TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : quand les pilotes d'Air France redescendront-ils sur terre ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 15 Décembre 2014

J'ai parfois l'impression que le monde marche sur la tête. Tandis qu'à Maurice, des patrons de petites et moyennes entreprises cherchent à faire fructifier leurs sociétés, des inconscients chez Air France tentent de couler leur boite..



Il aura fallu plusieurs semaines de grèves, des pertes de quelque 300 millions d'euros pour réduire  à néant un projet qui offrait, enfin, à Air France, la possibilité de se sortir de son bourbier - Photo AF Virginie Valdois
Il aura fallu plusieurs semaines de grèves, des pertes de quelque 300 millions d'euros pour réduire à néant un projet qui offrait, enfin, à Air France, la possibilité de se sortir de son bourbier - Photo AF Virginie Valdois
Réunis pour leur Congrès annuel, à l'Île Maurice, certes, une petite soixante dizaine de patrons étudiaient avec sérieux, les moyens de trouver des solutions pour pérenniser leurs entreprises.

Et non seulement, ils cherchent, en tant que responsables, à faire fructifier leurs biens, mais en plus, ils cherchent également à préserver les emplois de leurs salariés.

Salariés qui, d'ailleurs, semblent plutôt enclins à travailler en étroite collaboration avec leurs dirigeants.

Du gagnant-gagnant en quelque sorte...

Du responsable, diront d'autres, plus futés...

Ben, chez Air France, c'est pas exactement la même pensée. C'est du moins, ce que je me suis dit, en découvrant le brillant communiqué édité par le SNPL Air France Alpa.

Et, là, franchement, c'est quasiment à hurler de désespoir et je cite :

« Après avoir obtenu du président de la holding Air France/KLM, Alexandre de Juniac, l'engagement écrit sur le retrait du projet Transavia Europe, comme exigé par le Conseil SNPL AF ALPA, le président du bureau, Philippe Evain, a signé l'accord de détachement des pilotes AF au sein de Transavia France.

Cette signature respecte la volonté exprimée par une majorité de pilotes.

Le Bureau du SNPL AF ALPA peut maintenant se tourner vers l'avenir et préparer les nombreux défis qui seront à relever
 ».

En lisant cette diatribe, j'ai cru rêver.

La Case de l'Oncle Dom : quand les pilotes d'Air France redescendront-ils sur terre ?
Pas du tout. C'est hélas la triste réalité et le monde de gens sans scrupules, membres d'une caste auprès de laquelle triades et autres maffieux ne sont que des rigolos de bas étage !

Il aura fallu plusieurs semaines de grèves, des pertes de quelque 300 millions d'euros pour réduire à néant un projet qui offrait, enfin, à Air France, la possibilité de se sortir de son bourbier.

Parce que les pilotes EXIGENT !

Parce que les pilotes veulent un ACCORD ECRIT de leur président...

Parce que finalement, Juniac, Gagey et toute l'équipe de direction, ça sert à rien.

Les patrons, dans l'entreprises, ce sont les pilotes.

Pilotes qui, maintenant débarrassés de ces petits détails gênants qui perturbent leur quiétude, vont pouvoir enfin de pencher sur l'avenir et « préparer les nombreux défis qui seront à relever ».

Et c'est quoi, les défis ? Diminuer le temps de travail ? Obtenir quelques somptueuses augmentations ?

Préparer les nouvelles grèves et assister, sans aucune pudeur à l'écroulement de la sociétés qui les fait vivre ?

Je n'ai qu'un mot : c'est tout simplement dégueulasse et, sincèrement, je compatis avec tous les autres salariés de cette compagnie... qui, en d'autres temps et sous d'autres cieux, fut très belle !


