TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : et si l'Iran explosait… touristiquement ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 29 Juillet 2015

L'Orient mystérieux est beaucoup à l'honneur dans mes colonnes ces derniers temps. Normal, malgré les diatribes de certains, cette région est sous les feux de l'actualité. Aujourd'hui d'ailleurs, notre ministre des affaires étranges et du tourisme, est en visite en Iran…



Atout majeur pour l'Iran, ce sont bien entendu ses richesses culturelles. N'oublions quand même pas qu'à l'époque où Rome s'étendait en Occident, la Perse irradiait une grande partie de l'Asie - Fotolia Auteur : Borna_Mir
Atout majeur pour l'Iran, ce sont bien entendu ses richesses culturelles. N'oublions quand même pas qu'à l'époque où Rome s'étendait en Occident, la Perse irradiait une grande partie de l'Asie - Fotolia Auteur : Borna_Mir
Et pour tout vous dire, je suis un peu jaloux, parce que, indépendamment de son histoire tumultueuse depuis le Tollah Khomeiny et ses diatribes envers les infidèles, j'ai toujours eu envie de découvrir ce pays.

Ça devient d'ailleurs de plus en plus tendance et, depuis que les accords sont enfin signés entre les puissances occidentales et les Iraniens, on peut espérer que le tourisme va pouvoir exploser vers cette destination.

Exploser étant une métaphore, bien évidemment, sans aucune connotation nucléaire, restons calme.

Récemment d'ailleurs, la célèbre confrérie des seniors du tourisme, conduits par le bon mage Messager, a organisé un très beau périple dans l'ex-royaume de Perse.

Ben, ils en sont revenus (heureusement), enchantés, nos anciens, ravis, enthousiastes. Faut dire qu'il y a de quoi, d'autant que le peuple iranien, certes toujours un peu surveillé par ses gardiens de la Révolution, semble avide de s'ouvrir au monde.

Et que l'accueil qui semble réservé à ces nouveaux touristes est plus que chaleureux…

Il est quasi certain maintenant que les relations semblent se normaliser, que les TO qui, en d'autres temps, programmaient la destination, vont se remettre vite fait à organiser de nouveaux périples.

Et c'est vrai que cette Perse antique mérite le détour, que ce soit pour Ispahan et ses roses éternelles, ancienne capitale de l'Empire perse, Persépolis la magique cité dans laquelle Aladin aurait frotté sa lampe magique et succombé aux charmes de cette princesse Shéhérazade aux yeux de braise et ses tapis volants ou encore Téhéran, grouillante de vie.

Du moins, d'après ce que m'en ont raconté nos anciens voyageurs du tourisme.

Bien sûr, il va encore falloir un peu de temps avant que le tourisme s'ouvre totalement aux diables d'étrangers. Mais, au fur et à mesure du temps qui, inexorable, s'écoule, il est clair que les infrastructures hôtelières vont se développer.

Selon mes copains seniors du tourisme, les hôtels restent "un peu vieillots", mais ont toujours été bien entretenus et restent relativement confortables.

Autre atout majeur pour l'Iran, ce sont bien entendu ses richesses culturelles.

N'oublions quand même pas qu'à l'époque où Rome s'étendait en Occident, la Perse irradiait une grande partie de l'Asie.

Mais tout ceci aura quand même conduit à nos civilisations actuelles. Avec cependant quelques différences religieuses… de taille !

Culture donc pour ce pays encore mystérieux pour nous autres.

D'ailleurs, pas moins de 19 sites du pays sont inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. Le dernier en date, Suse, ancienne cité capitale de l'empire perse achéménide, datant de 4000 avant JC, est entrée dans le patrimoine au début de ce mois de juillet.

Bien évidemment, pour les dames, faut pas y aller en shorts et tongs. Les Tollahs mollahs sont encore un peu pointilleux sur ce chapitre, mais en revanche, un voile sur la tête ne posera vraisemblablement pas de problèmes.

Quant à la langue, aux dires de tous ces voyageurs, on arrive à se faire comprendre en français, bien que l'anglais soit le plus répandu.

Apparemment, Air France en coopération avec Alitalia, assure une liaison quotidienne vers Téhéran, mais peut-être notre compagnie nationale se repositionnera peut-être un jour, lorsque la destination sera devenue "refuge" auprès des tour-opérateurs et de leurs clients ?

Seule ombre au tableau qui pourrait freiner mon envie de "péripler" vers l'Iran : le pinard y est encore proscrit... Et ça, c'est un handicap !

Pas insurmontable… mais quand même.

Lu 1755 fois

Notez


1.Posté par Mermoz le 30/07/2015 01:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et maintenant les Iraniens...
Faites une chronique objective sur le tourisme en Israël si vous avez du courage au lieu de cracher votre venin un jour sur le roi d'Arabie le lendemain le Qatar après le Maroc .. Bref oubliez nous..

2.Posté par PAT44 le 30/07/2015 09:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De mon point de vue le fait pour les femmes étrangères en visite dans ce pays de se couvrir semble simplement basé sur le respect de certaines traditions.
Personne ne s'étonne de devoir retirer ses chaussures en entrant dans une maison au Japon ou de retirer son chapeau ou sa casquette dans une bonne vieille église en France.
Cela s'appelle le respect.

3.Posté par Christian Jean le 30/07/2015 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon article. Je ne peux toujours pas comprendre les réactions "paranos" ou explications plus que superflues de certains lecteurs ...

4.Posté par PAT44 le 30/07/2015 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
question de point de vue Mr Jean

5.Posté par Gloups le 30/07/2015 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une conclusion empreinte d'une affligeante beaufitude :

"Seule ombre au tableau qui pourrait freiner mon envie de "péripler" vers l'Iran : le pinard y est encore proscrit... Et ça, c'est un handicap ! Pas insurmontable… mais quand même."

6.Posté par Mermoz le 30/07/2015 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce serait bien de changer de type d'edito et de prendre une personne moins clivante pour pas dire raciste.
Je sais pas une femme par exemple qui pourrais parler d'autres choses que le moyen orient ou les musulmans.
Une chronique sympathique qui rassemble par le biais d'anecdotes par exemple..

Mais please..demandez à ce Mr d'arreter

7.Posté par Dominique Gobert le 30/07/2015 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mermoz, arrêtez de ne pas lire, ça changera!

8.Posté par PAT44 le 30/07/2015 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il me semble que tout débat est vain

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com