du Nadisme MORANO : parler de ce qu'on ne connait pas, en tirer des conclusions hâtives et l’enfoncement de portes ouvertes
Oui il y a des vieux chez Fram mais pas tant que ça (max 10%) et les vieux ont envie de partir à la retraite : rien d’extraordinaire à ça. Sinon la majorité a entre 30 et 50 ans
Oui on a accès a des tarifs spéciaux pour les voyages mais seulement 1 semaine avant le départ et sur une sélection restreinte de voyage donc au final quand tu veux partir pendant les vacances scolaires, il n'y a jamais de place. Donc à part quelques personnes haut placées peut être, il n'y a pas d'abus.
Oui les salariés ont acquis des avantages par rapport aux salariés des autres boites du tourisme et ont peur de les perdre mais qui a envie de perdre ce qu'il a acquis?
En fin de compte je pense que WOOLFIE est comme Nadine : un troll qui est la pour énerver le monde. Tu as gagné, tu m'as foutue la ruque

19.Posté par Krakravel le 12/11/2015 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et moi j'ai eu affaire au call center de PromoVac un jour : Au cours d'un appel j'entendais quelqu'un, certainement un manager, hurler sur plusieurs personnes. Le dynamisme c'est bien mais parfois ça va trop loin.

18.Posté par Bob le 12/11/2015 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ancien salarié de Karavel, j'y ai passé 7 ans. Tout n'est pas rose, les salaires et les avantages sociaux ne sont pas terribles, mais c'est une boite hyper dynamique où il est facile d'évoluer... si on le mérite. Enormément de gens ont pu changer de métier chez karavel et ça je ne crois pas qu'on le trouve partout.
et non je ne suis pas téléguidé, cela fait bien 3 ans que je suis parti. Et je garde un beau souvenir de cette boite...

17.Posté par pour soso le 12/11/2015 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
excuse moi soso mais la tu abuses un peu !! dire son ressenti au RH vaut un licenciement quelques mois apres !! et pour preuve quelques personnes (meme directeur d'un service) ont été licenciées car elles l'ouvraient un peu trop !! j'ai aussi travaillé dans cette société ou on te remercie de tes bons et loyaux services un peu comme de la m... ! c'est vrai que tu es une grande amie du RH donc pour defendre la société tu es la premiere ! et puis on offre pas tout les jours a sa grande amie un voyage en Rep dom elle et sa petite famille !!!! hein ?


16.Posté par Ilyes le 12/11/2015 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A titre personnel, je suis chez depuis 11 ans chez Karavel, je suis manager sur la Call Center.
Fier de travailler pour une société exigeante, avec à sa tête un Directeur Général ambitieux, ingénieux et qui a su tenir ses promesses en n'engageant à ne faire aucun un plan social et cela depuis depuis plus de 10 ans.

Je ne met aucune pression à mes collaborateurs, je suis très exigeant en ce qui concerne le discours clients, la gestion des contrats, le respect des différentes phases de réservations, la ponctualité, le bon comportement en règle général.

Mon métier est orienté sur l'évolution des compétences de mes vendeurs et avant d'être leur supérieur hiérarchique, je suis avant tout leur collaborateur privilégié !

Pour finir, je n ai jamais été téléguidé, bien au contraire, j'écris pour la 1ere fois en 11 ans, car les mensonges dit sont trop gros pour ne pas réagir.

15.Posté par WOOLFIE le 12/11/2015 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est très bien que les salariés de KARAVEL se manifestent.
Il faut savoir que bon nombre de salariés de FRAM sont vieillissants et ils souhaitaient sûrement profiter des avantages "retraite" de la boîte pour leurs départs et rester peinards à leurs postes ! Oui mais voilà, le repreneur potentiel est jeune et veut des salariés motivés et qui bossent.... Aïe, aïe, aïe !!! Ca fait peur car les petites chouchoutes de certaines directrices vont se retrouver seules, les fainéants vont devoir bosser, les privilèges de certains vont disparaître..... Bref, ils vont se retrouver dans une société "normale" et ça, ça va être le drame pour beaucoup !!!

14.Posté par sandra le 12/11/2015 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis salariée de KARAVEL depuis plus de 15 ans aujourd'hui . J'étais salariée, promovacances . Karavel nous a racheté apres le 11 septembre, karavel nous a sauvé! Je suis sur le call center , j'ai été vendeuse pendant 12 ans (et ravie) !J'ai même fait partie du comité d'entreprise, bien sûr il y a eu des divergences lors de nos réunions mais la direction (alain , carlos, folco...) a toujours été à notre écoute.
Notre direction nous a permis de devenir actionnaire.
Lors du rachat de partir pas cher, j'ai aidé à la formation et à l'intégration de nos nouveaux collègues. Nous apprenons les uns des autres dans ces moments là!!

Je suis manager sur le call aujourd'hui. Je ne mets pas la pression comme indiqué dans votre article , je suis simplement exigeante avec mes agents en ce qui concerne le discours client, la gestion de nos clients, la ponctualité, le respect de nos procédures.

Pour finir, à titre personnel, dans les moments difficiles, karavel m'a écouté ,soutenu et aidé.


1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com