Lu 3881 fois

Notez


1.Posté par philippe morel le 15/12/2014 08:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour

Comme chaque fois, je prends un grand plaisir à lire vos éditos saignants où l'on appelle un chat un chat. Et j'ai particulièrement apprécié celui ci que j'aurais aimé pouvoir écrire si j'avais votre talent. Remplacez les mots "pilote" par "conducteur" et "Air France" par "SNCF" et vous pouvez faire un copier-coller avec nos pauvres trains que le monde entier nous enviaient autrefois... Bravo et merci de votre courage

PHILIPPE MOREL - GRENOBLE

2.Posté par Alexis le 15/12/2014 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La Masure de L'Oncle Dim...
Il y a du nouveau sur Tourmag!!!, afin de donner une dimension européenne à Tourmag, la direction a décidé de remplacer Dominique par Dimitri Gobertchou . Il nous vient tout droit de Moldavie, c'est un journaliste fabuleux qui va redresser Tourmag .
Depuis que le"Quotidien du tourisme" a déménagé sur les coteaux d'Antrim mountains, ils sont super cool eux !! car ils ont compris qu'en tirant tout vers le bas ils pourraient devenir les meilleurs!!(et en plus, les charges sont divisées par 3...chuuttt...) ,il faut sauvegarder l'emploi!! C'est pas dégeulasse ça!!!
Enfin, nos collaborateurs sont super d'accord avec la direction : "Dominique est gentil, très pro, une plume formidable, mais, punaise!! il coûte cher!!! " ("quel salaud!" c'est ce qu'ils pensent vraiment...re-chuuttt...)
"Sinon , Léa???!!!, tu aurais 2 minutes? c'est compliqué...on a un nouveau projet...on en parle à la machine à café si tu veux???"

Bonne journée, bises à Léa,
cordialement,
Alexis .

3.Posté par CHARRAS Nathalie le 15/12/2014 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ayez s'il vous plaît l'élégance de ne pas vous " joindre " à l' ensemble des autres salariés sans y avoir été invité ...
Je fais partie de ces autres salariés , la subtilité de ce qui nous entoure semble échapper à cet extérieur dont vous faites partie .
Je suis personnel navigant depuis plus de 20 ans , NOS pilotes se sont battus dans le but d' éviter une délocalisation au travers de ce projet Transavia Europe , notre avenir , celui de nos enfants méritent un peu plus de dignité .
Écrivez donc un article sur le coût du siège social d' Air France en France , entre 750 millions d' euros et UN milliard annuels alors qu'un transfert vers les Pays-Bas ( ne sommes-nous pas Air-France KLM ) serait salutaire pour la vieille dame de plus de 80 ans .
Écrivez cher monsieur , mais écrivez la vérité , une bonne fois pour toutes !!
Ne vous méprenez pas avec les pilotes , changez de focale et ouvrez grand les yeux , juste une fois , s'il vous plaît .
Les PNC ont compris le mouvement des pilotes et NOUS , navigants sommes attachés bien plus que vous ne pouvez l' imaginer à notre compagnie .
Cordialement , blablabla ,
Ce courrier n'est ni. Injurieux , discourtois ou diffamatoire , il se veut simple réponse au ton de votre écrit .
Merci
Nathalie Charras .

4.Posté par François le 15/12/2014 11:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si on veut garantir aux compagnies aerinnes françaises le meme sort que la marine marchande, alors oui, delocalisons,

5.Posté par Jules le 15/12/2014 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est fou cette facilité qu ont les gens a vouloir parler a la place des autres.....a se faire plaisir en dénigrant les pilotes!
Les pilotes aiment leur compagnie et leur métier, ca vous échappe. Et c est justement parce qu ils l aiment qu ils veulent le défendre et ne pas le voir réduit a de l'emploi délocalisé passé le filtre du moins disant social....alors c est bien beau cette façon de fustiger les gens qui défendent leurs emplois, leurs conditions et leur entreprise....un jour viendra votre tour.
Transavia est un projet que les pilotes n ont JAMAIS refusé, le désaccord est sur la méthode et le manque de confiance profond. Les bases province ont été un projet porte par la direction et le syndicat. Les pilotes d air france ont toujours défendu la cogestion et la collaboration avec la direction....renseignez vous....et vous pourrez alors appeler un chat un chat....
La france aime pointer du doigt l autre....mais rappelez vous, on est tous l'autre de quelqu un...alors continuez a vous faire plaisir, mais si possible en disant la vérité...c est mieux!

