TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






L'Open Innovation au service des agences de voyages

Challenge Tourisme et Azerbaïdjan


Rédigé par Johanna Gutkind le Vendredi 6 Novembre 2015

Challenge tourisme s’engage dans l’open innovation. Son président, Lucien Salemi, l’a affirmé hier lors du diner-débat organisé au Centre Culturel de l’Ambassade d’Azerbaïdjan : « Ce n’est qu’en mutualisant nos moyens et en associant nos compétences que nous obtiendrons des résultats afin d’être capables de répondre à l’exigence actuelle des consommateurs voyageurs et de renforcer la pertinence du métier d’agent de voyages». La déclaration semble pour le moins assez velléitaire… pourtant elle est crédible, car le tour de table est déjà réuni et les actions sont programmées : de quoi réjouir et donner espoir à toute une profession…



L’Azerbaïdjan est une destination totalement prête à recevoir  des touristes (c) Fotolia - Elena Petrova
L’Azerbaïdjan est une destination totalement prête à recevoir des touristes (c) Fotolia - Elena Petrova
Sous l’impulsion de Martin Duval, le fondateur de l’agence Bluenove, agence reconnue dans le domaine de l’open innovation, les 21 personnes présentes hier au Centre Culturel de l’Ambassade d’Azerbaïdjan ont retenu le principe de base : « on est plus rapide et plus efficace à plusieurs que tout seul ».

Milan Stankovic président de la start-up Sepage complétait cette déclaration : « Aujourd’hui, les touristes partent sur 50 destinations. Si vous voulez en marketer une nouvelle, il vous faudra faire appel à la technologie, c’est indispensable »

On s’en doutait, mais nous voilà doublement prévenu.

L’Open Innovation au service d’une destination

Martin Duval explique : « Nous sommes dans un monde contraint avec moins d’argent et pourtant nous devons allez plus vite, car le monde va plus vite.

Si on est tout seul, chacune de nos actions et projets vont prendre plus de temps.

A l’inverse, avec l’open innovation, nous nous inscrivons dans une démarche d’intelligence collective avec comme bénéfice d’être plus rapide et surtout plus pertinent.»
0

La destination d’Azerbaïdjan présente toutes les caractéristiques pour le démontrer.

Azerbaïdjan

Comme l’explique Lucien Salemi : « L’Azerbaïdjan est une destination totalement prête à recevoir des touristes. Le pays est construit, les hôtels haut de gamme sont superbes, les rues sont propres, l’architecture à la fois néoclassique et moderne est captivante, on ne voit plus aucune grue dans les villes, bref tout est réuni pour accueillir les voyageurs ».

Et pourtant on en dénombre encore qu’un très petit nombre…

Conclusion, sans l’effort de tous, cette destination n’est pas prête de décoller…

Échec de la promotion de la destination Azerbaïdjan

Elmar Mammadov conseiller de l’ambassade d’Azerbaïdjan - (c) i-tourisme
Elmar Mammadov conseiller de l’ambassade d’Azerbaïdjan - (c) i-tourisme
Monsieur Elmar Mammadov, conseiller de l’ambassade d’Azerbaïdjan ne cachait pas l’échec des efforts jusqu’à présent déployés :

« Nous avons organisé des show dans 25 villes françaises. Nous avons ainsi suscité l’intérêt du public pour notre destination.

Pourtant, les touristes ne trouvant pas de structure suffisante auprès des TO et des agences de voyages pour partir, les résultats ont été décevants. »


C’est ce qu’on appelle mettre la ‘’charrue avant les bœufs’’.

Pour assurer le succès d’une nouvelle destination, le relais des professionnels, tant au niveau production que distribution, est indispensable.

Agir

« Assez parler, il faut du concret ! » clame Boris Reibenberg président de Présence Assistance.

Le périmètre des agences de voyages s’est réduit de 80% avec la perte de tout le bassin méditerranéen.

C’est le moment de se rabattre sur d’autres destinations et n’oubliez pas que la principale motivation des voyageurs aujourd’hui c’est la sécurité.»


Avec l’Azerbaïdjan, destination sûre, le pays dispose d’immense atout. Reste à engager les actions.

Mieux qu’une idée, c’est la bonne équipe qui compte

Martin Duval insiste que l’intelligence collective : « Pour réussir un projet innovant, ce n’est pas tant la bonne idée qui compte, mais de disposer de la bonne équipe ».

La bonne équipe, Challenge Tourisme l’a réuni : des GDS, des TO, des agences, le SNAV, la presse professionnelle et la technologie sans laquelle rien ne sera aboutie.

Le SNAV organise un workshop le 10 décembre, Pierre Yves Canton directeur de l’agence Cruise NFLY propose de monter un bureau à Bakou afin de créer une structure de mise en relation pour les professionnels du tourisme, les TO Alest Voyages, Salaun Evasion de renforcer l’offre TO, Take Off l’offre mice, l’Escaet la formation, etc

Intelligence collective

Le directeur de l’agence Bluenove rejoint l’injonction de Boris Reibenberg qui nous conseille de nous lancer tout de suite:

« L’open innovation c’est un état d’esprit : lancez-vous !

Il est inutile de se projeter à trop long terme, mais tester tout de suite, organiser les interactions, regardez les itérations qui vont vous permettre d’avoir un feedback et ainsi revenir sur la version de base pour l’améliorer »
.

Plateforme mutualisée

Lucien Salemi insiste : « La technologie va nous permettre de fédérer l’ensemble de nos moyens autour d’une plateforme mutualisée. C’est la mission que nous allons porter avec Challenge Tourisme » (voir article sur l’open innovation).

L’idée est bien de mobiliser les forces en présence sans oublier l’apport de la nouvelle économie avec en particulier la start-up Sepage.

Sepage

Dans le cadre de cette mobilisation en faveur de la destination Azerbaïdjan, Milan Stankovic explique l’importance de la technologie :

« Aujourd’hui 50% des voyageurs passent par internet pour organiser, préparer et acheter un voyage. Mais il est parfaitement possible de guider les internautes et c’est ce qui m’intéresse dans le projet d’open innovation de Challenge Tourisme. »

On ne présente plus Sepage, après deux levées de fonds, la start-up ne compte plus les prix de l’innovation qu’elle collectionne, dont le dernier fut décerné avant-hier par Amadeus au [T3 Business Forum]url: http://www.tourmag.com/T3-Business-Forum-Tourism-Transport-Technology-le-rendez-vous-de-l-innovation-touristique_a76792.html.

La technologie

Sepage est une société française exerçant son savoir-faire dans le data marketing dédié au tourisme.

Sa technologie repose sur l’exploitation d’algorithme complexe sur les données trouvées sur le web afin de proposer des voyages ciblés aux internautes.

Son fondateur conclu à propos de cette nouvelle destination : « Les internautes peuvent être guidés. La technologie le permet. Nous pouvons connaitre l’historique et le parcours des voyageurs et ainsi qualifier les cibles pour les amener à s’intéresser à un voyage extraordinaire comme celui qu’on peut réaliser en Azerbaïdjan. »

Merci la technologie et…. merci Challenge Tourisme.

Lu 2981 fois

Notez


1.Posté par Postman le 07/11/2015 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tourism in Azerbaijan has big potential, so this initiative must be highly aprreciated

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33








Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com