TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : "Et voir un ami pleurer…" ça peut faire enrager !

l'édito de Dominique GOBERT


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 28 Avril 2013

C'est la mauvaise nouvelle de la semaine… Dans quelques jours Autrement Voyages va se déclarer en cessation de paiement. Le TO fait partie des nouveaux entrants 2013 référencés au Top 14 mais à court de trésorerie, il va devoir baisser pavillon.



A vous, Georges, Olivia, Michel et tous les autres, un grand bravo pour avoir tenté de voir le tourisme autrement.  Vous n'avez pas démérité, vous êtes allé au charbon plein d'enthousiasme. Et vous avez bien fait de délaisser un individu peu étouffé par les scrupules pour tenter autre chose. /photo dr
A vous, Georges, Olivia, Michel et tous les autres, un grand bravo pour avoir tenté de voir le tourisme autrement. Vous n'avez pas démérité, vous êtes allé au charbon plein d'enthousiasme. Et vous avez bien fait de délaisser un individu peu étouffé par les scrupules pour tenter autre chose. /photo dr
Le titre est dû, comme vous l'aurez compris à Jacques Brel, ce merveilleux poète disparu...

J'ai, hélas, entendu aussi un ami pleurer durant ce week-end.

Et c'est pas facile, parce que, trop souvent, on ne peut trouver les mots de soutien.

Aussi, ce modeste édito est dédié à toute cette équipe qui avait entamé une aventure sympa.

A vous, Georges, Olivia, Michel et tous les autres, un grand bravo pour avoir tenté de voir le tourisme autrement.

Vous n'avez pas démérité, vous êtes allé au charbon plein d'enthousiasme. Et vous avez bien fait de délaisser un individu peu étouffé par les scrupules pour tenter autre chose.

Pas de bol. Malgré la volonté, en ce monde impitoyable, la volonté et l'envie ne suffisent plus.

Un investisseur égyptien, lui aussi vraisemblablement sans états d'âme, vous a fait des promesses… qui, comme chacun le sait hélas trop bien, n'engagent que ceux qui veulent bien les croire.

Parce que, dans une entreprise comme la vôtre, petite, mais dont l'avenir semblait prometteur, la trésorerie, c'est aussi le nerf de cette bataille. Mais la tréso, quand elle reste bloquée ailleurs, c'est pas très bon pour une société sans grands moyens et qui démarre.

La Case de l'Oncle Dom : "Et voir un ami pleurer…" ça peut faire enrager !
Ce qui m'amène à réfléchir un tout petit peu sur le système en France et sur lequel, producteurs et distributeurs s'opposent.

Parce que, si l'on examine objectivement la situation d'Autrement Voyages, le chiffre d'affaires est bon. La réussite commerciale est indéniable.

Seul problème, les délais de paiement entre le distributeur et le producteur sont trop longs. Beaucoup trop longs.

Bien sûr, les réseaux, qui engrangent la monnaie en amont, peuvent se montrer "solidaires"… mais sans grand risque, puisque, finalement, le fric est déjà dans les caisses.

Peut-être là, y aurait-il matière à véritable débat entre les uns et les autres…

Autre sujet de réflexion. La fameuse banque d'Investissement, la BPI, qui a absorbé Oséo (laquelle n'a jamais beaucoup osé), à quoi ça sert, si ce n'est à soutenir des entreprises saines qui ont besoin d'investisseurs ?

J'aimerais beaucoup que Mademoiselle Pinel et ses acolytes au pouvoir nous répondent…

Peut-être que le syndicat devrait se mobiliser un tout petit peu plus fermement sur cette questuion, non ?

Quoi qu'il en soit, il convient de saluer la grande transparence avec laquelle Georges el Hayek et son équipe auront affronté cette crise. Au plus grand honneur de la profession et pour la protection de ses clients.

Bonne chance, amis…


Lu 3516 fois

Notez


1.Posté par ZOULOU le 28/04/2013 23:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pinel ne fout rien , elle est invisible.

Pour ma part, je lui ait fait part de mes inquiétude sur la situation du tourisme , des agences de voyages et des tour opérateurs ...
Aucune réponse.

C'est une incapable !!!!! Autant ne pas avoir de ministre du tout vu sa totale indiférence qu'elle porte à notre profession !!!


2.Posté par MOUAIS...... le 29/04/2013 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pas vraiment emballé par votre article.
Moi j'ai une pensée pour les fournisseurs qui se retrouvent avec des ardoises conséquentes faute d'avoir été réglé par Autrement.....
je suis d'accord sur une chose. il est impensable que les T/O soient réglés après le départ des clients.

3.Posté par l''équipe Cactus Tour le 29/04/2013 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout d'abord un petit merci à l'équipe Autrement Voy pour la course de cette fin de semaine, pour le sauvetage des quelques meubles qui restaient du naufrage ....

En tant que Réceptif Costa Rica Panama Nicaragua, notre témoignage est simple :
Autrement Voyage à vite atteint des chiffres de vente que de nombreux T.O voient plutôt s'écrouler ...
Dynamisme ? Surement - Flexibilité et écoute client? Sans aucun doute -
Promesses non tenues ? Aussi - Gestion non responsable? le résultat parle de lui-même !!!

Mais quoi? le modèle est le même que d'habitude... Agence, réseaux, paiements tordus, différés trésorerie pour les faibles, enrichissement des spéculateurs et autres pros du fric.
Bref le jeu opaque de l'argent... Résultat une boite qui françaises qui coule. Probablement dû aussi à une gestion innocente et le rêve de pouvoir faire Autrement avec l'argent ...
Les touristes ont payé leur voyage, les DMC ont fait leur boulot... et bien laissez c'est nous fournisseur qui paierons la facture ... A la santé de ceux qui ont profité de l'argent...
La face proprette du Tourisme est sauve !...

4.Posté par justicier le 29/04/2013 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher amis du tourisme...
Il est indéniable que cet article est très touchant et décrit la dure réalité de ce métier ! Le Tourisme en France a pris un virage il y a quelques années, qui ne permet plus aujourd'hui d'exister en tant que petit artisan du Tourisme... La surenchère des commissions octroyées aux agences de Voyages, les règlement à 45 jours après le départ des clients n'a fait qu'emplifier la mort à petit feu des petits T.O.... Malheureusement tout le monde sait que les clients qui poussent encore la porte de nos agences sont des personnes désireusent de construire leurs voyages surmesure avec l'aide de nous les professionnels ! Les autres sont maintenant sur Internet et n'ont plus besoin de notre aide... Les gros TO arriveront-ils à répondre aux exigences du surmesure ? Permettez moi d'en douter !
Bon courage à notre métier ...

5.Posté par Miel le 30/04/2013 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'accord avec l'avis de "Mouais" encore les réceptifs et tout le reste ( hôtels, restaurants, autocaristes, guides...) qui payent les frais de certains TO et peut-être également les clients qui ne peuvent pas être pris en charge. Mauvaise gestion, le pouvoir de faire Autrement, mieux que les autres.
Je pense quant on rachète un TO à l'heure actuelle, on démarre doucement et non avec des brochures luxueuses et des soirées à gogo. Je pense que les salariés d'Autrement ont cru encore être chez STI où l'argent coulait à flot à la belle époque!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com