TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Maroc, les seniors pour combler le vide ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 29 Juillet 2015

Cette fois, c'est le Maroc qui vient plaider sa cause auprès des professionnels du tourisme français. Faut dire que le pays, qui n'a pas confié sa communication à mon camarade Rial, constate, lui aussi, que les touristes français le délaissent…



Pour le Maroc, la situation est quand même moins désespérée que la Tunisie. Même si l'activité des TO est quand même en baisse depuis une quinzaine d'années.   La faute sans doute à Internet et la facilité pour le client d'acheter un séjour ou un club "tout compris" directement sur Internet. Ici Marrakech - DR : A.B.
Pour le Maroc, la situation est quand même moins désespérée que la Tunisie. Même si l'activité des TO est quand même en baisse depuis une quinzaine d'années. La faute sans doute à Internet et la facilité pour le client d'acheter un séjour ou un club "tout compris" directement sur Internet. Ici Marrakech - DR : A.B.
Attentats en Tunisie, assassinat en Algérie et j'en passe : le Maroc est aussi affecté par la désaffection (eh oui, ce sont des mélanges de mots amusants) des touristes français.

Bien évidemment, optimiste en diable, les autorités parient sur un "retour à la normale" dès la fin 2015.

Ouais, sans doute… Bien que je n'y crois pas une seconde, les choses étant ce qu'elles sont et que la situation ne va pas s'améliorer sous prétexte que c'est l'été, la période de vacances et qu'on verra plus tard.

J'ai, à l'inverse de Jean-François Rial, le sentiment que la peur va continuer à grandir dans l'esprit des voyageurs français et que leur refus de se rendre vers la Tunisie, le Maroc ou bien évidemment l'Egypte ne va aller qu'en s'accentuant.

Et que les agents de voyages, conseillers majeurs dans ce type de décision, ne pourront pas faire grand-chose.

Pour le Maroc, la situation est quand même moins désespérée que la Tunisie. Même si l'activité des TO est quand même en baisse depuis une quinzaine d'années.

La faute sans doute à Internet et la facilité pour le client d'acheter un séjour ou un club "tout compris" directement sur Internet.

Propos atténués par René-Marc Chikli, patron du Seto, qui prévoit, grâce aux ventes de dernière minute, une "embellie" des réservations vers le Maroc "d'ici la fin de l'été".

Les prévisions n'engagent finalement que ceux qui les croient. C'est comme les promesses électorales, mais en même temps, ça rassure !

En revanche, les Marocains veulent, pour impliquer les agents de voyages, "amplifier les éductours".

Pourquoi pas ? A mon avis, ça coûte cher et ça rapporte pas forcément gros.


Bien sûr, l'agent de voyages invité à ce genre de manifestation va être content et profitera au maximum de ces quelques jours de visite.

Le répercutera-t-il à son retour vers les clients peu enclins à se rendre dans un pays du Maghreb ? J'en suis moins sûr !

Quant à instaurer des nouvelles campagnes de publicité dans les médias, sincèrement, c'est comme pisser dans un violon en espérant que ça va donner de la musique !

Bien sûr, je prêche contre ma paroisse (la pub, c'est ce qui nous fait vivre) mais vraiment, ça coûte cher et ça rapportera pas gros !

Quant à organiser un congrès du Snav au Maroc, pourquoi pas. Plus y a de sponsors, moins ça coûte cher aux organisateurs. Les retombées économiques ? Quasi nulles, mais c'est un choix.

En revanche, quand Abderrafie Zouiten explique que "les agents de voyages doivent jouer le rôle de pont entre deux pays et ne doivent pas se limiter à vendre un billet d'avion et une chambre d'hôtel" (Rial fait des émules), c'est super.

Le problème étant que lorsqu'un client ne veut pas, ben il veut pas. Même à 300 balles la semaine, boissons comprises.

Restent peut-être nos joyeux papis et mamies, ces retraités nouvelle génération qui veulent du soleil, de la douceur et de la sérénité.

De ceux qui passent plusieurs semaines dans le même club, heureux de s'y retrouver le temps de passer l'hiver loin des frimas de nos contrées européennes.