6.Posté par Dumb&Dumber2 le 15/12/2014 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Super vous etes un champion monsieur Gobert ! et vous on vous delocalise quand ? sans retraite et secu ?

7.Posté par Pedro le 15/12/2014 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Consternant !

Votre article est tout simplement consternant. Comment peut on se prétendre journaliste spécialisé et publier un tel déversement de bile tout en étant aussi peu au fait de ce qui se passe dans le transport aérien ?

Il est temps de prendre une retraite bien méritée, écrire de telles inepties est un signe de fatigue avancée...

8.Posté par Pedro le 15/12/2014 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et pour les articles injurieux, discourtois et diffamatoires ?

9.Posté par Max le 15/12/2014 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais bien sûr, délocaliser ! A coup sûr les employés du siège, qui ont leur vie en France vont faire des bons de joies !! Trop de temps passé en altitude attaque le(s) neurone(s)...

10.Posté par Fred158 le 15/12/2014 23:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Votre article est navrant, débile.
Vous donnez l'impression d'avoir des connaissances en gestion d’entreprise mais votre analyse reflète le néant qui vous habite.
Visiblement vous n'avez rien compris à ce mouvement. Pour cela il aurait fallu que vous vous intéressiez un peu aux raisons de cette grève. Vous auriez peut-être compris que les pilotes ont été poussés à cette extrême par une direction intransigeante et autiste.
Parce que vous pensez vraiment que les pilotes aiment faire grève ?? Vous êtes navrant !
Après 5 années de gestes d'ouverture de la part des pilotes (bases provinces, création de Transavia, Transform 2015 avec ses 20% de gain de productivité, les salaires bloqués, les promotions bloquées, 15% de départs non remplacés...) on aurait pu attendre du patron d'Air France à un peu plus de dialogue social que "je développe Transavia et je vous emmerde !"
Au cas où vous ne l'auriez pas compris, les dirigeants d'Air France ne font que passer alors que les salariés restent.
Par contre maintenant la confiance est brisée et Mr de Juniac doit s'attendre à de futurs négociations difficiles. Tout est maintenant bloqué.
En bref il devra partir car il s'est totalement discrédité auprès de tous les salariés d'AF

Et si vous pensez que les salariés sont juste bons à bosser et fermer leur gueules, je vous plains, et je plains ceux qui travaillent avec vous.

Je vous laisse avec vos petits fours et votre Champagne à Maurice,...profitez en...

11.Posté par POLO le 16/12/2014 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est la deuxième ou troisième fois que je lis les propos de ce monsieur qui visiblement à un problème personnel avec Air France, un avis arrêté sur un sujet qui le dépasse.
Continuez la propagande anti-syndicats, belle posture s'il en est, mais renseignez vous.
Je ne suis pas pilote, mais je travaille pour Air France depuis 10 ans et pour une fois je les soutenais.
Depuis 10 ans et la crise, nos conditions de travail se détériorent de mois en mois, notre pouvoir d'achat aussi. Mais nous l'avons accepté, nous faisons les efforts, la crise est là pour tout le monde.

Mais profiter de ces efforts pour créer une compagnie qui siphonnera nos emplois vers l'étranger, tuera notre caisse de retraite alors que des plans de départs volontaires sont déja en cours, permettra à la direction de nous menacer encore du fait d'un sureffectif quelle aura créé de toute pièce, c'est une étrange façon pour essayer de regagner la confiance de chacun.

La seule faon de discuter à Air France, c'est de poser un préavis de grève et pas de partir en grève,je précise. Et cela non pour revendiquer des avancées sur tel ou tel sujet mais simplement pour éviter la destruction de notre métier et de notre emploi.

12.Posté par cbn le 16/12/2014 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
beati pauperes spiritu

13.Posté par BOBO le 16/12/2014 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est amusant, toutes mes réactions sont systématiquement non publiées... Ah ils n'aiment pas la contradiction, ces "décideurs"...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com