TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





L'épidémie de Chikungunya sévit à La Réunion

7 122 cas déjà recensés


Rédigé par La Rédaction (JDL) redaction@tourmag.com le Vendredi 27 Janvier 2006

A la demande de la Direction générale de la Santé, la Direction du tourisme attire votre attention sur le virus Chikungunya qui sévit actuellement sur l'Ile de La Réunion. Chikungunya (qui signifie en swahili "marcher courbé", en raison des fortes douleurs articulaires qu'il provoque) est un arbovirus transmis par un moustique du genre Aedes. Il circule surtout en Afrique de l'Est, en Asie du Sud-est et dans le sous continent indien.



L'épidémie de Chikungunya sévit à La Réunion
Entre le 28 mars et le 8 janvier 2006, 7 122 cas de Chikungunya ont été recensés par le système de surveillance à la Réunion, dont 2 147 confirmés biologiquement. Il s'agit pour la quasi-totalité de personnes contaminées localement et non de cas importés.

La majorité des cas sont survenus dans les villes de Saint-Denis (19 %), du Port (16 %), Saint-Louis (17 %), Saint-Paul (11 %) et Saint-Pierre (12 %). Environ 4 à 7 jours après la piqûre de moustique infectante, une fièvre élevée apparaît brutalement.

Mesures de lutte : ni vaccin, ni traitement préventif

S'y associent alors typiquement d'importantes douleurs articulaires et musculaires touchant les extrémités des membres (poignets, chevilles, phalanges), des céphalées et, parfois, une éruption cutanée. Des hémorragies bénignes peuvent survenir, surtout chez les enfants.

La prise en charge thérapeutique repose essentiellement sur la prescription d'anti inflammatoires non stéroïdiens afin de soulager les douleurs. Il n'existe ni vaccin, ni traitement préventif contre l'infection à Chikungunya.

Les mesures de contrôle reposent donc sur les efforts couplés de lutte antivectorielle et de lutte communautaire afin d'éliminer les gîtes de moustiques. Dans ces conditions, des mesures de prévention individuelle contre les piqûres de moustique doivent être prises de façon quotidienne : spray et crèmes, diffuseurs électriques, serpentins, vêtements longs et moustiquaires.

mesures de prévention individuelle contre les piqûres


Le moustique vecteur pique la journée, essentiellement à l'extérieur des maisons, avec une activité plus importante en début de matinée et en fin de journée.

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter régulièrement le site Internet de l'Institut national de veille sanitaire /index.html qui fournit des éléments actualisés sur ce virus :

signé : Thierry HEGAY - Sous-directeur des politiques touristiques


Lu 19860 fois
Notez


1.Posté par carrion le 28/01/2006 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comment ce fait il que nous n'entendons pas parler des autres pays ou ce moustiques seville

2.Posté par laurence le 28/01/2006 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un vent de panique est apparu la semaine dernière au sujet de ce moustique,! tout d'un coup, alors qu'il sévit depuis un an à la Réunion, mais comme nous sommes en période humide, les larves ont dû se développer fortement ces derniers temps , et effectivement, en l'absence d'informations, la réaction a été , de la part des métropolitains :"que nous cache t on ?(encore!) et sur le net des forums
se sont "lachés" aux limites de l'hystérie, et j'ai eu de futurs jeunes mariés en début de semaine, paniqués ( leur voyage aura lieu en juillet !). les Réunionnais que j'ai interrogés , sur place, sont beaucoup plus pondérés, et font la distinction entre les côtes Est '( plus arrosées, d'où marais et flaques d'eau propices au développement) et la côte ouest, plus sêche, quant aux Réunionnais vivant en métropole , et partant cet été sur leur île, ils sont sereins et disent que d'ici là, le moustique aura perdu de l'importance.

3.Posté par deberne le 29/01/2006 12:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
qu'en est-t-il à l'ile maurice sur cette épidémie ? Maurice est située très près de la réunion mais comme pour tout le reste, les moustiques ne passent sans doute pas les frontières ... je pars dans un mois et je suis un peu inquiéte .. qui peut me rassurer ? merci

4.Posté par lille le 29/01/2006 22:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, Je réside en France métropolitaine et j\\\'ai contracté le virus chikungunya lors d\\\'un séjour à l\\\'île Maurice en Mai 2005.
La maladie s\\\'est déclarée le 7 mai 2005, voici l\\\'évolution :
1er jour : impossibilité de rester debout, fièvre, fort mal de tête, mal dans les membres, vomissements.
1 ère semaine : la fièvre est tombé, j\\\'ai des plaques rouges sur le corps et j\\\'ai des douleurs uniquement dans les membres inférieurs.
--> Retour en Metropole, le nom \\\"chikungunya\\\" fait rire mon médecin qui ne croit absolument pas en mes douleurs paralysantes. Je dois donc aller travailler, heureusement je travaille au bureau, mais ma maladie exotique fait un peu sourire.
Au bout de 2 mois : j\\\'ai de nouveau des douleurs dans les poignés, phalanges et le pire c\\\'est les douleurs dans les pieds : je boite et j\\\'ai les pieds très gonflés C\\\'est comme si le matin j\\\'étais toute \\\"raide\\\".
Au bout de 3 mois : CA Y EST je suis enfin GUERIE Au bout de 9 mois : Le Chikungunya n\\\'est plus qu\\\'un mauvais souvenir, je n\\\'ai plus aucune douleur.