Il y a surement, pour le Maroc, des parts de marché à cultiver…

Lu 5445 fois

Notez


1.Posté par Mermoz le 29/07/2015 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement toutes ces chroniques sur le moyen orient et les arabes ça devient pathologique.
Faut consulter .
J'ai la nausée
Que vous ont ils fait ?

2.Posté par Thema le 29/07/2015 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Mermoz
Personnellement, je n'ai rien contre les maghrébins car j'y envoyais très régulièrement mes clients jusqu'à lan passé. Mais quand ils ignorent ou tournent la tête lorsqu'il y a un attentat islamiste dans leur pays ou ailleurs et qu'ils sont prêts à lyncher une touriste qui se promène en maillot de bain sur une plage, je ne suis pas d'accord... et mes clients non plus !!!

3.Posté par Angélique le 29/07/2015 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Mermoz: c'est l'été mon cher. Même les scoops sont en vacances :-)

4.Posté par maroc le 30/07/2015 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je crois que le problème du tourisme au maroc est plus complexe que ce qu'on peut imaginer il est vrai que les actes terroristes qu'a connue certains pays arabes ainsi que la France en plus de la crise économique qui a touché la plupart des pays qui représentent un marché classique pour le maroc tout ça n'a pas été bénéfique pour le maroc qui reste relativement stable mais est ce qu'il y a pas d'autres vrai problème qui dépendent de notre politique touristiques, que fait L'office du tourisme pour promouvoir le tourisme et que fait le ministère pour le développement durable de ce secteur qui traîne depuis 30 ans .ousont les professionnels agent de voyage combien sont il ceux qui cherchent à démarché les clients a la source la plupart de ces agent ouvre la boutique pour vendre le pèlerinage aux marocain et quelques billets pour la Turquie je crois qu'il faut faire un bilan et créer une nouvelle commission indépendante avec plein de pouvoir pour sanctionner les hôtels restaurants et tout ceux qui ont fait du tourisme un moyen pour arnaquer les touristes imaginer dans un hôtel à Casablanca la bouteille d'eau est a 30dh c'est cinq fois plus que son prix 80% de ceux qui travaillent dans le secteur n'ont pas fait de formation professionnelle je crois qu'il est temps de se poser les vrais question et essayer de trouver des solutions si ont veut faire du tourisme Accueil; hygiène, professionnalisme, sécurité, qualité de service, infrastructure tout ça pour attirer les touristes

5.Posté par maroc le 30/07/2015 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je crois qu'il faut profiter de cette crise pour lancer une grande opération d'assainissement du secteur avec plus de rigueur sur la qualité des prestations proposées par les soit disant professionnels dont la plupart c'est des profiteurs et des vendeurs de pèlerinage et des hôteliers qui font travaillé des jeunes sant formation qui ne connaissent rien dans le métier sans vous parler de la metrise des langues

6.Posté par maroc le 30/07/2015 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne comprends pas pourquoi les autorités du tourisme ne veulent pas reconnaître que les vrais problèmes du tourisme sont liés à la politique suivie par l'état depuis plus de trente ans ou plutôt le manque d'une vraie politique touristique comment se fait il qu'un pays comme les Émirats arabes unis attire 10 millions de touristes par an et le maroc qui est a deux pas de l'Europe ne reçois pas plus de 4 millions de touristes tout simplement parce que les Émirats ne propose pas de folklore avec un peu de couscous les Émirats comme d'autres pays ont compris que c'estpas à travers le tourisme qu'il vont se développer mais c'est à travers le développement durable qu'il peuvent attirer des millions de touristes c'est le cas de la France de l'Espagne la Turquie est j'en passe le client quand il voyage en France ou en Espagne il n'a pas les soucis de santé ou de sécurité quad on sait que la ville de Paris a mobilisé 2600 agent de police pour luter contre les pickpocket on comprend mieux pourquoi c'est le premier pays touristiques onne peut se comparer à la france sur ce domaine mais le ma roc a autant d'atouts qui sont malheureusement pas exploité on manque notre offre est très limité au niveaux de l'animation fantasia poulet au citron et couscous

7.Posté par Ibrahim le 30/07/2015 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour a tous, il est temps aussi de revoir notre politique touristique, mettre à jour les compétences et lancer une grande opération de marketing avec un relookage de nos sites.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com