TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Grand messe en Tourcomie... le silence est d'or !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Vendredi 5 Juin 2015

Dernier (pas tout à fait...) volet de l'enquête menée par TourMaG.com et la plume brillante de Pierre Coronas sur la nébuleuse Tourcom. A se demander si tout ceci est bien réel... ou ne sommes-nous que dans une fiction ?



La Case de l'Oncle Dom : Grand messe en Tourcomie... le silence est d'or !
La réponse est clairement non !

Et le dernier épisode raconté ce matin, avant quelques suites prochaines, ne fait que confirmer ce que j'annonce depuis déjà quelques années.

Après avoir découvert la « nébuleuse » TourCom et sa multitude de « filiales », toutes, vous en conviendrez dirigées par Richard Vainopoulos, après avoir découvert (c'est une façon de parler), l'opacité dans laquelle est calculée le montant des commissions, super commissions, incentives ou autres, versées à chaque membre, on continue à se poser des questions...

Parce que, finalement, ce sont des centaines de milliers d'euros qui sont brassés quasi quotidiennement par une seule personne (assistée d'une cour aussi bien rémunérée).

C'est ce vendredi 4 juin 2015 que va se dérouler la grande Assemblée Générale de TourCom.

Dans ses propres locaux, qui sont, faut-il le rappeler, les locaux appartenant aux membres de ce réseau.

Que va-t-il se passer ? Quelqu'un va-t-il enfin oser réclamer les comptes au Président ?

Élu à vie, oserais-je dire, sans vouloir présumer de la bonne tenue des élections. Ben oui, élu à vie, parce que, lorsque l'on monte une telle affaire, vaut mieux s'assurer de sa présidence. C'est tellement plus facile et ça rapporte quand même quelques sous...

La Case de l'Oncle Dom : Grand messe en Tourcomie... le silence est d'or !
Pour mémoire, je vous renvoie aux salaires cités dans une conversation ésotérique que j'avais eu, au mois d'avril dernier avec Chien Charly (LIRE)

Et je pose, une fois de plus, les questions interdites au Royaume de Tourcomie. Où va l'argent ? Qui gagne combien ? Comment sont répartis les « avantages financiers » dégagés par TourCom ?

Est-il raisonnable de se verser des primes de bilan délirantes, alors que personne n'est capable (ou plutôt autorisé) à accéder aux comptes ?

De plus, est-il raisonnable de cautionner, en tant que membre d'une association, le type de transaction évoqué dans le dernier volet de notre enquête, concernant la SCI Jules Simon ?

Une affaire (soulevée déjà lorsque j'officiais sous une autre maison) qui est quasi une injure (ça va plaire à Vaino, lui qui a investi dans le juridique pour me conduire devant les tribunaux) pour l'ensemble des membres de ce réseau.

Réseau, qui, je tiens à le proclamer haut et fort, est composé de nombreuses petites et accessoirement moyennes entreprises, dont les patrons ont souvent du mal à joindre les deux bouts et à se verser un salaire... relativement décent.

Je n'en connais pas qui émargent à des 50 ou 60 000€ mensuels... sans compter les primes qui peuvent atteindre les 200 000€ !

Et j'en connais encore moins, qui, avec de tels mouvements financiers, n'ont pas eu la décence de payer leurs acquisitions immobilières au juste prix...

Le plus étonnant, dans toute cette histoire, c'est que les services fiscaux ne s'en soient pas inquiétés. Je lisais le commentaire d'un lecteur, sans doute appointé aux ordres du chef Dieu, qui disait que « dans le montage de la nébuleuse TourCom, il n'y avait rien d'illégal ».

Mais si tout est légal et transparent, pourquoi ne pas déposer les comptes ? Pourquoi tout ou presque est réuni entre les mains d'un seul maître (au même titre que Dieu d'ailleurs) et que l'on ne sache toujours pas comment sont répartis les revenus du réseau ?

Peut-être Choupette le sait... Mais Chien Charly n'a pas réussi à la faire parler !

En attendant, profitez bien, membres amis de la Tourcomie, de cette belle journée.

Ne posez surtout aucune question, continuez à travailler pour votre chef vénéré et ne réclamez surtout pas l'argent qui devrait vous revenir.

Mais finalement peut-être n'en avez-vous pas besoin ?

Lu 1400 fois

Notez


1.Posté par BUTDELAMANOEUVRE le 05/06/2015 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
erreur Mr GOBERT
Hier, je posais simplement la question de savoir si c'était illégal ! (j'attends donc une réponse que j'attends toujours)
Donc là, vous détournez mes propos à votre avantage !
Faites vous pareil dans tous vos articles ?

Par ailleurs, je ne vous permets pas de penser que je puisse être appointé par qui que ce soit !
là encore vous fabulez, ce qui est embêtant pour un éditorialiste.

2.Posté par Franck Chapus le 05/06/2015 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi se cacher derrière des pseudos...que diable un peu de courage...il faut enlever le masque et parler franc !!! Le journaliste, lui, il signe son papier...

3.Posté par Dominique Gobert le 08/06/2015 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a But de la manoeuvre: je vous rpond donc, ouisque vous semblez ne pas comprendre: non, il n'y a rien d'illégal. Ma question est juste de savoir où va l'argent des adhérents!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com