5.Posté par Noel le 30/01/2006 04:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'épidémie à commencée en mars 2005, elle a toujours été minimlsée par les autorité (DRASS). Aujourd'hui officiellement on parle de 20 à 30 000 cas et 5000 cas en une semaine. Pris à la légère, ce virus provoque une maladie invalidante sur plusieurs mois. des cas d'encéphalite ont été constatés par les hopitaux et "enfin" un an après l'Etat prend les mesures nécessaires pour lutter contre la prolifération du moustique.
Toute l'île est touchée. Les mesures de protection personnelle (anti moustique) sont vivement recommendées.
Les acteurs économiques du tourisme local commence à voir d'un mauvais oeil ces informations alarmantes mais malhereusement réelles. A Maurice également la maladie sévie mais un "couvercle" est maintenu pour ne pas effrayer les touristes.

6.Posté par yannis le 30/01/2006 07:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'habite a la reunion, j'ai a signalé que la photo du moustique que vous avez sur cette page ne correspond en rien a au chikungunya qui est a La Réunion ; il a les pattes beaucoup plus courtes le ventre ovale et les ailes transparentes. Sinon ici c'est véritablement une épidémie et on ne pense pas q ue cela vient des moustiques parce que meme avec les spirales et les produits anti-moustiques ont est pas éparniés on l'attrappe quand meme. Ma femme ayant contracté cette maladie a perdu son foetus et elle est pas la seule. Il parait que le produit que la DRASS utilise (produit interdit dans bons nombres de pays) rend les hommes et futurs hommes stériles.

7.Posté par Bachaud le 30/01/2006 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Après une sous-estimation de cette épidémie par les autorités sanitaires, la situation est devenue difficilement contrôlable et beaucoup de non-dits et de questions restent sans réponse :
1- Qu'en est-il de cet hypothétique vaccin soit disant fabriqué aux Etats-Unis ?
2- Où sont passés les deux litres de virus Chikungunya qui aurait été égarés dans les années 80, par un labo de l'US ARMY puisqu'il aurait été l'objet d'étude dans des programmes d'armement biologique?
3- Comment peut-on comptabiliser les gens infectés par le virus dans la mesure où il n'y aurait plus de produit permettant de le révéler et tenant compte du fait que l'infection pourrait être totalement inapparente (infection "asymptomatique") ? En effet, n'existe-t-il pas des porteurs du virus du palludisme qui n'ont pas déclaré la maladie ?!
Qui pourrait m'apporter des précisions et me rassurer ?

8.Posté par cycy974 le 13/02/2006 15:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Je suis réunionnaise et je vais d\'ailleur à la Réunion demain c\'est à dire le 14 février. Je ne peux pas dire que je n\'ai pas peur, evidemment qu\'on se pose des questions.
Les médias disent qu\'on en meurt pas mais le petit garçon et le pompier mort à la Réunion étaient pourtant en bonne santé !? Au début je croyais que les personnes touchaient nétaient que les personnes déja fragiles à la base atteints par exemples de diabete, cardiaque, nouveaux nés et femmes enceintes. A QUOI DOIS JE M\'EN TENIR MAINTENANT Si quelqu\'un a une réponse à me donner répondez moi avant demain MERCI 8-(

9.Posté par Murielle le 16/02/2006 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce que les réunionnais dénonçaient depuis plusieurs semaines déjà est enfin pris en compte par les autorités: le nombre de décès a anormalement augmenté depuis l'apparition du "chik".Savez-vous qu'on utilise à la Réunion pour démoustiquer des produits si dangereux qu'ils sont interdit en France? Les écoliers sont intoxiqués, la faune et la flore périssent. Ce qui est incroyable c'est que même pas un dixième de ce qui se passe vraiment là-bas est diffusé ici. Si ce sujet vous intéresse vraiment allez donc faire un tour sur ce site http://www.chikungunya.re. Il est très complet, très bien documenté et répondra à pas mal de vos questions.

10.Posté par brigitte le 28/02/2006 16:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour
mes enfants ont réservé un billet (en septembre on ne parlait pas de chick en métropole) air france pour partir à la réunion en juin
quand ils ont voulu annuler leur billet air france leur a répondu qu'il était ni remboursable ni modifiable etc..
que faire ? quelqu'un peut-il me répondre? merci

11.Posté par rav le 11/01/2007 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sa fais tre tres mal bientot 10 mois

12.Posté par Co le 28/01/2007 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour j'aimerais savoir si vous saviez comment le virus peut-il apparaitre et se former ? quels sont les facteurs qui ont donné naissance au chikungunya ? je recherche cela activement depuis lgtps mais sans succés...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com